Introduction :

Un univers multimédia

Initialement pensé comme une partie du triptyque principal de la compilation Fabula Nova Crystallis: Final Fantasy XIII aux côtés de l’épisode principal, Final Fantasy XIII, de l’épisode sur téléphone, Final Fantasy Agito XIII, Final Fantasy XV a commencé son existence sous le nom de Final Fantasy Versus XIII et comme une vision créative du « nouveau mythe du Cristal » complémentaire aux deux autres Final Fantasy XIII.

La complexité du projet aux yeux du public et les difficultés rencontrées pendant le développement des trois jeux ainsi que la réception critique mitigée ont amené la compilation à devenir indépendante du numéro 13 en devant simplement Fabula Nova Crystallis, au changement de titre pour Agito XIII qui devint Final Fantasy Type-0 tout en changeant de plateforme avec la PSP en ligne de mire et à l’émancipation timide au début puis assumée par la suite de Versus XIII en Final Fantasy XV, projet tentaculaire destiné à devenir la pierre angulaire de sa propre compilation. Cette compilation, c’est donc l’Univers Final Fantasy XV. À la fois multimédia, complémentaire et contradictoire, l’objectif vanté par l’équipe de développement était la création de plusieurs portes d’entrées vers FFXV à même de séduire différents publics : qu’on soit friands de dessin-animés japonais, de films d’animation grandiloquents ou encore de mini-jeux.

Lunafreya Nox Fleuret dans Kingsglaive
Lunafreya Nox Fleuret dans Kingsglaive
Lunafreya Nox Fleuret dans Brotherhod
Lunafreya Nox Fleuret dans Brotherhod
Lunafreya Nox Fleuret dans Final Fantasy XV
Lunafreya Nox Fleuret dans Final Fantasy XV
Nous avons donc une mini série animée en cinq épisodes diffusée gratuitement sur YouTube qui revient sur des événements du passé des quatre personnages principaux, un long métrage de deux heures faisant plus ou moins office de véritable point de départ de l’histoire principale tout en cultivant une certaine distance avec le jeu et différents contenus greffés plus ou moins lâchement au jeu principal.

Vidéo de présentation, mise à jour pour le Tokyo Game Show 2017

Réception

Que dire alors que la majorité des contenus est à présent palpable ? Le défi qu’a représenté la conception simultanée du jeu principal, du dessin-animé et du film d’animation introductif alors que l’univers ou l’histoire n’étaient pas encore figés, et ce avec des objectifs financiers et des impératifs de calendrier pressants, révèle une fois de plus que la démesure est un des ingrédients clefs de Final Fantasy. Toutefois, là où les compilations dérivées d’un épisode numéroté se sont construites a posteriori (en dehors de FNC, qui reste un cas particulier), la gestation de multiples contenus à apprécier en même temps a eu cet effet bourratif nuisible à la fois pour les objets individuels ainsi que pour l’œuvre globale. Perdue dans une vaste proposition parfois confuse, la compilation a certes contribué à maintenir un dynamisme « créatif » et publicitaire offrant à FFXV une durée de vie de plus de deux ans là où un épisode solo classique ne pouvait pas profiter d’un suivi similaire par le passé (en dehors de la création de suites ou de spin-offs).

Malgré tous ces efforts déployés, objectivement très conséquents en termes d’investissement, la réponse critique fut globalement assez partagée sur chacune des production. La production d’une ultime salve de contenu pour alimenter une troisième année fut même envisagée officiellement avant d’être annulée en majorité devant de potentiels résultats probablement un peu trop fantasmés.

Œuvres audiovisuelles

Final Fantasy puise dans l’univers du cinéma depuis ses débuts et a progressivement avec les années affiné son rapport avec le médium jusqu’à franchir le pas en 2001 avec le premier film tiré de la franchise : Les Créatures de l’esprit. On note en outre que la partie jeu-vidéo n’a cessé de se développer en s’inspirant des ressorts cinématographiques considérés comme indissociables de la série. Dans le cadre du projet Final Fantasy XV qui a commencé sous la houlette de Tetsuya Nomura avec notamment l’équipe responsable du deuxième film de l’entreprise, Final Fantasy VII: Advent Children, équipe qui a ancré dans l’imaginaire collectif le jeu avant tout comme une sorte de film mystérieux qui donnerait à terme un jeu-vidéo, le cinéma n’a donc jamais été loin. Un dénouement fondamentalement logique lors de la renaissance du projet et la fondation de l’Univers Final Fantasy XV fut donc la mise en chantier d’un nouveau film qui pour la première fois précéderait le jeu qui l’a inspiré, s’adressant donc de fait autant aux aficionados de FF que d’éventuels nouveaux venus mis sur un pied d’égalité avec les autres, et qui pourraient éventuellement plonger dans la série à partir d’ici (du moins dans le quinzième opus).

 

Final Fantasy XV Universe

Plongez dans la création d’un monde suite au Big Bang de Yoshitaka Amano. Le monde d’Éos, sa magie et ses dangers, ses gardiens et ses menaces, son jeune roi en devenir et sa quête pour que la lumière triomphe.

 

 

 

 

 

Final Fantasy XV UniverseIl y a 15 ans, le destin s’abattit sur le père et le fils du Lucis. Les étoiles firent du prince leur espoir. Le roi ne put que l’étreindre et déplorer son sort. Aujourd’hui le fils se dresse… à l’aube d’un nouveau règne.

 

 

 

 

Final Fantasy XV Universe Omen est une bande-annonce cinématique en images de synthèse signée DIGIC Pictures, inspirée par Final Fantasy XV. Elle dépeint de funestes événements alternatifs dont le pourquoi du comment est laissé à l’appréciation du spectateur. Cependant, la toute fin de la séquence est canon et renvoie au dilemme qui afflige le roi Regis avant le début de l’aventure.

 

 

 

Final Fantasy XV UniverseBrotherhood propose une plongée à la fois dans le road trip de FFXV et dans le passé des personnages principaux. On y découvre les fameux liens d’amitié indéfectibles entre les quatre compères, et leurs motivations pour accomplir une mission pour laquelle ils donneront tout.

 

 

 

 

 

Final Fantasy XV Universe La véritable introduction à FFXV qui revient sur les événements ayant lieu pendant le début de l’aventure, et un peu avant. Le roi du Lucis s’apprête à signer un armistice avec le belliqueux Niflheim, mais les sombres desseins de l’empire sont évidents. Regis Lucis Caelum décide d’envoyer son fils sur la route pendant qu’il détournera l’attention de l’ennemi notamment grâce à sa garde spéciale : les Lames royales.

 

 

 

Premier Season Pack

 

Final Fantasy XV UniverseUn bouclier inflexible

Insatisfait par ses capacités à accomplir sa mission de Bouclier du roi, Gladiolus se met en quête de tester sa force auprès du Premier Bouclier : Gilgamesh. Prenez le contrôle de Gladiolus dans un contenu axé sur les jeux de parades et les défis guerriers.

 

 

 

Final Fantasy XV UniverseLes origines de Prompto

Séparé de l’équipe suite à une ruse de l’ennemi, Prompto est amené à découvrir la vérité sur ses origines. Doit-il les accepter et continuer d’avancer, ou doit-il se résigner. Guidez les balles de Prompto à travers la neige et le métal, et frayez-lui un chemin vers l’apaisement.

 

 

 

Final Fantasy XV Universe« J’ai fait le serment de protéger Noctis ! »

Le plus investi des frères d’armes de Noctis doit se frayer un chemin à travers les ruines humides d’Altissia pour sauver son roi en danger. Mais des sacrifices devront être consentis pour permettre au roi d’accomplir son destin… à moins qu’il n’existe un autre moyen ?

 

 

 

Final Fantasy XV UniverseChoosing Hope

Le roi dort, et jusqu’à son réveil ses sujets sont condamnés à attiser les flammes de l’espoir seuls. Anciens traîtres, trahis à leur tour dans leur orgueil, les Lames royales restantes font le serment de protéger ce qu’il reste du monde et de sa lumière, en attendant le retour du roi. Mais la solitude n’est pas une fatalité dans cette extension multijoueur.

 

 

Autres contenus et rééditions

 

Final Fantasy XV Universe Contenu additionnel proposant entre autres un chapitre final retravaillé (nouvelle zone, nouveaux combats, nouvelles cinématiques), le contrôle du bateau royal, une vue à la première personne ou encore l’Arsenal fantôme suprême (nouvelles techniques de combat pour Noctis, plus délicates à maîtriser).

 

 

 

 

Final Fantasy XV Universe Première édition du bilan pour FFXV avec l’édition proposant l’ensemble des contenus additionnels proposés jusque mars 2018.

 

 

 

 

 

 

Final Fantasy XV UniverseL’édition pour ordinateurs de FFXV présente le jeu sous ses plus beaux atours en se délestant de son carcan de jeu sur consoles de salon. Son contenu est sensiblement le même que celui proposé par l’Édition royale sur PS4 et XONE.

 

 

 

 

 

Second Season Pack (The Dawn of the Future) – annulé

 

Final Fantasy XV Universe Le rideau tombe sur le projet Final Fantasy XV avec à l’horizon d’ultimes révélations et un dénouement alternatif.

  • Episode d’Ardyn
  • Episode d’Aranea – annulé
  • Episode de Lunafreya – annulé
  • Episode de Noctis – annulé

 

 

 

Final Fantasy XV Universe Seul rescapé de la tentative d’offrir un grand final à FFXV avec 4 contenus téléchargeables, l’Épisode d’Ardyn propose une plongée 30 ans avant le début du jeu alors qu’Ardyn entame sa quête de vengeance contre la famille royale dans la capitale du Lucis.

 

 

 

Édition de « poche »

 

Final Fantasy XV Universe L’essentiel de l’aventure de FFXV repensée pour le mobile. Nouvelle direction artistique, nouveau gameplay adapté au support tactile, mais la même histoire condensée autour des événements majeurs avec une mise en scène rendant hommage à l’original, tout en proposant la VF et les musiques de qualité de ce dernier.

 

 

 

Final Fantasy XV Universe

Le demake mobile repensé pour consoles de salon, sans la jouabilité tactile en ce qui concerne la version Switch.

 

 

 

 

 

 

Jeu en réalité virtuelle

Final Fantasy XV Universe Inspiré par la passion irrationnelle du prince Noctis pour la pêche, ce jeu réalité virtuelle disponible exclusivement sur PS4 propose de prendre part à des parties de pêches endiablées sans avoir à sortir de chez soi.

 

 

 

Mini jeux

 

Final Fantasy XV Universe   Avant de s’endormir, Noctis souhaiterait que son père lui raconte une nouvelle histoire tirée de sa jeunesse… C’est cette histoire un peu enjolivée qui sert de cadre à cette aventure inspirée par les Beat’em All d’antan disponible gratuitement, et dont les facettes véritablement canons sont laissées à la libre appréciation de Noctis et du joueur.

 

 

 

Final Fantasy XV Universe Le jeu de flipper le plus populaire d’Eos. Ailleurs, il a été prouvé avec la fermeture du service sur iOS/Android que les joueurs réels étaient moins réceptif. Le jeu mettant en scène des super-héros et le bestiaire de la série reste accessible dans FFXV.

 

 

 

 

Final Fantasy XV Universe     La résurrection d’une légende du jeu vidéo japonais sur téléphone mobile, opportunément rattachée à l’univers de FFXV dans lequel ce remake divertit les quatre héros de l’aventure. Le succès ne fut pas plus au rendez-vous qu’avec Justice Monsters Five et son accès fut coupé moins d’un an après sa sortie.

 

 

Versions de démonstration

 

Final Fantasy XV: The OverturePremière véritable démonstration en direct du potentiel de FFXV, sa technologie, son ambiance et son système de combat.

 

 

 

 

 

Final Fantasy XV UniversePrécieuse démo qui marque le premier contact de FFXV avec les joueurs dans une version encore embryonnaire du projet. On y découvre les principaux attraits du gameplay : l’environnement réaliste, le système de campement, le système d’invocation, les musiques ainsi que des pistes sur l’histoire qui sera racontée.

 

 

 

Final Fantasy XV UniverseÀ la fois événement canon dont les contours sont réutilisés dans Brotherhood et dans les flashbacks de FFXV, il s’agit aussi d’une version de démonstration qui isole des morceaux de gameplay pour montrer les capacités du moteur ou quelques modifications opérées sur le système de combat depuis Episode Duscae. Le jeune Noctis est en proie au danger dans son rêve, mais le Messager Carbuncle est là pour l’aider à trouver en endroit sûr.

 

 

Final Fantasy XV UniversePrésentée lors de l’E3 2016 en direct sur la grande scène de Microsoft, cette démo fut l’occasion de découvrir concrètement comment les grands combats du jeu se dérouleraient. Malheureusement, le signal envoyé fut assez négatif. Entre une proposition ludique très superficielle et des problèmes d’ergonomie, en plus d’une prestation sur scène déroutante, les inquiétudes furent vives à quelques mois du lancement.

 

 

Final Fantasy XV UniverseIl ne s’agit ni plus, ni moins du premier chapitre de l’aventure proposé exclusivement aux Japonais. Le joueur pouvait explorer la région de Leide, découvrir la conduite et le système de combat.

 

 

 

 

 

Final Fantasy XV Universe