Final Fantasy VII Advent Children


Il y a 9 ans maintenant, Squaresoft LTD allait sortir probablement une des plus grandes merveilles du jeu vidéo et permettre a une grande entreprise du nom de Sony de débuter sur le marché des consoles. Il s’agit bien évidemment de
FINAL FANTASY VII appelé aussi "le jeu qui a fait vendre des play".

A cette époque là, la société n’était que peu connue en Europe car tous les épisodes précédents avaient tous vu le jours dans le pays du soleil levant. Beaucoup de joueurs passionnés ont eu de la chance de connaitre cette série mythique au japon grâce au bienfait de l’import. Cependant Square ne voyait pas de sources d’intérêt possible en Europe et nous priva ainsi de 6 épisodes.
Après s’être rendu compte du potentiel de notre continent, la société décida finalement de nous offrir la septième beauté de sa série fétiche, juste après noël.

Ainsi, FINAL FANTASY VII sorti en Europe le 31 janvier 1997 sur la première machine de Sony. Le succès fut immédiat et Sony bénit encore Square de leur avoir offert ce titre lors du lancement de leur première console.

Puis les années passèrent bien que Final Fantasy VII restait dans le cœur des joueurs, Square continuant sa course, édita le huitième épisode puis le IX et enfin le X. Au milieu de l’année 2002, juste avant le TGS, une rumeur commença à courir comme quoi Square était en train de travailler sur un remix ou une suite de FF7 sur Playstation.
Les fans ne voulaient pas y croire de peur de subir une énorme déception. Cependant, les rumeurs étant d’habitude très courtes et passagères, celles là persistait et certains joueurs commençaient a s’y intéresser de plus près pour en découvrir les raisons.

C’est au cour du Tokyo Game Show, que Square, venant juste de fusionner avec Enix annonça le nom du titre, renommé pour l’occasion "Advent Children". Quelle n’est pas la surprise des joueurs (et pour certains la déception) d’apprendre, qu’il ne s’agira pas d’un jeu mais bel et bien d’un film.
Square-Enix offrit aussi aux fans, une première vidéo qui ravira tous le monde quant à la qualité graphique du titre, le film est tout en images de synthèses et ressemble assez à Spirit Wihin. Cependant, une TRES grande crainte reste dans le cœur des joueurs. S’agit il encore d’un film sans grand intérêt comme le précèdent ?

Malgré sa grande erreur qui lui a fait perdre les trois quart de son capital et l’a presque obligé a poser la clef sous la porte (ce qui avait de grandes chances de se passer si Enix n’était pas arrivé) Square veut retenter le coup afin de prouver de quoi il sont capables et qu’il sont prêts a prendre le risque dans le but de satisfaire les fans.

Alors que dire de ce film tant attendu ? Est il à la hauteur de nos espérances ?


GRAPHISMES :

Le tout est en images de synthèse d’une qualité irréprochable et nous ne croyons pas trop nous avancer en disant que c’est magnifique. A travers ce film, Square-Enix nous fait une belle démonstration technique et montre ses capacités graphiques et franchement ça déchire.
Pendant toute la durée du film, que sa soit ou non pendant les scène d'action, on en prend plein les yeux et on reste ébahi devant tant de perfection.


PERSONNAGES :

En ce qui concerne les personnages, ils sont tous présents, ils ont été retravaillé et remis a l’ordre du jour pour l’occasion.
Ainsi on retrouve un Clad avec une magnifique tenue noire, une boucle d’oreille et des lunettes de soleil : la classe à l’état pur. Notre Tifa est plus jolie que jamais et se bat comme une déesse a la manière du jeu. Barret, Cait Sith, Yufie et Rouge XIII on été refaits façon 2000.
Malheureusement on voit Aerith seulement au cours d’un flash back dans le film (à moins que...), ou Clad se remémore une conversation avec elle. Ont peut dire qu’elle a gagné en beauté. Elle est beaucoup plus mignonne que dans le jeu.


SCENARIO :

Le scénario est assez simple dans l’ensemble. L’histoire se passe donc 2 ans après la fin de Final Fantasy VII.
Pour résumer et surtout pour ne pas vous gâcher le plaisir de voir le film, les trois méchants Kadaj, Loz et Yazoo veulent retrouver des cellules de J.E.N.O.V.A. afin de pouvoir ressusciter l’être ultime à savoir Sephiroth. Les principaux lieux où se déroule l’histoire sont dans Midgard, dans une forêt ou dans le désert.


MUSIQUES :

En ce qui concerne les musiques, c’est maître Uemastu qui est de retour avec son groupe The Blacks Mages. On peut dire que l’ost est vraiment sympa dans l’ensemble et qu’elle accompagne merveilleusement bien les scènes d’Avent Children. On retrouve pas mal de musiques du jeu remixées pour l’accasion tel que le thème des combats, celui des boss, d’Aeris et de Tifa, ainsi que le grandiose et cultissime thème de Sephiroth, nommé "One Winged Angel". L’OST est composé de 24 pistes dont une chantée pendant le générique de fin du nom de "Calling" interprété par Kyosuke Himuro. Certaines sont tranquilles et calmes mais d’autres ne sont que du bon métal bien lourd comme sait très bien faire le groupe. Une OST sortie le 28 septembre 2005 qui est indispensable pour tous les fans de la série et ceux ayant particulièrement aimé le film.

FFVIIAC Original SoundtrackThe Black Mages

Flux RSS Valid XHTML 1.0