Annulation de DLC, démission de Tabata, Épisode d'Ardyn

Le prologue animé à l’Épisode d’Ardyn (attendu courant mars 2019 sur toutes les plateformes ayant accueilli le jeu de base) s’offre enfin une bande-annonce, et une période de sortie.

Après avoir titillé notre curiosité avec un teaser sous forme d’un montage à base de storyboard, Episode Ardyn Prologue se montre plus franchement avec des séquences concrètes (sur fond de The Horrors of the Night de la bande originale du jeu) et l’amorce de la dissipation des principaux mystères entourant l’antagoniste de l’aventure. Ce prélude à l’aventure ludique s’annonce comme un indispensable complément pour saisir toutes les subtilités qui parsèmeront l’extension. Les relations entre Ardyn, son frère, l’Oracle, le Cristal et les dieux, ainsi que la nature de la Peste des étoiles, devraient être approfondies et contribuer à redorer le blason d’une intrigue narrative très critiquée jusque-là. Le grand final débutera courant février avec la diffusion de ce court-métrage manifestement chapeauté par la même équipe qui nous a proposé le dessin-animé Brotherhood: Final Fantasy XV.

L’intrigue se concentrera manifestement sur les origines de l’ascension refusée à Ardyn par le Cristal et les dieux en raison de son impureté, causée par l’accumulation des ténèbres qu’il absorbe chez les personnes affligées par la mystérieuse Peste des étoiles. L’extension ludique proposera probablement de son côté de faire un pont entre les origines des maux qui rongent Ardyn et l’échafaudage de sa vengeance contre sa famille. Cette histoire prenant fin lors du dernier acte de l’aventure principale de FFXV, on peut légitimement penser que les révélations seront mesurées, mais qu’un peu de chair sera apposée sur le squelette rachitique de l’intrigue du jeu et des obscures motivations de son charmant barbu excentrique.

En parlant de choses obscures… On notera la chevelure de jais qui parsème le crâne du futur chancelier impérial, couleur noire et couleur signature de la famille royale du Lucis. On avait découvert via la première bande-annonce de l’Épisode d’Ardyn que la génétique de Somnus Lucis Caelum tendait à établir un lien manifeste avec sa descendance (Regis et Noctis Lucis Caelum) avec laquelle Ardyn ne partageait que peu de points communs. Chose qui rendait la parenté révélée comme retournement de situation clef farfelue sur le coup (bien que justifiable évidemment). On appréciera le mystère capillaire qui s’ajoute au tas. Quand on aime Final Fantasy, on aime les théories capillaires (et capillotractées).

Il y a 2 000 ans…

« Ardyn Lucis Caelum, vous avez été désigné pour devenir notre roi. »

Le Sauveur, Ardyn Lucis Caelum

« Si cela signifie que de nombreuses vies seront épargnées… c’est avec honneur que j’accepterai la charge de roi ! »

« Seigneur Caelum ! Je vous en prie, sauvez ma fille !

-Bien entendu. »

La Peste des étoiles

« La Peste des étoiles est une maladie. Nous ne devons pas rejeter nos frères et sœurs, ni les bannir comme s’ils étaient devenus des monstres. »

« Mon peuple… doit savoir… la vérité… Qui sera le vrai Roi ? »

Lumière sur la vérité

« Je vois… Les Dieux ont donc… fait leur choix… »