Kingdom Hearts 2

Kingdom Hearts 2

Couverture Front
[DVD]

Commander

Production : Shinji Hashimoto
Réalisation : Tetsuya Nomura
Direction artistique : Takayuki Ohdachi
Musique : Yôko Shimomura
Illustration : Tetsuya Nomura

Sora, Donald et Dingo poursuivent leurs recherches pour retrouver leur ami Riku et le roi Mickey. Cependant, quand le monde est de nouveau menacé par les Sans-Coeur, ils joindront leurs forces à une myriade de personnages tirés des univers FF et Disney.

Plate-forme : PlayStation 2 PlayStation2
Développeur : Square Enix Co. Ltd
Editeur : Sony Computer Entertainment Europe
Format : DVD-Rom
Nombre de DVD  : 1
Site web officiel : Aller sur le site
Dates de sortie : Europe29 Septembre 2006
                       USA28 Mars 2006
                       Japon22 Décembre 2005


Régions : PlayStation 2Voir les autres régions

HistoirePersonnagesMini-jeux

INTRODUCTION KINDGOM HEARTS II

Je pense à toi ou que tu sois. Que nos soucis s'envolent et que nos coeurs fusionnent. Le moment est venu de réaliser ce voeu. Et qui sait, l'aventure ne sera peut être pas si périlleuse. Sans doute a-t-elle déjà commencée. Nous ne vivons pas dans le même monde, mais nous sommes sous le même ciel. Un seul ciel, une seul destinée.

Au départ, une fusion incroyable d’univers. Ceux de Squaresoft et Disney. A la tête du projet, le développeur montant, Tetsuya Nomura. Déjà Character Designer renommé chez Squaresoft, l’homme prendra ici la place de Directeur et sortira son (premier) bébé qui appellera du doux nom de Kingdom Hearts (Le Royaume des Coeurs). A sa sortie chez nous le 15 Novembre 2002, ce premier épisode d’une série déjà en plein essor avait surpris et charmé par son gameplay unique, ses personnages atypiques et ses guests-stars toutes droits venues des films Disney et de la série Final Fantasy. Le succès, au rendez-vous, permettra de lancer un deuxième épisode : Kingdom Hearts : Chain of Memories sorti sur GBA en 2005. Episode charnière dans le scénario de la série, le titre aura fait polémique auprès des fans en raison de son nouveau gameplay bien particulier. Toutefois, faire l'impasse sur le soft serait une grossière erreur : de nombreux morceaux de l'intrigue de la série vous seront révélés au cours du jeu.
Toutefois, c’est bien à l’épisode chiffré du numéro II que les attentes des fans convergeront. Annoncé pour la première fois au Tokyo Games Show 2003, ce nouvel l’épisode arrivera chez nous le 28 Septembre 2006 avec de bien bonnes surprises sous la main.

Ô, élû de la Keyblade...

Nous revoici donc de retour avec nos trois compères Sora, Donald et Dingo, fin prêts pour une nouvelle aventure. Cela dit et bien que les trois lurons seront encore les stars de cette épisode, c’est un tour d’un autre personnage de faire son apparition via une introduction fort sympathique : Roxas. Le jeune homme vit dans La Cité du Crépuscule avec ses trois meilleurs amis Hayner, Pence et Olette. Et alors que les quatre adolescents savourent leurs derniers jours de vacances, de curieux évènements viendront perturber leur béatitude. Après ce court, mais sympathique prologue, Sora reprendra les reines. Réveillé d’un sommeil (coma ?) de plus d’un an, le jeune homme et ses compagnons Donald et Dingo repartiront à l’aventure dans leur recherche de Riku, Kairi et le Roi Mickey. Dans leur escapade, les trois amis se confronteront à de nouveaux ennemis dont les Similis et l’Organisation XIII. Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Voici l’un de mystères que vous tâcherez de résoudre au cours du jeu.

Tout d’abord, notons le joli coup de crayon de Tetsuya Nomura, Directeur et Character Designer du titre. Le tout impressionne tant le style graphique est vraiment chatoyant et coloré. La fluidité de l'action est d'une qualité rarement rencontrée ; les combats vous administreront une bonne dose d'adrédaline tout au long de l'aventure. On saluera de plus la mise en scène de certaines joutes, surprenantes de vivacité. Enfin, certains personnages de la série Final Fantasy seront (encore) de la partie. A vous de les découvrir.

Tout à un commencement Sora en plein vol Quoi, maintenant ?

Un fils prodige

Tout comme son prédécesseur, Kingdom Hearts II est un Action-RPG au système bien particulier. En effet, alors que vous dirigerez le personnage avec le stick gauche de la manette, le stick droit (accompagné de la touche R2) vous permettra de naviguer dans les commandes. Le bouton Jaquette US vous permettra enfin de confirmer la commande. Mais soyons clair, la commande « Attaquer » sera évidemment et de loin, la plus utilisée. En pressant plusieurs fois la touche croix, le personnage effectuera donc un combo de coups. Ces combos, limités à trois ou quatre coups d’affilée dans Kingdom Hearts I, pourront s’avérer d’un nombre considérable à la fin de KHII. C’est d’ailleurs l’une des grandes qualités du titre : la progression est rapide et le plaisir de jeu est immédiat tant les joutes sont rythmées et intenses. L’on doit d’ailleurs cela aux nouvelles fonctionnalités du titre.

Sora en pleine joute Un combat intense Duel de convictions

Qui dit nouvel épisode dit...

La première, la commande Réaction est bien surprenante, mais fournira à vos combats une intensité certaine. A la pression du bouton Sora en pleine joute –et quand cela vous sera demandé-, le personnage effectuera une action bien spécifique à l’ennemi, qui facilitera outrageusement vos batailles. La touche Sora en pleine joute sera de toute manière très utilisée puisqu’elle vous servira entre autres à communiquer avec les autres personnages, à interagir avec les éléments alentours, etc.
Cet épisode sonne aussi le retour des Invocations. Complètements inédites et basés sur les personnages Disney, ces dernières, comme à leur habitude dans Kingdom Hearts, ne vous serviront malheureusement que très peu, aussi peut-être parce qu’elles utiliseront votre jauge Flux.
Et parlons-en de cette jauge. Affichée sous formes de niveaux, elle pourra être utilisée de différentes manières à un certain niveau. Avec des invocations donc, mais aussi avec une autre nouveauté du jeu, les Fusions.
Car Sora, en fusionnant (littéralement) avec ses amis, pourra obtenir leur force et ainsi accroître la sienne. Durant la fusion, la jauge Flux baissera progressivement. Profitez-en donc pour jouir de nouveaux pouvoirs : utilisation de deux keyblades, Double Saut et quelques autres surprises. Cette nouvelle compétence est la bienvenue car, sans compter sa puissance dévastatrice, en entraînant ces mêmes fusions, Sora pourra acquérir des compétences bien particulières qu’il pourra utiliser hors fusion.
Et comme cet épisode semble aussi être l’apanage des nouveautés, en voici une autre : les « Coopérations ». Comme son nom l’indique, ces dernières vous permettront d’utiliser vos alliés pour effectuer des coups spéciaux. Ainsi, selon les personnages qui assisteront Sora, vous pourrez effectuer des coups bien particulier, tout cela achevé par un coup de grâce surpuissant. La commande consommera toute votre jauge de MP (Magic Points) et devra être utilisée avec les touches Sora en pleine joute et Sora en pleine joute. Mais malgré toutes ces nouveautés, les combats pourront s’avérer parfois répétitifs et même confus, tant le nombre d’ennemis affiché à l’écran tendra à croître au fil de l’aventure. De plus, la commande Attaquer étant primordiale, vous aurez peu recours à la magie et préférerez marteler la touche X sans discontinuer, ce qui aura tendance à lasser. Heureusement, les boss et leurs commandes Réaction sauveront le tout.

En route pour une nouvelle aventure !

Cette aventure, comme la précédente, vous demandera de voyager de mondes en mondes Disney. Et cette fois encore, le vaisseau Gummi vous sera d’un grand secours dans votre périple. Toutefois, ce qui pouvait s’avérer comme un mini jeu inévitable et rébarbatif auparavant deviendra un sympathique shoot ‘em up qui coupera avec les joutes traditionnelles du jeu ici. Ce sont en effet de petites optimisations (verrouillage avec Sora en pleine joute, Vrille avec cercle) qui feront toute la différence. Le plaisir de jeu est bien présent grâce au nombre impressionnant d’ennemis affiché à l’écran et à la vivacité des batailles. Enfin, bien que des modèles (très performants) de vaisseaux vous seront proposés, plongez-vous donc dans le garage Gummi pour customiser votre propre vaisseau. La simplicité d’édition en fait sa force.

Concentrons-nous maintenant sur les fameux mondes Disney. Chacun d’entre eux reprendra la trame scénaristique du film respectif, tout cela saupoudré à la sauce Sans-cœur et Simili. Néanmoins et bien que le charme Disney fasse son effet, le scénario de Kingdom Hearts se développant assez lentement, l’on sera presque déçu de vivre des scénarios Disney déjà connus (pour la plupart) en patientant d’en savoir plus sur l’Organisation XIII et les Similis. Le schéma sera alors souvent le suivant : 2-3 mondes Disney, un peu de scénario provenant de l’univers KH, 2-3 mondes Disney, etc. De plus, la plupart des objectifs de missions pourront vous sembler quelque peu répétitifs : aller d’un point A à un point B tout en affrontant des hordes de sans-cœur/similis en chemin. Toutefois, des bribes du scénario vous seront dévoilées dans certains mondes et le fait de revoir ses personnages préférés des univers de Walt Disney est tout de même un vrai plaisir.

Roxas en danger Vers l'infini et... Pas un monde comme les autres

Envie d’ailleurs ?

Bien que la série ne se soit jamais vraiment démarquée par ses attraits philosophiques, il faut quand même noter que cet épisode marquera encore une fois par le manque de maturité des personnages. Le premier opus de la série avait tenté d’apporter une moral plus ou moins convenu, mais ici, le constat est clair : les dialogues entre les personnages n’iront pas plus loin que : Alors, on fait quoi, maintenant ?. On peut bien comprendre que les personnages soient quelques peu ingénues, mais le fait de se lancer dans des dialogues ayant pour tentative la réflexion a été une grave erreur dans cet épisode ; le tout perdant vraiment en crédibilité et en compréhension. Rappelons tout de même que les films Disney d’aujourd’hui ne sont (heureusement) plus aussi fleur bleue qu’ils l’étaient jadis. Le héros est rarement un jeune tromblon, naïf mais courageux, parti sauver sa belle, le tout, l’épée dans le dos. La descendance de Walt Disney a été très bonne grâce à des univers et à des personnages dignes d’intérêts. Pour le coup, Kingdom Hearts II décevra donc par le nombre insuffisant de scènes réellement émouvantes et de personnages vraiment profonds. En espérant que les choses changent à l’avenir car avec Nomura et son équipe, nous revoici retourné quelques années en arrière au niveau des clichés des personnages. Une équipe américaine –assistant le développement- aurait été une force certaine grâce aux points de vues différents, mais complémentaires de l'équipe.

Une épopée mélodique

Alors que la dame avait déjà fait un travail d’orfèvre dans les précédents épisodes, Yôko Shimomura est de retour avec sa Kingdom Hearts II Original Soundtrack. Et que dire de cette bande son ? Chaque musique restitue les univers Disney à merveille. De plus, la chanson Passion, interprétée par Utada Hikaru et traduit en anglais pour nous autres occidentaux, est un thème qui complète très bien une bande originale déjà de très bonne facture. Enfin, chaque scène d’action comme de calme vous sera très bien retranscrite à l’oreille, de quoi vous aider à rentrer dans l’univers si particulier du titre.
Parler d’audition nous permet aussi de saluer le très bon doublage français dont est fourni la version francophone du soft. Alors que les acteurs ayant doublé les films Disney à leur sortie en France sont de la partie, les voix des personnages Final Fantasy et Kingdom Hearts sont aussi très bonnes. Pourrait-on espérer une telle initiative pour le prochain FF ?

Un repos assuré

La sortie du jeu a été on ne peut plus fructueuse. Le titre vendra plus d'un million de copies lors de la semaine de sa sortie, au Japon. Les Etats-Unis parviendront à obtenir une performance égale, mais seulement un mois après la sortie du jeu. Les européens que nous sommes s'en sortiront honorablement avec 700 000 ventes. En fin 2006, le jeu, avec ses 3,5 millions de copies écoulées à travers le monde, deviendra l'un des 10 jeux les plus vendus de cette même année, aux côtés de Final Fantasy XII et Guitar Hero. Bien que boudé par certains joueurs en raison de la simplicité du jeu, Kingdom Hearts II n'aura pas déçu la presse. Le magazine Famitsu lui administrera d'ailleurs un 39/40 et le rangera au rang de "29ème meilleur jeu de tous les temps". A la manière de l'Europe et du Japon, KH2 connaitra aux Etats-Unis une localisation vocale assez impressionante. Bon nombre de célébrités -tel que Hayden Panettiere ou Christopher Lee, pour ne citer qu'eux- auront fait le déplacement pour prêter leur voix aux héros du jeu.

Couverture Japon
Commander

 

Plate-forme : PlayStation 2
Développeur : Square Enix Co. Ltd
Editeur : Sony Computer Entertainment Europe
Format : DVD-Rom
Nombre de DVD  : 1
Site web officiel : Aller sur le site
Dates de sortie :Europe 29 Septembre 2006
                       Etats-Unis28 Mars 2006
                       Japon22 Décembre 2005


Commander


[DVD]

Commander

Plate-forme : PlayStation2
Développeur : Square Enix Co. Ltd
Editeur : Square Enix Co. Ltd
Format : DVD-Rom
Nombre de DVD  : 2
Dates de sortie :Japon29 Mars 2007
                       Etats-Unis2 décembre 2008


Qui es-tu ? Guerrier solitaire

Comme cela semble être une habitude chez Square et puisque le fan service n'a pas de fin, une version additionnelle du jeu -exclusive aux japonais- a vu le jour peu après la sortie de Kingdom Hearts II. Plus fournie que la première monture Final Mix, Kingdom Hearts II Final Mix + de son petit nom, comprend deux DVD-ROM. Le premier, Kingdom Hearts II Final Mix contiendt moult bonus supplémentaires : nouveaux boss, nouvelles quêtes, nouvelles cinématiques et une fin secrète inédite que nous, pauvres occidentaux, ne pourront jamais pleinement savourer. En effet, cette version custom du jeu n'a jamais vu le jour en dehors du pays du Soleil Levant. Le second DVD, lui, se veut bien particulier car il offre la possibilité aux joueurs de (re)toucher à Kingdom Hearts : Chain of Memories, mais tout cela remixé à la sauce Playstation 2. En effet, bien que le gameplay si particulier du jeu d'origine ai été conservé, le tout a été remaké pour obtenir une version du jeu en 3D et tournant sur la console de Sony. Le jeu a d'ailleurs vu le jour sur le continent américain le 2 Décembre 2008, mais sans Kingdom Hearts II Final Mix. Une date pour nous autres européens ?

Pour finir...

Kingdom Hearts II est une aventure unique qui vous emportera dans des univers plus charmants les uns que les autres. La quête initiatique de Sora et ses amis vous aménera très loin dans le cosmos jusqu'à trouver la véritable clé de toute cette aventure. Les combats seront intenses, les paysages seront chatoyants et le plaisir sera grand. Bien que certains joueurs de RPG confirmés iront bouder le jeu pour son aspect enfantin et sa simplicité, ne plongez pas dans un tel gouffre de blasitude et laissez-vous tenter par un voyage pas comme les autres.

Flux RSS Valid XHTML 1.0 Hit-Parade des sites francophones