Qui n’a jamais rêvé de nager tranquillement dans l’eau et de tomber nez à nez avec cette sublime et magnifique créature ? Et à ce moment là, simuler la noyade pour être secouru par ses divines mains qui vous frôlent, vous touchent, vous imprègnent de leurs douceurs... Excusez moi, je m’égare. Mais regardons quand même les quelques petits secrets que nous livre ce sujet sur ces anges des eaux.

Ondine, Rusalka ou encore Nixen est un génie des eaux dans la mythologie scandinave, son nom est dérivé de "onde", elle préfère l'eau douce à l'eau salée. Sa différence avec les sirènes est qu'elle ne possède pas de queue de poisson. Ondine est, comme les Sirènes des océans, une ensorceleuse, parfois maléfique. Elle sait se métamorphoser en phoque ou en poisson (tout de suite sa casse le rêve) et est assimilée à des divinités des lacs, des fleuves et des rivières. Elle est jolie, coiffée de plantes aquatiques, on peut la voir peigner ses cheveux blond ou vert. Elle possède aussi de superbes yeux verts et elle est toute nue (sa remonte le moral). On la voie toujours non loin d'un plan d'eau même si son lieu favori reste une cascade. Les marins ou hommes rencontrant une Ondine sont séduit et ne peuvent que la suivre dans son palais de cristal ou le temps s'écoule plus rapidement que sur terre. Cette sorte de fée vivant dans les eaux douces est cousine des sirènes mais quitter l'eau, leur élément principal, est dangereux. Elle peut la quitter pour l'amour d'un homme mais celui ayant conquit une Ondine doit éviter que celle-ci ne se retrouve prés de l’eau car elle peut se dissoudre instantanément. Si l'homme souhaite se remarier il est aussi tué comme pour les sirènes (on reconnaît bien là notre Ondine !).

Malgré les maigres informations que l’on peut trouver sur Ondine, celles-ci sont suffisantes pour nous confirmer que nous avions raison de dire qu’Ondine est une " femme fatale".

Fermer

Flux RSS Valid XHTML 1.0