La troisième et dernière partie de notre Grimoire consacré à Ivalice sera axé sur les races et la géographie de cet univers. Nous tenterons également de recoller les cartes des différents jeux entre elles.

 

Partie une du Grimoire

Partie deux du Grimoire

 

Les races d’Ivalice

 

Les Humes

 

Grimoire : Races et géographie d'IvaliceComposant à peu près 40% de la population, les Humes sont la race dominante d’Ivalice. Ils sont dénués de capacités spéciales et vivent environ 60 ans. Cette courte espérance de vie (seuls les Aegyls vivent moins longtemps) ne les ont pas empêchés d’ériger royaumes et empires notamment grâce à leur grande habileté et leur faculté d’adaptation à toute épreuve. Proches des autres races, surtout des Mogs avec qui ils partagent leur intérêt pour les machines, les Humes travaillent et vivent sans problème avec eux. Il existe tout de même quelques exceptions comme le quartier noble d’Archadès habité uniquement par des Humes ou bien encore l’armée Archadienne qui semble composée uniquement d’hommes – même si Gabranth fera tout de même appel aux services de Ba’Gamnan et son groupe de Vangaas.

 

Les Humes sont la seule race jouable dans Final Fantasy Tactics, les autres ayant disparu depuis très longtemps. De même, dans FF XII l’intégralité de l’équipe est humaine, à l’exception de Fran. Dans les épisodes Tactics Advance, les Humes ont accès à un très grand nombre de rôles ce qui en fait la race la plus versatile et équilibrée.

 

Le scénario des jeux se déroulant au sein d’Ivalice tourne très souvent autour des Humes et les autres autres races sont la plupart du temps cantonnées à des seconds rôles. Ce sont les humains qui sont la cause des plus grands bouleversements d’Ivalice mais ce sont aussi d’eux que viendront les solutions en faisant un peuple central de cet univers.

 

 

Les Aegyls

 

Grimoire : Races et géographie d'IvaliceÀ l’origine, les Aegyls étaient des Humes comme les autres vivant sur un plateau surélevé loin au-dessus des autres peuples. Leur destin sera changé lorsque le jeune Féolthanos tomba dans le monde d’en-dessous. Après s’être uni à une Viéra, ce qui donnera naissance à la sous-espèce des Feol Viéras, il reviendra parmi les siens avec la capacité de faire pousser des ailes. Il en dotera donc tous ses congénères ce qui impactera leur espérance de vie qui baissera à 40 ans.

Les Aegyls vivent sur le continent flottant de Lemurés depuis leur rébellion ratée contre les Occurias. Ils y sont restés prisonniers à cause de la barrière érigée par les Dieux qui craignaient Féolthanos. Suite à l’explosion provoquée par la destruction du Criste-Solaire, la barrière entourant Lemurés fut détruite ce qui permit à Vaan et ses amis d’y accéder durant les événements de Final Fantasy XII : Revenant Wings.

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

Les Aegyls sont humbles et n’aiment pas s’encombrer de choses inutiles. Leurs vêtements mais aussi leurs bijoux sont donc dénués de fantaisie et sont avant tout fonctionnels. Au début de FF XII RW, les Aegyls semblent froids et dénués d’émotions. Le joueur apprendra que cela est due à une utilisation excessive des Auralithes qui puisent l’énergie vitale de leur porteur. C’est un peuple principalement végétarien.

À la fin de Revenant Wings, le joueur devra affronter le leader des Aegyls, Féolthanos qui s’est auto-proclamé dieu et sauveur du peuple ailé. Une fois celui-ci vaincu, le contrôle qu’il exerçait sur son peuple grâce aux Auralithes sera rompu. Guidé par Llyud, les Aegyls se mettront donc en quête d’un nouveau foyer, Lemurés ayant sombré avec le faux-dieu.

 

Nous serons amenés à affronter plusieurs Aegyls au cours de l’aventure ce qui permet de discerner au moins 4 jobs différents : soldat céleste ou samouraï céleste pour les femmes et guerriers célestes ou chevalier dragon pour les hommes. Llyud, seul Aegyl jouable, est un chevalier dragon.

 

Totalement absents de Final Fantasy XII, les Aegyls sont intégrés de manière logique au lore d’Ivalice. Leur rébellion contre les Occurias qui causera leur exclusion du monde mais aussi leur libération grâce à l’explosion de Myste libérée par Ashe au Phare de Ridorana sont cohérentes avec le reste de l’Histoire du continent. À noter qu’un texte présent dans FFT mentionne un peuple ailé qui aurait jadis foulé ces terres. On peut donc supposer qu’après les événements de RW, les Aegyls se soient mêlés aux autres peuples, certains voyageant par delà le continent d’Ordalia vers ce qui deviendra le pays d’Ivalice.

 

 

Les Mogs

 

Grimoire : Races et géographie d'IvaliceEn tant que mascotte de Final Fantasy, la présence des Mogs à Ivalice était obligatoire. Beaucoup plus bestiaux qu’à l’accoutumée, ils ressemblent beaucoup à des lapins (ou aux Hummingways de FF IV). Les mogs sont extrêmement sociables et vous en croiserez énormément durant vos pérégrinations. Leur grande adresse manuelle en font d’excellents musiciens ou ingénieurs. Ce seraient d’ailleurs eux qui auraient construit le premier aéronef. Depuis leurs diverses inventions sont utilisées partout en Ivalice – comme les téléporteurs de Rabanastre. Les Mogs ont bâti la cité de Goug, considérée comme la capitale de la technologie d’Ivalice, à l’ouest d’Ordalia. Nous pourrons la visiter – tout du moins ce qu’il en reste – dans Final Fantasy Tactics.

 

S’ils n’apparaissent que sous la forme d’une invocation dans FFT, les Mogs sont jouables dans FFTA et sa suite. Leur petite taille et leur grande dextérité en font de très bons voleurs ou artificiers. Ils ont aussi accès aux jobs de mage noir et de chevalier Mog ce qui en fait une race polyvalente.

 

Présents dans la quasi-totalité des jeux de l’Ivalice Alliance, Montblanc et son plus jeune frère Nono sont les représentants des Mogs auprès des joueurs. Leur rôle est toujours le même puisque le premier est un chef de clan aidant les plus faibles alors que le second est un mécanicien qui s’occupe de la maintenance d’aéronef, dont le Sillage dans FF XII.

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

De toutes les itérations des Mogs au fil des jeux, la version d’Ivalice est sans contestation possible la plus mignonne.

 

 

Les Vangaas

 

Grimoire : Races et géographie d'IvaliceD’apparence reptilienne, les Vangaas vivent 2 fois plus longtemps que les Humes. Dotés d’une grande force physique ainsi que de sens très développés, ils sont considérés comme la race la plus puissante sur le plan physique. Leurs cordes vocales les empêchent d’utiliser la magie de manière efficace. Les appeler « Lézards » vous exposerait à de vives représailles. Ce terme est considéré comme l’insulte suprême par les Vangaas. Il existe bien des hommes-lézards en Ivalice mais ils sont nettement moins évolués et beaucoup plus violents (peut-être ressemblent-ils à ceux présents dans Vagrant Story ?). C’est sans-doute pour cette raison que les Vangaas ne veulent pas être comparés à eux.

 

Les Vangaas sont classés selon quatre catégories :

  • Les Vangaas Ruga qui ont une peau jaune-marron et des oreilles plus petites. Ils sont plus tempérés que leurs congénères et deviennent généralement des moines ou des instructeurs. Ils font généralement partie des Vangaas qui font respecter la loi au sein de son peuple (aux côtés des Faas).

  • Les Vangaas Faas, dont la dénomination signifie « soldat » ou « fort sens de la justice », sont plus athlétiques et ont des écailles couleur bronze.

  • Les Vangaas Bista sont de couleur cuivre et vivent de manière plus décontractée ce qui rend leur intégration dans les sociétés Humes plus simples.

  • Tout comme les Bista, les Vangaas Sanga sont de nature plus calme, rendant leurs interactions avec les Humes plus faciles. Leurs écailles sont de couleur cendre.

 

Ils existent aussi des races hybrides comme Miguelo qui est bleu ou bien encore Ba’Gamnan et sa peau verte.

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

La totalité des jobs Vangaas dans les spin-offs Advance sont tournés vers l’attaque physique comme le Gladiateur ou le Chevalier dragon. Ils ont toutefois accès au job d’Évêque qui est capable d’utiliser quelques magies.

 

Les Vangaas sont tous faibles à l’eau.

 

 

Les Viéras

 

Grimoire : Races et géographie d'IvaliceD’apparence humaine, les Viéras se distinguent par des oreilles de lapin et des membres plus longs que ceux des Humes. Les Viéras portent toutes des talons à cause de la forme de leurs pieds ce qui accentue leur grande taille. Elles vivent trois fois plus longtemps que les Humes et sont réputées pour avoir une audition exceptionnelle. Elles entendent absolument tout ce qu’il se passe dans leur forêt.

Les enfants Viéras grandissent comme les Humes mais leurs corps cessent de vieillir aux alentours de 20 ans ce qui rend l’estimation de leur âge très difficile (n’est-ce pas Vaan ?). Le sexe biologique des Viéras est déterminé à la naissance mais il est indétectable avant la puberté et l’apparition d’attributs féminins ou masculins. Les mâles vivent seuls à l’écart des femelles pour protéger la forêt en solitaire. C’est un mode de vie extrêmement dur car ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Nombre d’entre-eux échouent ce qui expliquent la très faible proportion de mâles dans la population Viéra. Ils n’entrent en contact avec les femelles que pour se reproduire ou pour venir chercher les mâles devenus adolescents afin de les entraîner à vivre seul.

 

Les Viéras vivent reclus dans les forêts cachés aux yeux des autres. Extrêmement sensibles au Myste, ils sont capables de communiquer avec la « Voix de la Forêt ». Ils suivent d’ailleurs ce qu’ils appellent la « Loi de la Forêt » qui leur impose de ne jamais la quitter. Cependant suite à une guerre qui leur a pris leur terre natale, il y plusieurs siècles, certaines Viéras ont commencé à remettre en cause ce mode de vie et à partir visiter le reste du monde. Considérées comme des parias par leurs congénères, elles n’ont plus le droit de retourner chez elles et semblent perdre leur faculté à entendre la forêt. Leur grande sensibilité au Myste peut les faire entrer dans un état de transe dans les zones où celui-ci est très concentré (ce qui arrivera à Fran sur le Léviathan).

 

Au sein du village, les Viéras peuvent suivre différentes voies. Ainsi les plus dévouées deviendront des Gardes sylvestres chargées de protéger leur foyer alors que d’autres préféreront être Apothicaire. Les apprenties apothicaires doivent accomplir un difficile rite de passage qui consiste à attraper un Lapaon. La queue de cette créature, qui apparaît une fois tous les sept ans, est un élément essentiel dans la confection de la poudre-aux-yeux utilisée pour maintenir le sceau cachant le village. Outre ces deux rôles, les Viéras peuvent aussi décider de n’en assumer aucun, se contentant de vivre en harmonie avec la Forêt.

 

À l’image des Vangaas, les Viéras peuvent classer selon 2 sous-espèces: les Veena à la peau claire et les Ravas à la peau plus sombre. Les Viéras ont toutes des cheveux blancs mais certaines d’entre-elles ayant décidé de vivre parmi les autres races se teignent les cheveux.

 

 

 

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice
Deux Ravas Viéras se promenant dans Rabanastre

 

Grimoire : Races et géographie d'IvaliceIl existe une troisième catégorie, les Féol Viéras. Nés de l’union de Féolthanos et d’une Viéra, les Féol Viéras furent considérés comme une abomination au yeux des Viéras de sang pur et ont été bannis, gagnant ainsi leur nom d’ « Exilés ». Ils s’établirent au sein du volcan Roda ou ils vécurent cachés. Les Féols ont des oreilles plus petites que leurs congénères, des cheveux blonds et vivent un peu plus longtemps que les Viéras.

 

Dépourvus d’ailes, ils ne purent suivre Féolthanos lors de sa fuite vers Lemurés. Ne souhaitant pas les abandonner le souverain des Aegyls leur laissa un vaisseau, le Galbana, et une Auralithe contenant une partie de son âme. Ainsi, ses enfants pourraient le rejoindre lorsque le temps sera venu. Bien des siècles plus tard, lorsque la barrière entourant la terre de Aegyls se brisa, le vaisseau se réveilla et Mydia, une jeune Féol Viéra en quête d’un moyen de ramener son amour perdu, embarqua à son bord. Malheureusement ce n’était pas un père accueillant qui l’attendait mais un être ténébreux dépourvu d’âme. La pauvre Mydia fut corrompue par le faux dieu et devint le Juge ailé. C’est sous cette apparence qu’elle redescendit sur terre et massacra toute sa tribu pour qu’elle ne soit pas manipulée à son tour par Féolthanos causant ainsi la disparition de l’espèce.

 

Les jobs des Viéras sont basés sur leur vitesse (Bretteur, Assassin, Fantassin…) ou leur connexion au Myste et aux esprits (Mage rouge, Shaman, Invokeur…).

 

 

Les Nu mous

 

Grimoire : Races et géographie d'IvaliceAvec leurs traits rappelant le chien et leur taille dépassant rarement le mètre cinquante, les Nu mous ne payent pas de mine. Ce serait pourtant une grave erreur que de les sous-estimer ! Cette race, à l’espérance de vie exceptionnellement longue, est passée maître dans le contrôle du Myste et donc l’utilisation de la magie. Peu à l’aise sur les champs de bataille, les Nu mous se consacrent essentiellement à l’étude du monde et à la musique.

 

Les Nu mous sont les gardiens de l’Histoire et des légendes d’Ivalice, se les transmettant de générations en générations. Ce sont de véritables érudits qui sauront vous aider durant vos aventures. La plupart vivent d’ailleurs sur le mont Bur-Omisace, siège du culte de Kiltia, et n’hésitent pas à soigner les réfugiés venant s’y abriter. Le reste des Nu mous est éparpillé de part le monde.

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

Vaan rencontrera d’ailleurs Mackenroe dans le hall du clan Centurio. Preuve vivante de l’immense savoir de son peuple, Mackenroe sera capable de vous indiquer l’emplacement de vos différents contrats de chasse. Tous les Nu mous ne sont malheureusement pas aussi bons. Ainsi vous croiserez la route d’Ivanus qui vous demandera d’éliminer son frère jumeau Ashcroft. Le Nu mou a sombré dans les ténèbres après avoir étudié la magie obscure et a été scellé par le Grand Pontife Anastasis. La mort de ce dernier permettra à Ashcroft de s’échapper sous la forme du Psychodémon.

 

 

Dans les épisodes FFT et FFTA2, les Nu mous ont essentiellement accès à des jobs orientés vers la magie comme le Sage ou l’Alchimiste. On leur découvre également une affinité avec les monstres via les jobs du Dresseur et du Morpheur, qui peut se changer en monstre. En termes de personnages importants, on peut citer Babus, l’assistant de Mewt, ou Ezel, le créateur des cartes Anti-Loi.

 

D’après le texte de présentation de la race dans FFTA2, les Nu mous, tout comme les Mogs, n’aiment pas l’eau.

 

 

Les Seeqs

 

Grimoire : Races et géographie d'IvaliceLe Seeq est une créature à l’apparence porcine. Connus pour être assez violents, les Seeqs sont souvent ostracisés par les autres races ce qui les relèguent aux plus basses couches de la société. Les plus honnêtes travailleront comme ouvriers sur des chantiers alors que les autres seront mendiants ou voleurs. Personne ne connaît la signification des étranges tatouages qu’ils portent. Peut-être un moyen de montrer leur rang social ?

 

Le seul moyen de discerner les mâles des femelles et d’observer leurs vêtements. Les mâles ne couvrent que le bas de leur corps alors que les dames cachent également leur poitrine.

 

Dans Revenant Wings, nous croiserons la route de Vazz, un Seeq aventurier, qui est marié à une Viéra… Ah l’amour !

 

Les Seeqs sont une des races jouables dans FFTA2. Essentiellement tournés vers l’attaque physique pure, il s’agit de la seule race n’ayant pas de job orienté sur la magie. Ce sont également les seuls à ne pas avoir d’attaque « Ultima ».

 

 

Les Garifs

 

Grimoire : Races et géographie d'IvaliceLes Garifs sont des humanoïdes recouvert d’une épaisse fourrure brune. Malgré leur impressionnante musculature, ce sont des êtres pacifiques vivant en toute simplicité. Ils détestent les machines et tout ce qu’il considèrent superflu comme l’argent. Tous les Garifs reçoivent un masque unique à la naissance qu’ils gardent toute leur vie. Ces masques sont très travaillés et ceux des chefs de tribus utilisent même du métal. C’est sans doute à cause de leur poids que la plupart des Garifs se tiennent voûtés.

 

Durant l’aventure, nous ne visiterons qu’un seul village Garif, Jahara, mais il en existe d’autres éparpillés dans la région de Bancour. Comme pour le Viéras, les mâles et les femelles vivent séparés.

 

Grâce à leur odorat et leur ouïe surdéveloppés, ils font d’excellents chasseurs. Cependant la plupart sont éleveurs de Nan’nas. Ces étranges créatures à mi-chemin entre la vache et l’oiseau leur donne du lait mais également de la viande et les matériaux nécessaires pour confectionner des vêtements.

 

Les Garifs avaient été choisis par les Occurias pour guider Ivalice mais se montrèrent incapables d’utiliser la puissance des Nihilithes. Ils gardèrent de cet événement une grande connaissance des Magilithes et seront une aide précieuse pour Ashe et sa quête.

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

Les Garifs considèrent l’argent comme sans intérêt, ce qui n’empêche pas le marchand du village de réclamer vos Gils !

 

 

Les Helgas

 

Très peu de choses sont connues à propos de cette race qui n’apparaît quasiment pas dans les jeux. Le seul représentant que nous serons amenés à croiser est le Grand Pontife Anastasis, l’actuel dirigeant spirituel de Kiltia. Si l’on se base sur lui, les Helgas sont grands, ont un visage allongé, de très longs membres, peuvent vivre très longtemps et sont capables de communiquer par télépathie.

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

 

Les Revs

 

Tout comme les Helgas, les Revs sont très mystérieux puisque extrêmement rares. Humanoïdes ressemblant à des félins, nous n’en croiserons que trois dans toute l’aventure. C’est donc trop peu pour discerner leurs particularités.

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

 

 

Les Revs possèdent une sous-espèce appelée Revgajis. Les personnages de Cid et Lezaford dans FFTA2 en sont deux représentants. Le responsable des enchères en est également un ce qui démontre une certaine intelligence ainsi qu’une facilité à se mêler aux autres races. Leurs traits sont moins félins et ils possèdent un long nez ainsi que des oreilles pointues. Impossible de savoir si l’incroyable longévité de Lezaford est typique des Revs ou s’il s’agit d’un effet secondaire de sa magie.

 

Cid a accès aux mêmes jobs que les Vangaas ce qui est cohérent au vu de son impressionnante musculature.

 

 

 

Les Grias

 

Grimoire : Races et géographie d'IvaliceSans doute la race la plus mystérieuse de toutes, les Grias sont apparues dans FFTA2. Le joueur ne rencontrera que des femmes ce qui peut laisser supposer que les mâles Grias vivent reclus comme pour les Viéras. Elles sont en tous points similaires aux humaines mais possèdent cornes, queue et ailes de dragons. Puisqu’elles ne sont présentes que dans FFTA2, on peut en déduire qu’il s’agit d’une race vivant exclusivement à Jylland. Peut-être une sous-espèce des Aegyls ?

 

Les Grias sont axées sur les jobs physiques plutôt que magiques et usent de leurs ailes pour foncer sur leurs adversaires depuis les cieux.

 

Les épisodes Tactics Advance se déroulant au sein d’un livre, il est difficile de savoir s’ils sont canons dans l’univers d’Ivalice. Marche et Luso sont-ils transportés dans un univers imaginaire ou traversent-ils les dimensions pour atterrir dans la même Ivalice que Vaan ? Les choses n’étant jamais clairement expliquées, l’existence des Grias au sein d’Ivalice est sujet à débat.

 

 

Les Baknamus

 

Grimoire : Races et géographie d'IvaliceLes Baknamus sont les Gobelins d’Ivalice. Petits humanoïdes à cornes et à la peau verte, les Baknamus vivent essentiellement parmi les décombres de la Nécropole de Nabudis et ses alentours. Ils portent un masque à gaz car l’oxygène est un poison pour eux.

 

Les Baknamus sont des voleurs qui agissent toujours en bande. Ils utilisent l’un d’entre eux comme appât et attendent les voyageurs imprudents en embuscade ( en jeu, ils peuvent même devenir totalement invisible). Ils sont d’ailleurs capables de dérober les butins au sol si le joueur ne les ramasse pas assez vite. Certains Baknamus mènent une vie honnête comme le marchand caché au fin fond de la Nécropole.

 

Malgré leur apparence chétive, les Baknamus s’avèrent assez dangereux notamment car ils attaquent toujours en groupe. Ils utilisent diverses attaques emblématiques des Gobelins comme Marteau magique ou Gobelipunch. Ils sont également étonnamment doués en magie malgré leur faible intelligence.

 

Dans FFTA2, on découvre deux sous-espèce plus puissantes : les Luchorpan et les Pavilsag.

 

 

Les Urutan-Yensas

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

Les Urutan-Yensas sont des crustacés ayant évolué afin de se tenir sur deux jambes. Ils vivent en tribus, chacune dirigée par une reine qui est plus grande que ses congénères. Les Urutan-Yensas couvrent entièrement leurs corps mais nul ne sait si c’est pour se protéger du soleil ou si c’est pour cacher leurs physiques disgracieux. Très agressifs et territoriaux, ce sont eux qui ont empêchés les Rozzariens de poursuivre la construction de plate-formes dans la Mer de sable. Ce tempérament belliqueux et leur langage animal ont fait échouer toutes tentatives de les intégrer au reste de la société. D’après le manga FF XII, le village de Basch aurait subi un raid d’Urutan-Yensas occasionnant un véritable massacre.

 

Ce peuple est extrêmement fier. Nos héros s’en rendront compte lorsqu’un Urutan-Yensa sera exécuté par sa reine pour avoir demandé de l’aide à des étrangers. Surnommés les « Rois des Mers de sable », ils ont appris à dompter les Yensas, des gros poissons nageant dans le sable, pour se déplacer plus vite.

 

Vaincre 100 Urutan-Yensas dans FF XII fera apparaître un Urutan exilé. Ce guerrier a été exclu de sa tribu pour son comportement particulièrement violent par rapport aux autres.

 

Il semble plus qu’évident que les Tuskens ont servi d’inspiration à l’équipe de développement. Les Urutan-Yensas serviront à leur tour de base pour la création des Gnathes de FF XIV.



Les ajouts de Playiku

 

  • Les Vangaas

[…] Dans FFXIV, nous retrouvons des Vangaas similaire en tout point aux autres jeux de l’Ivalice Alliance. Cependant, Bwagi nous apportera quelques précisions biologiques : Les écailles Vangaas sont en fait des poils qui ont grossi et durci au fil des générations pour former des plaques. Nous apprenons aussi que arrivés à l’âge adulte, les Vangaas mue tous les cinq ans. Enfin, ils ne pondent pas d’oeufs.

 

  • Les Viéras

[…] Dans FFXIV, nous apprenons que “Viéra” signifie “peuple de la forêt” en langue dalmasquienne.Aussi, les deux sous-espèces ne vivent pas au même endroit. Alors que les Veena Viéras se trouvent principalement dans les régions boisées au sud de Skatay (une zone impossible à visiter), les Rava Viéras vivent dans la jungle de Golmore. Dans le premier reflet, l’un des mondes “parallèles” d’Eorzea, les Viéras sont appelés Viis. Enfin, l’arrivée d’Endwalker dans quelques mois (à l’heure où nous écrivons ces lignes) apportera la première apparition des Viéras mâle dans la saga.

 

  • Les Nu Mous

[…] Dans FFXIV, les Nu mous font leur apparition dans le premier reflet, l’un des mondes parallèle à celui d’Hydaelyn, introduit dans Shadowbringer. Leur peuple se situe dans le royaume des fées d’Il Mehg, dans le village de Pla Enni,et vivent dans des champignons géants (tels des schtroumpfs). Les Nu mou sont très friands de marchés, quel qu’il soit, tant que ceux-ci sont équitables pour les deux parties. Ils sont accompagnés de familier appelés Porxies, qui sont des petits cochons ailés. 

 

  • Les Seeqs

[…] Dans FFXIV, les Seeqs se font rares. Nous les retrouvons en clin d’oeil dans le raid de Rabanastre, lorsqu’ils tentent de tendre un piège au guerrier de la lumière à l’aide de chocobos rouge agressif, et nous pouvons affronter l’un d’entre eux, nommé Daguza oen Sus, dresseur pour la IVe Légion, lors des affrontements Bozjien.

 

Cartographie d’Ivalice

 

Dans Final Fantasy XII, le monde d’Ivalice est constitué de trois continents que nous allons rapidement détailler.

 

Ordalia

Continent situé à l’ouest d’Ivalice, il est sous le contrôle de l’Empire de Rozarria dirigé par la famille Margrace. À l’ouest du continent se trouve un pays dirigé par le Saint Empire d’Ydora qui deviendra des siècles plus tard l’Ivalice de FFT. Nous ne visiterons qu’une petite partie à l’est du continent durant FF XII : la Mer de Sable. Les Rozarriens avaient construit d’immenses structures pour extraire le pétrole sous le sable mais les attaques incessantes des Urutan-Yensas les ont forcé à abandonner leurs plans.

 

La Mer de Sable
La Mer de Sable
Artwork de la Mer de Sable
Artwork de la Mer de Sable
L'une des structures abandonnées par Rozarria
L'une des structures abandonnées par Rozarria

 

Valendia

 

Avec son climat tempéré, ses nombreuses collines et ses niveaux de Myste stables, Valendia est un continent situé au nord d’Ivalice où il fait bon vivre. Entièrement sous l’emprise de l’Empire d’Archadia, nous serons amenés à en visiter de nombreuses locations. C’est sur ce continent que se trouvent les terres de l’ancien Royaume de Nabradia, annexé et détruit par Archadia.

 

Archades
Archades
Vieille Archades
Vieille Archades
Les Landes de Tsita
Les Landes de Tsita
Nabudis
Nabudis
La côte de Phon
La côte de Phon
Les Plateaux de Cerobi
Les Plateaux de Cerobi

 

Kerwon

 

Kerwon est le continent le plus sauvage d’Ivalice. Le climat varie grandement d’une région à l’autre, d’épaisses forêts et des zones à forte concentration en Myste ont empêchés les Hommes de s’y installer. De nombreuses expéditions ont tenté de cartographier ce continent mais très peu sont revenues. La nature ayant gardé ses droits sur ces terres, il est logique que les Garifs et les Viéras s’y soient établis. À l’est se trouve le Sanctuaire de Bur-Omisace, siège du culte de Kiltia.

 

Les Plaines d'Ozmone
Les Plaines d'Ozmone
Jahara
Jahara
La Jungle de Golmore
La Jungle de Golmore
Le Village d'Eruyt
Le Village d'Eruyt
Le Bois des Charmes
Le Bois des Charmes
Gilvégane, la Cité Perdue
Gilvégane, la Cité Perdue

 

La péninsule Galtéenne

 

Croisée des trois continents, la péninsule Galtéenne est un haut-lieu de passage et d’échange. Constituée de désert, elle est sous la juridiction de Dalmasca et de sa capitale, Rabanastre. Place stratégique dans l’opposition entre Rozarria et Archadia, la péninsule est tombée aux mains de l’Empire du nord peu avant le début de FF XII.

 

Rabanastre
Rabanastre
Les Plaines de Giza
Les Plaines de Giza

 

Ivalice abrite également des îles flottantes dans le ciel grâce à une forte concentration en Magilithes. Cet ensemble d’archipels célestes est appelé Purvama. Le climat y est tropical, propice à la formation de jungles abritant des espèces rares et endémiques de ces endroits. De toutes les cités volantes, Bhujerba est la plus influente et administre les autres sous l’autorité du marquis Ondore. Vaan se rendra à Bhujerba et aura l’occasion de visiter les mines de Magilithes de la ville.

 

Dorstonis
Dorstonis
Bhujerba
Bhujerba
Lemurés
Lemurés

 

Les Jagds sont une autre spécificité d’Ivalice. Ce sont des zones où le Myste est si dense que les vaisseaux ne peuvent les survoler. La plupart du temps, il s’agit de zones délaissées des Hommes – en plus d’être fort pratiques d’un point de vue de Game Design-. L’un de ces Jagds empêche d’ailleurs les Hommes de se rendre par delà les Cataractes de Ridorana dans lesquelles la mer se jette formant d’incroyables cascades.

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

Les ajouts de Playiku

 

L’emplacement d’Ivalice en Hydaelyn

 

L’ancien royaume d’Ivalice, devenu Dalmasca se situe au sud d’Othard, sur le continent le plus à l’est d’Hydaelyn. Cette partie du continent a été officiellement balayée des nuages lors de la mise à jour de la map monde d’Endwalker. Malheureusement, la visite de ces lieux se fera exclusivement par le biais d’instances multijoueurs.

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

 

 

Tentative de carte

 

Si les liens d’un point du lore s’avèrent assez ténus, sont-ils plus concrets lorsque l’on se penche sur les cartes des différents jeux ? Attention ce qui suit n’engage que l’auteur !

Commençons par prendre la carte nous montrant la plus grande étendue de terre. Il s’agit assurément de celle de FF XII et plus particulièrement celle présente dans une cinématique au début du jeu.

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

À partir de cette carte, on peut facilement étendre le continent d’Ordalia au sud-ouest grâce à Final Fantasy Tactics A2. Même si la réalité de cette aventure peut faire débat – après tout c’est le même grimoire qui avait emmené Marche dans une Ivalice imaginaire -, elle se déroule dans une véritable région d’Ivalice. En observant les cartes, on obtiendrait donc cela (désolé pour mes talents Photoshop) :

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

Mais il nous reste une carte à combiner, l’Ivalice de FFT.

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

Première difficulté : le « Grand Cataclysme » qui a secoué le monde. Quelle était son intensité ? Est-il suffisamment fort pour remodeler la carte du monde ? Immerger des terres ou en faire surgir d’autres ? Ce sont des questions qu’il faut garder à l’esprit. Cependant, une information importante viendra nous aider : la mention du royaume à l’est d’Ivalice qui porte le nom d’Ordalia. Tout comme le continent de FF XII. On peut donc en déduire que cet Ivalice version FFT se situe à l’ouest de la carte de FF XII tout comme la région de Jylland… En comparant les deux cartes, on remarque une certaine similitude en plus de la présence des îles en haut à gauche. En imaginant que la catastrophe naturelle ait grandement modifié le relief des côtes, il parait plausible de placer l’Ivalice de FFT à l’ouest de celle de FF XII donnant ainsi cette carte :

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

Voici donc à quoi pourrait ressembler la carte complète – du moins par rapport aux jeux visités – d’Ivalice. Bien sûr en l’absence d’officialisation de la part de Square Enix ou de Yasumi Matsuno, tout ceci n’est que pure théorie. Qu’en pensez-vous ?

 

Annexes

 

Que diriez vous de conclure ce grimoire par quelques petites annexes ? Elles porteront sur divers éléments du monde d’Ivalice plus ou moins importants.

 

Les dragons

 

Il existe de nombreux dragons sur Ivalice classés dans diverses catégories selon leurs formes. Les plus puissants sont sans aucun doute les Drakens, d’immenses dragons quadrupèdes qui ont la particularité de presque tous porter une sorte d’anneau autour de leur cou. Ce collier sert en fait à limiter leur puissance afin d’éviter qu’ils ne ravagent le monde. Lorsque l’on voit la force incroyable du Dragon Infernal ou de Yiazmat, on ose à peine imaginer ce que ces affrontements auraient donné sans cette limitation.

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

La page des Garifs dans le bestiaire nous raconte la légende « Le jeu du Dragon ». Dans celle-ci, un dragon surpuissant défie Dieu dans trois épreuves. Après avoir perdu les deux premières, Dieu demande au dragon s’il est capable d’enfiler un collier, celui-ci s’exécute et se retrouve dépossédé des ses pouvoirs, montrant ainsi la supériorité de l’être divin et l’origine de ces étranges anneaux.

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

 

Les constructions

 

Dans Final Fantasy Tactics, nous serons amenés à croiser deux Automates : Construct 8, qui rejoindra l’équipe, et Construct 7 qui servira de boss optionnel. Ces robots datent de l’époque de Saint Ajora et servaient de protecteurs. Le Grand Cataclysme ayant détruit toutes traces de technologies, Construct 7 et 8 sont les vestiges de ce passé. Ils renferment une puissance terrifiante et obéissent aux ordres de la personne qu’ils considèrent comme leur maître. Cela donnera d’ailleurs une scène amusante lorsque Ramza demandera à Construct 8 de danser puis de « disposer » de Mustadio…

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

Ces automates sont des versions évoluées des Golems présents dans Final Fantasy XII.

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

Les ajouts de Playiku

 

[…] Construction 7 fait aussi une apparition en tant que boss de Raid du Phare de Ridorana/ dans FFXIV : cet ennemi a l’idée insolite de demander aux joueurs de réaliser quelques additions pour retrouver des multiples et nombres premiers(sûrement une référence au job d’arithméticien). Les plus mauvais élèves subiront de sérieux dégâts, pouvant aller jusqu’à la mort ! Clin d’œil supplémentaire, lorsque le raid est accompli, et que vous retournez à l’endroit du combat contre l’automate, vous pourrez le découvrir en train de danser sur la fanfare de victoire !  

 

 

 

L’origine des Mimics

 

Les Mimics sont un classique de FF et même du JRPG. Qui ne s’est jamais fait avoir par l’une de ces créatures en pensant ouvrir un simple coffre ? Contrairement à leurs congénères de Dark Souls, les Mimics de Final Fantasy restent gérables assez facilement. Ivalice n’échappe pas à la règle et propose sa version de ces farceurs.

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice
Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

Ils prennent cette fois l’apparence d’urnes mais peuvent aussi nous attaquer directement comme les Blatteries du Passage de Barheim. D’après le bestiaire – à la page des Urutan-Yensas – les mimics ont été créées par un scientifique. Celui-ci avait reçu l’ordre de fournir une arme capable de défaire un dragon et avait eu l’idée de l’appâter en camouflant sa création en coffre. Son client ne fut toutefois pas satisfait du résultat et ne paya pas l’homme pour ses services. Le chercheur conçut alors de nouvelles versions de son arme artificielle dont la Reine Mimic, capable de donner naissance à des centaines de Mimics par jour, et le terrifiant Omega Mark XII, l’un des boss optionnels les plus puissants de FF XII.

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice
Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

 

La chasse et les clans

 

Lors de son aventure, Vaan rejoindra le clan Centurio dirigé d’une main poilue par le Mog Montblanc. Les clans sont très courants en Ivalice et rassemblent des chasseurs de tous les horizons qui acceptent différents contrats portant sur des monstres plus forts que la moyenne. Dans FF XII, les chasses représentent la quête annexe la plus longue du jeu et se terminent par le terrible Yiazmat. Le rôle des clans sera beaucoup plus prononcé dans les épisodes Advance puisqu’il s’agira cette fois de recruter la meilleure équipe possible pour accomplir diverses missions. Le concept semble avoir disparu dans l’Ivalice de FFT, laissant la place à des groupes de mercenaires à l’éthique discutable…

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

 

Les Juges

 

Apparus dans Final Fantasy Tactics Advance, les Juges veillent au bon déroulé des affrontements entre clans. C’est grâce à eux que vos personnages ne meurent pas mais sont simplement mis KO. Toutefois, cette protection ne se fait que si vous respectez les lois édictées en début de combat. En revanche, prenez garde si vous combattez dans les Jagds qui sont des zones de non-droit et où la mort est définitive… Les juges auront un rôle beaucoup plus important dans Final Fantasy XII et sa suite et seront largement mis en avant durant la promotion du jeu. N’attendez aucun soutien de leur part, il s’agit cette fois de vos ennemis. Dommage qu’ils ne bénéficient pas tous du même traitement.

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

 

L’importance des jobs

 

Le système de jobs est présent dans tous les jeux se déroulant en Ivalice que ce soit de manière visible (les Tactics, FF XII IZJS) ou cachée comme dans FF XII qui vous demandera d’attribuer vous-même un rôle à chaque héros. Au moins au début en tout cas, puisqu’à la fin ils auront accès à l’intégralité des compétences. C’est d’ailleurs pour corriger cela que la version internationale puis le remaster imposeront un choix au joueur – même s’il est désormais possible d’en changer à loisir. Vagrant Story échappe à cette règle (un indice de plus sur sa non-appartenance à Ivalice ?), la possibilité d’équiper différentes armes ne changeant pas le gameplay en profondeur comme c’est le cas pour un mage blanc devenant guerrier.

 

Grimoire : Races et géographie d'Ivalice

 

 

La réinterprétation des classiques

 

Comme pour tous les autres épisodes de la saga, le monde d’Ivalice regorge de clins d’œil et de créatures familières. Le look de ces dernières est souvent plus sombre et réaliste que dans les autres jeux – comme en témoignent nos petits Mogs -. Petit florilège !

 

Les Pampa
Les Pampa
Le Béhémoth
Le Béhémoth
Gilgamesh et Enkidu
Gilgamesh et Enkidu
Les Bombo
Les Bombo
Biggs et Wedge
Biggs et Wedge
Les Morbols
Les Morbols
Le Chocobo
Le Chocobo
Le Mur Démoniaque
Le Mur Démoniaque
L'Ahriman
L'Ahriman

 

 

Voilà qui conclut ce troisième Grimoire dédié au monde d’Ivalice ! J’espère qu’il vous aura intéressé et vous aura donné envie de replonger dans les jeux. Concernant le chronologie des jeux, nous avons vu que celle-ci se résume à très peu d’éléments et a plus un intérêt marketing qu’autre chose. Les actions accomplies par Ashe n’ont aucun impact sur l’aventure de Ramza et inversement. Yasumi Matsuno a tout de même proposé une réécriture plus cohérente de son univers grâce à Final Fantasy XIV. Dommage que cela ne soit pas canon avec le reste. Il n’en reste pas moins qu’Ivalice – et même les Ivalice – est un univers formidable et extrêmement travaillé, faisant de ce monde une véritable ode à l’aventure, l’exploration et la liberté.

 

Pour aller plus loin :

 

Sources :