Final Fantasy VI Original Sound Version / ファイナルファンタジー VI オリジナル・サウンド・ヴァージョン

Ost Front

Commander

Final Fantasy VI Original Sound Version
ファイナルファンタジー VI オリジナル・サウンド・ヴァージョン

Compositeur : Nobuo Uematsu
Arrangé par : Nobuo Uematsu
Publié par : NTT Publishing (PSCN-5001~3) & NTT Publishing/Pryaid Records (NTCP-5001~3) (réédition)
Distribué par : Polystar (PSCN-5001~3)
Enregistré à : Sunrise Studio
Date de sortie : 25 Mars 1994 (réédité 01 Octobre 2004)
Type d'album: Officiel
Nombre de CD : 3
Nombre de morceaux : 61

Disc 1
01 - Opening Theme Partition
02 - The Mines of Narshe Partition
03 - Awakening Partition
04 - Locke Partition
05 - Battle Theme Partition
06 - Fanfare Partition
07 - Edgar and Mash Partition
08 - Kefka Partition
09 - Mt. Koltz Partition
10 - Returners Partition
11 - Shadow Partition
12 - Troops March On Partition
13 - Cayenne Partition
14 - The Unforgiven Partition
15 - The Phantom Forest Partition
16 - Phantom Train Partition
17 - Wild West Partition
18 - Gau Partition
19 - The Serpent Trench Partition
20 - Kids run through the City Partition
21 - Under Martial Law Partition
22 - Celes Partition
23 - Save Them! Partition
24 - The Decisive Battle Partition
25 - Metamorphosis Partition

  Disc 2
01 - Tina Partition
02 - Coin Song Partition
03 - Techno de Chocobo Partition
04 - Forever Rachel Partition
05 - Slam Shuffle Partition
06 - Spinach Rag Partition
07 - Overture Partition
08 - Aria di Mezzo Carattere Partition
09 - The Wedding Partition
10 - Grand Finale Partition
11 - Setzer Partition
12 - Johnny C Bad Partition
13 - The Empire Gestahl Partition
14 - Devil's Lab Partition
15 - Blackjack Partition
16 - ?? Partition
17 - Mog Partition
18 - Stragus Partition
19 - Relm Partition
20 - Another World of Beasts Partition

Disc 3
01 - New Continent Partition
02 - Catastrophe Partition
03 - The Fierce Battle Partition
04 - Rest in Peace Partition
05 - Dark World Partition
06 - The Day After Partition
07 - Searching for Friends Partition
08 - Gogo Partition
09 - Epitaph Partition
10 - The Magic House Partition
11 - Umaro Partition
12 - Fanatics Partition
13 - Last Dungeon Partition
14 - Dancing Mad Partition
15 - Ending Theme Partition
16 - The Prelude Partition

   


 


Critique de l'OST Final Fantasy VI

Si les deux précédents opus étaient de qualité, on peut tout de même les qualifier de mise en jambe pour Uematsu. En effet, ce dernier ayant réussi à maîtriser toute les facettes de la musique 16 bits, il nous sert avec ce dernier volet sur Super Nintendo, ce que beaucoup considèrent comme l'apogée de sa carrière. Car si Final Fantasy VI a connu un succès énorme, la musique y est pour beaucoup. De nombreux thèmes sont anthologiques et gravés à jamais dans la mémoire de millions de joueurs. Cette excellence prouve bien que Uematsu n'a plus rien à apprendre de la console (en témoigne cette scène unique dans l'histoire de la Super Nes, où il retranscrit une scène d'opéra grâce aux moyens du bord avec une qualité bluffante).

Disc 1

  1. Opening Theme
    Cet "Opening Theme" se divise en trois parties bien distinctes. On a tout d'abord la musique de l'écran d'accueil qui commence de façon très alarmante de par sa gravité et l'instrument choisi (l'orgue). Cette gravité est vite estompée par une petite mélodie douce et fluette (représentant sûrement l'espoir que représentent les héros) qui se termine au bout de 45 secondes. S'en suit le véritable thème d'ouverture : une musique noire et déprimante à l'image de ce qu'elle évoque (La Guerre de la Magie) mais qui gagne en aigu au fil du morceau pour introduire un remix mémorable du thème le plus connu de Final Fantasy VI : celui de Terra. Ce remix est plus mélancolique que l'original (pour refléter l'esprit de Terra qui à ce moment, ne contrôle pas ses actes) mais reste tout de même excellent, et il ne donne qu'une envie : continuer à jouer. Malheureusement, les deux précédentes parties étant relativement moyennes, cela baisse le niveau du morceau.

  2. The Mines of Narshe
    Musique inquiétante est assez discrète, elle représente plus la situation de la ville (assez pauvre) que ses habitants. Elle possède même une touche de mystère car cette dernière cache, en effet, bien plus de choses qu'on ne le croit. Elle reste cependant moyenne.

  3. Awakening
    Déjà le deuxième remix du thème de Terra. Plus discret que l'original, la mélodie est jouée au piano plutôt qu'à la flûte, et cela retranscrit très bien l'innocence de Terra qui dès le début est dépassée par les évènements. On commence déjà à rentrer dans les très bons thèmes du jeu avec celui-là.

  4. Locke
    Le thème de Locke, le voleur, est plein de vie, dynamique et pétillant. C'est le premier thème gai que l'on entend depuis le début de l'OST et cela reflète toujours une image très positive de Locke. Tant mieux, car ce thème lui ressemble en tout point : on peu y trouver un peu d'insouciance, de joie de vivre et de dynamisme.

  5. Battle Theme
    Même s'ils sont sympathiques, Uematsu n'a jamais été fait pour les thèmes de combat classiques. Cette musique ne déroge pas à la règle : si elle est agréable à écouter pendant que l'on combat, elle est très stressante hors du jeu et perd beaucoup de son intérêt.

  6. Fanfare
    En revanche, on a toujours le droit à une musique entraînante pour la victoire. Même si elle commence à sentir un peu le réchauffé cette nouvelle version est agréable à entendre.

  7. Edgar and Mash
    Voici un "double-thème", puisqu'il s'applique à deux personnage : Edgar et Mash (ou plutôt Sabin). Ce thème reflète un côté de la personnalité de chacun. Le début, plutôt grandiose et royal évoque la prestance d'Edgar (qui est roi) et la fin symboliserait plus le courage et la confiance qu'inspire Sabin. Une musique parfaite pour les deux frères.

  8. Kefka
    Mon premier coup de coeur de l'OST. Cette musique est tout simplement parfaite pour représenter ce monstre d'infamie qu'est Kefka. Tantôt sournoise, tantôt maléfique le tout emballé sous un aspect de musique de cirque : quoi de mieux pour définir un clown maléfique et vicieux ? Bref, une musique pleine de sous-entendus à l'image de celui qu'elle représente.

  9. Mt. Koltz
    Premier thème de donjon du jeu. Comme la plupart de ces semblables, il est relativement moyen mais assez sympathique à écouter durant la partie. Ce n'est pas le genre de musique sur lequelle on s'attarde si l'on veut parler de l'OST.

  10. Returners
    Petite musique sympathique mais assez discrète qui symbolise une certaine forme "d'enfantillage" vis à vis des problèmes (Les résistants ne sont pas la solution du véritable conflit auquel sont confrontés les héros du jeu).

  11. Shadow
    Beaucoup de gens n'apprécient pas ce thème. Pourtant il reflète très bien le personnage de Shadow : énigmatique et solitaire à l'image de certains cow-boy, d'où cette ressemblance à une musique de western. On sent que derrière cette simple mélodie se cache quelque chose de plus grave. Bref, un autre thème d'excellente facture.

  12. Troops March On
    Les instruments (principalement des cuivres) imposent une rigueur et une certaine puissance qu'inspirent les militaires. Elle représente donc bien ces derniers même si elle est loin d'être transcendante.

  13. Cayenne
    Cayenne (ou plutôt Cyan) représente la loyauté et l'esprit chevaleresque de par sa position sociale et son comportement. Ce thème, divisé entre le côté "bourgeois" du départ et le côté assuré de la fin décrit au mieux ce que représente Cyan durant la partie : quelqu'un sur qui on peut compter. Un hit de plus.

  14. The Unforgiven
    Il y a toujours une musique ultra-rapide quand les héros sont poursuivis. La voilà. Pour souligner un besoin de vitesse, elle est bien évidemment très stressante et donc, pas très intéressante à écouter en dehors du jeu.

  15. The Phantom Forest
    Mélodie mystérieuse et légère, elle représente la forêt fantôme par ses instruments pour la plupart discrets. Elle reste cependant une musique de donjon, et sa qualité n'est pas au top. Mais elle surpasse tout de même la plupart du même genre.

  16. Phantom Train
    Toujours dans le registre du fantasmagorique, on a le droit ici à une musique qui commence aussi discrètement que la précédente mais qui enchaîne de nombreux instruments graves (trombone, grosse caisse) pour donner une impression de lourdeur, de l'atmosphère et du train en lui même. Un thème loin d'être mémorable mais qui remplit bien son rôle.

  17. Wild West
    Sous ce titre ce cache les contrées sauvages du jeu. L'inspiration Africaine est bien présente avec les percussions type Djembé et le type de mélodie. Ca reste malheureusement assez moyen.

  18. Gau
    Le thème de Gau, commence avec du violoncelle, puis finit à la flûte. Thème mélancolique et doux il reflète la naïveté de Gau, enfant sauvage et innocent qui ne connait rien du monde extérieur. Comme la quasi-totalité des musiques de personnages : un très bon morceau.

  19. The Serpent Trench
    Ce morceau est assez moyen, mais heureusement, on ne l'entend qu'une fois. Musique de donjon (même si les mouvements sont configurés à l'avance), elle est assez banale et on l'oublie vite. Bref, presque sans intérêt au milieu de ce festival de chef d'oeuvres.

  20. Kids run through the City
    Musique de base dans les villes, elle est simple et gai. Sa simplicité reflète à merveille celle de la plupart des villageois. On retrouve aussi un petit côté rural propre aux petits villages des Final Fantasy qui vivent un peu à l'écart de tout.

  21. Under Martial Law
    Contrairement à la précédente musique elle s'applique aux villes sous la loi martiale (le titre est très bien choisi ^^). Plus oppressante elle reste beaucoup moins harmonieuse que Kids run through the City.

  22. Celes
    Encore un thème de personnage qui brille par son excellence. Après une petite intro assez triste jouée au violon, le morceau est principalement doux et fragile à l'image de celle qu'il représente. En effet, Celes a beau être une militaire, elle n'en reste pas moins un être humain avec des sentiments que cette musique exprime on ne peut mieux.

  23. Save Them!
    Dynamique, ce thème joue avec des percussions assez fréquentes. C'est une des musiques de fuite du jeu. Loin d'être transcendante, elle remplit bien sa fonction en affolant le joueur et en étant pas trop répétitive.

  24. The Decisive Battle
    La musique de boss de Final Fantasy VI. Comme de nombreuses musiques de combats de Uematsu, celle-là ne brille pas par son originalité mais impose un rythme assez soutenu qui suffit à en faire une musique sympathique.

  25. Metamorphosis
    Si Save Them! est assez originale, Metamorphosis est vraiment plus stressante parce que beaucoup plus répétitive. Musique utilisée pour la fuite, elle passe très bien dans le jeu, mais il faut avouer qu'elle est totalement inutile à écouter.

Disc 2
  1. Tina
    Voici LE thème de Final Fantasy VI. C'est celui de Terra (Tina en jap), l'héroïne du jeu. Déjà entendu auparavant dans de nombreuses versions, il s'agit ici de la version la plus simple et pourtant, elle reste magnifique. La mélodie principale est jouée à la flûte et cela insiste sur l'innocence même de Terra. Un morceau d'exception.

  2. Coin Song
    Remix du thème des frères Figaro (Edgar et Sabin), il s'agit d'une version mélancolique utilisée principalement pour accompagner les souvenirs des deux frères. Si la première interprétation insiste plus sur le côté magistral et bourru des deux frères, cette version-ci nous offre une image plus personnelle de leur relation et de leur amour l'un envers l'autre, même s'il n'est pas toujours évident à voir.

  3. Techno de Chocobo
    Voici le thème de la balade à dos de chocobo du jeu. Si dans cet opus il faut avouer qu'ils ne sont pas très utiles, les volatiles se voient affublés d'un thème spécial mais qui a le mérite d'être original. Certains aimeront, d'autres non, mais cet essai de "Techno" sur le thème des chocobos prouve un désir de Uematsu d'essayer de nouveaux genres.

  4. Forever Rachel
    Si Sabin et Edgar ont une version mélancolique de leur thème, Locke aussi, de par son passé assez triste, possède un remix de son morceau. De nouveau cette musique est utilisée pour exprimer les sentiments de Locke, pourtant toujours joyeux. Une version triste et magnifiquement réorchestrée (on ne fait pas le lien tout de suite avec le thème original) pour décrire les sentiments de Locke vis à vis de Rachel.

  5. Slam Shuffle
    Morceau très spécial. Assez électronique dans son genre c'est le thème de la ville de Zozo. Si le genre peut en rebuter certains, il faut avouer son efficacité pour décrire, par des sons aigus, une certaine forme de vice qui règne dans la ville (qui est bien sûr pourrie jusqu'à la moelle). A noter le grésillement de fond bien trouvé pour faire la pluie.

  6. Spinach Rag
    Genre très connu auquel on a droit dans les bars des saloons dans les westerns ou dans les bars français des années 30. Ici le thème est utilisé pour les enchères. L'utilisation d'une musique jouée au piano comme celle là reste une bonne idée même si le lien avec une salle de vente n'est pas évident.

  7. Overture
    Considéré par certains comme LE passage de Final Fantasy VI, la scène de l'opéra est, il fait l'avouer, un moment musical assez intense, en témoignent ces quatre morceaux (de l'ouverture jusqu'au grand final) composés uniquement pour cette scène. L'Ouverture est de très bonne facture, tantôt gaie, tantôt triste, de nombreux instrument sont utilisés car les scènes ont leur lot de diversité. Le morceau prend son ampleur quand il y a une voix d'homme qui prend la tête de la musique (oui une voix). Si de nos jours, les plus jeunes peuvent trouver cela pathétique, il faut se remettre dans le contexte, en 1994, avec les possibilités de la Super Nes. A l'époque, cela témoignait que Uematsu tirait le maximum de la machine pour faire la meilleure musique qu'il pouvait. Cette voix, bien faite pour l'époque donc, est suivie d'autres morceaux, s'associant parfaitement avec les scènes qu'ils représentent. Cette "Ouverture" est donc très réussie et on ne s'ennuie pas une seconde grâce à la diversité des musiques au sein de cette piste.

  8. Aria di Mezzo Carattere
    Certainement le passage le plus intéressant de l'opéra. Tout repose sur la voix (cette fois-ci, c'est Celes qui chante) et s'il y a bien une chose qui est évidente, c'est que malgré le temps, et les différences technologiques, il est difficile de ne pas être ému par cette musique (qui est, il faut le souligner est un remix du thème de Celes). Bien sûr comme 95% des musiques présentes sur l'OST, l'impact est bien plus fort avec l'image et le contexte. C'est donc une très très bonne musique (la meilleure de l'opéra à mon goût).

  9. The Wedding
    Avec ce morceau on tombe dans le classique (que dis-je le "très" classique). Pour une scène de mariage, il faut avouer qu'on ne pouvait faire mieux. Cependant, c'est dommage d'entendre quelque chose d'aussi peu original. Heureusement, vers la deuxième minute, les voix prennent le dessus (avec trois voix différentes que l'on réussi à distinguer) puis s'engage une musique de combat bien rythmée (on a en fait le droit à un remix du thème des boss). A noter l'arrêt brusque de la musique par la chute de quelqu'un (ou quelque chose, je n'en dis pas plus). Malgré un début trop classique, le morceau se reprend pour nous offrir une nouvelle fois un mélange très intéressant.

  10. Grand Finale
    La musique qui clôture l'opéra est loin d'être celle qu'on attendait. Elle est gaie et très soutenue. En effet, la situation à ce moment est totalement burlesque et cette musique le montre bien (il faut préciser qu'il s'agit d'une musique de bataille). Si elle représente très bien la scène, certains pourront être déçus que l'intensité des trois morceaux précédents soit balayée par cette fin originale.

  11. Setzer
    Un nouveau thème, un nouveau hit. Reprenant parfaitement la nature de Setzer, son thème est enjoué, gai et dynamique. Les violons mélangés aux violoncelles, aux trompettes, aux tambours et aux trompettes en font l'un des morceaux les plus complexe (on pourrait presque l'assimilé au personnage, plus complexe qu'il n'y paraît) pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

  12. Johnny C Bad
    Petit morceau de blues super rafraîchissant joué principalement au piano, il ne fait certes pas preuve d'originalité, mais il a le mérite d'être enjoué et gai. Les morceaux dans son genre se feront de plus en plus rare...

  13. The Empire Gestahl
    Une musique représentant assez bien l'empire Gestahl. Une musique vague pour représenter l'étendue, et fait preuve d'une certaine droiture et rigueur pour représenter l'armée. Elle montre bien ce qu'elle doit représenter mais reste très moyenne dans l'ensemble.

  14. Devil's Lab
    Attribuer un coup de coeur à une musique que tout le monde aime n'a rien d'original. Alors je vais attribuer mon coup de coeur de ce second CD à Devil's Lab. Pour moi, jamais musique n'a aussi bien représenté une usine de fabrication. Jouant avec les sons, Uematsu les mélange à un rythme soutenu en ajoutant une mélodie assez sombre pour représenter non pas l'usine mais ce qu'on y fait (des choses atroces). Bref, l'un des meilleurs morceaux pour moi.

  15. Blackjack
    Au risque de me répéter au fil des critiques, je maintiens que Uematsu SAIT composer des thèmes de moyens de transports. Ici, il ne déroge pas à la règle en nous fournissant un morceau de très bonne facture, même s'il manque un peu de rythme. Comme dans presque tout les Final Fantasy, n'étant pas la musique du dernier moyen de transport du jeu (qui possède en général la meilleure musique), elle est forcément moins bonne que Searching for Friends.

  16. ??
    Alors, le titre reflète bien cette musique : on se demande un peu ce qu'elle vient faire là...Il n'y a pas grand chose à dire. Toute simple et pas très mélodieuse, on l'oubliera vite.

  17. Mog
    Un thème repris de celui des Mogs dans FF V. A mon goût la meilleure version. Conservant toute la malice des Mogs, ce thème gai est à l'image de ces derniers, comme tous les thèmes du jeu sont à l'image du personnage qu'il représente.

  18. Stragus
    Le moins bon thème de personnage du jeu. Il a la particularité de servir de thème pour une ville complète et non pour Strago ce qui est déjà dommage. De plus, la musique en elle même n'a rien d'extraordinaire : elle est douce et calme tout comme le personnage.

  19. Relm
    Un bien meilleur thème nous attend derrière celui de Strago. Le thème de Relm, où Uematsu intègre carrément de la cornemuse. Doux et innocent, comme cette jeune fille (et comme la plupart des héroïnes du jeu). On pourrait lui trouver quelques similitudes avec le thème de Gau car ils sont encore enfants.

  20. Another World of Beasts
    Musique inquiétante, elle symbolise les Espers et ce qu'ils représentent aux yeux de certains : une menace. Assez intéressante à écouter pendant le jeu, elle perd beaucoup de son intérêt si on l'écoute sans support.


Disc 3

  1. New Continent
    Musique pour l'ultime donjon du monde de la balance, elle est assez rythmée et possède quelques notes que l'on retrouvera dans Last Dungeon. Une musique somme toute assez banale mais agréable à écouter durant le jeu.

  2. Catastrophe
    On retrouve ici la deuxième partie de l'Opening Theme mais dans sa version complète et un peu réorchestrée. Les choix de la gravité des instruments insistent sur la gravité de la situation (le titre n'est pas accidentel), mais on se retrouve une fois de plus avec une musique plus intéressante in-game.

  3. The Fierce Battle
    Musique utilisée pour un combat unique, elle possède un certain charme que ne possède pas la musique de boss classique. Plus imposante que cette dernière, elle est proportionnelle à l'importance de la bataille (plus d'instruments). Ceci dit, il est dommage qu'on ne l'entende qu'une fois.

  4. Rest in Peace
    Il faut attendre le troisième CD pour entendre la musique de Game Over. Bien choisie, elle n'a pas ce petit coté frustration que l'on trouve dans celle de FF VII, même si elles ont pas mal de point communs.

  5. Dark World
    C'était un choix difficile, mais malgré le fait qu'elle représente bien la dévastation du monde dans le monde des ruines, force est de reconnaître qu'elle est inintéressante à écouter. Elle est aussi vide que le monde qu'elle représente. C'est la plus mauvaise musique du troisième CD à mon goût.

  6. The Day After
    Le thème de la plupart des villes qui ont subit les assauts de Kefka (d'où le titre). Le choix de la mandoline est bien choisi et la musique reste un poil gai, pour montrer que l'espoir n'a pas totalement quitté les habitants de ces différentes villes.

  7. Searching for Friends
    Si Blackjack était bien, Searching for Friends est tout simplement l'une des meilleures musiques de moyen de transport jamais composée. Première musique gaie que l'on entend dans le monde des ruines, elle ranime le désir dans le coeur des joueurs, dévasté par tant d'horreurs et tant de musiques tristes. Mon premier coup de coeur du troisième CD.

  8. Gogo
    Il fallait oser le personnage de Gogo dans le jeu : un être excentrique au milieu du chaos et de la destruction. Son thème est aussi osé que lui. Complètement en marge du reste de sa composition, Uematsu nous offre une musique "clownesque" qui colle parfaitement au personnage. Que l'on aime ou pas, force est de reconnaître qu'il est difficile de faire plus fusionnel entre un personnage et son thème.

  9. Epitaph
    Locke, Terra, Sabin et Edgar ne sont pas les seuls à avoir une version mélancolique de leur thème, Setzer aussi. A l'instar des autres versions, elle est plus douce, plus grave et plus lente que l'originale. Cependant, elle est en deçà du thème de Stezer

  10. The Magic House
    Une petite chose à savoir sur cette musique : elle était à la base dans Final Fantasy II sur Nes. Cela explique peut être le manque d'instruments et le niveau assez moyen de ce morceau. Comme ses semblables, elle reste une musique de donjon, et donc, assez passable.

  11. Umaro
    Le thème d'Umaro est vraiment brutal au niveau du rythme. Cependant, les instruments sont assez aigus et ce contraste avec la grosse caisse à l'arrière montre que cette masse de poils est au final plutôt gentil.

  12. Fanatics
    Cette musique est l'exemple même du stress. Sa répétition fréquente et son manque de diversité, la rende assez énervante, à l'image des fanatiques de Kefka qu'elle représente. A ne pas écouter en dehors du jeu...

    On rentre à présent dans le quatuor final, possédant des pistes inoubliables clôturées par le célèbre Prelude commun à tout les Final Fantasy. J'ai décidé d'attribuer mon coup de coeur au quatuor car ces quatre musiques prouvent vraiment que Uematsu s'est donné à fond pour faire cette OST et qu'il n'a plus rien à apprendre de la Super Nes.

  13. Last Dungeon
    Souvent classiques, les musiques de donjon, n'ont jamais été le fort de Uematsu, sauf pour les donjons finaux. Last Dungeon ne déroge pas à la règle. Nous avons ici un thème qui par son orchestration symbolise : la dernière ligne droite, le chaos instauré par cette tour mais aussi le dernier espoir que représentent les héros du jeu. Bref un hit pur et dur.

  14. Dancing Mad
    L'originalité de cette chanson, c'est qu'elle en contient quatre... Une pour chaque partie du boss de fin. Cette singularité propre à Final Fantasy VI est tout bonnement extraordinaire. Si le début est plutôt calme, le rythme s'accélère assez vite pour donner lieu à des voix. On comprend que Uematsu, désireux de les réutiliser dans un autre contexte, sait en tirer parti pour nous offrir ce qui pourrait être qualifié aujourd'hui d'opera-rock. Le deuxième niveau continue sur la lancée de l'utilisation des voix avec l'abandon du côté "rapide" de la chose pour laisser un côté plus imposant avec un instrument principal : l'orgue. Le troisième niveau garde l'orgue mais laisse de côté les voix pour un morceau très "religieux" à l'instar de ce qu'inspire cette partie du boss. On finit avec la quatrième partie : Kefka. Commençant comme l'Opening Theme, on pourrait craindre quelque chose de moyen. Que nenni. Aussitôt fini, on a le droit à un remix super dynamique du thème de Kefka (on ne distingue presque pas l'original). Mais le thème continue avec une reprise de l'orgue pour un contraste du plus bel effet entre le monstre (Kefka) et nos héros (et la lumière d'espoir qu'ils symbolisent). C'est donc un va et viens entre ces deux extraits que le morceau se termine pour une durée de 17 minutes ! La version des Black Mages mise au goût du jour est tout bonnement exquise et je vous la recommande chaudement.

  15. Ending Theme
    Si Dancing Mad était long, que dire du thème final : 23 minutes ! Ce temps est justifié. Les 13 premières minutes étant un remix dans un certain ordre des 14 (!) thèmes de personnages du jeu. Vous en faire un descriptif serait trop long, mais, si on écoute cette chanson avant d'avoir joué au jeu, on ne réalise pas tout de suite qu'il s'agit d'un enchaînement de 14 musiques connues. Dans l'ordre, ce sont les thèmes de Cyan, Setzer, Edgar et Sabin, Mog, Umaro, Gogo, Gau, Celes, Locke, Terra, Relm, Shadow (assez méconnaissable comparé à l'original) et Strago. Sachez que pour la plupart des remix, ils égalent (voire surpasse) les originaux. C'est donc un pur moment de bonheur que d'entendre ces thèmes un par un, dans une version nouvelle. Cependant le thème ne s'arrête pas là. Ceci dit, la partie la plus intéressante est la première, car après on a le droit à un mix du thème de Setzer pendant presque 5 minutes (correspondant au défilement du staff du jeu, d'où la longueur assez intenable). Puis on finit sur le fameux thème de Final Fantasy qui a malheureusement été abandonné avec Final Fantasy X. Bref, si la fin est plus ennuyeuse, on pardonne grâce au début de toute beauté qui mériterait bien une version orchestrale de nos jours.

  16. The Prelude
    Si ce n'est pas le thème de Final Fantasy, beaucoup l'assimilent comme tel. C'est une version sobre mais très agréable à écouter. De quoi clôturer en beauté l'OST d'un jeu qui compte parmi les meilleures jamais composées dans l'histoire de la musique de jeux vidéo.

Conclusion :

Beaucoup voient en l'OST de FF VI le paroxysme de la carrière de Uematsu. Si ce n'est pas mon avis, il faut avouer qu'il s'est offert avec cette OST une place dans le coeur de nombreux fans de RPG. Une oeuvre à consommer sans modération.

(Auteur : Ark)


Si vous avez apprécié les musiques vous pouvez acheter l'ost sur le site de notre partenaire.


- Revenir aux Musiques -

Flux RSS Valid XHTML 1.0 Hit-Parade des sites francophones