Life is Strange : Nos impressions



Life is Strange est avant tout une aventure émotionnelle qui dépend de notre investissement, de notre attachement aux protagonistes, et donc de nos choix. Nous avions malgré tout balayé les grandes lignes du gameplay dans le cadre d'un article que vous pouvez toujours consulter ici. Vous le savez, nous avons eu un vrai coup de cœur pour cette production épisodique, et nous tenions tout particulièrement à vous en proposer notre ressenti personnel. Bonne lecture !

Cet article s'adresse avant tout aux joueurs qui ont bouclé l'aventure, et contient du contenu sensible même si nous avons pris soin de ne pas trop en dire sur l'intrigue.

L'avis de Pandadono :

Life is Strange fut une merveilleuse surprise. Pour être honnête, les premiers aperçus du jeu ne m’avaient pas emballé plus que ça. Le concept de "rembobinage" me semblait fun, mais j’avais beaucoup de mal à cerner le jeu au-delà de cet élément. Le premier épisode installe doucement l’univers et l’intrigue, ça m’a donc paru normal que ma première impression persiste. Mais il y a quand même eu plusieurs points qui m’ont tout de suite séduit :

- La magnifique bande-son (avec un coup de cœur pour les deux titres de Syd Matters)

- Le style graphique (ok, les graphismes ne peuvent peut-être pas rivaliser avec les jeux next-gen, mais on s’en fiche, le style colle parfaitement avec l’ambiance du jeu et c’est ce qui le rend beau).

- Le coté geek de Max et les nombreuses références à cette culture.

Ce n’est vraiment qu’à partir de l’épisode 2, et de l’avancement de l’intrigue, que j’ai plongé entièrement dans le jeu jusqu'à vraiment en devenir « accro ». Non pas qu’il me fallait ma dose quotidienne de jeu, mais je commençais à réfléchir (seul ou avec mes copains du site, ils peuvent en témoigner !) à tout un tas de réflexions sur ce qui pourrait se produire lors du chapitre suivant. Comme il y avait plusieurs semaines d’attente entre chaque épisode, autant vous dire que nous avons eu du temps pour ça. Certaines théories étaient complètement farfelues, tandis que d’autres se sont avérées être les bonnes. Et c’est ce que je trouve « dommage » pour les gens qui enchaîneront les 5 épisodes : ils n’auront pas l’occasion de vivre des moments similaires, à faire travailler leur imagination, à échanger pendant des heures sur la suite qu’ils imaginent à l’histoire, ou bien tout simplement à démarrer le jeu un jour de sortie d’épisode !

Bref, entre passages amusant et cliffhangers, entre joies et peines, mon petit cœur a fait des montagnes russes tout au long de l’histoire. Ah, et il faut noter aussi que Max et Chloé semblent toutes les deux aimer les pandas. Oui, c’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. 



L'avis de TUS :

Nous sommes le 30 janvier 2015, ça y est, Life is Strange sort enfin ! Après plusieurs mois de visuels et bandes annonces, ce jeu qui m’intrigue tant est enfin disponible. Ce jeu tiendra-t-il ses promesses ? Visuellement, il ne s’agit pas d’une claque. Cependant, passé l’intro, les tons et couleurs pastels utilisés donnent un aspect «peint à la main» très agréable. Celui-ci colle à la perfection avec l’univers très 90’s nostalgique (ancré dans notre monde d’aujourd’hui) voulu par les développeurs. Premières interactions dans l’univers, première musique, entrée en scène de Chloé et découverte du pouvoir de "rembobinage" de Max : il semble que je vais vraiment apprécier ce jeu ! Si le gameplay et ses mécaniques simples n’offrent pas spécialement de challenge, la possibilité de pouvoir revenir en arrière pour modifier certains choix de l’histoire est très réussie et me laisse entrevoir de nombreuses possibilités.

Ces premières impressions manettes en main s’avéreront justes. Au fil des épisodes et de leurs cliffhangers à vous rendre fou d’impatience (rappelez-vous de la fin de l’épisode 3, si vous y avez joué), le jeu aura réussi à me tenir en haleine pendant les dix mois nécessaires à l’arrivée de l’épisode 5. Un grand final rempli d’émotions diverses. Un peu de déception, car celui-ci est légèrement en deçà du reste de la série, mais surtout beaucoup d’émotions au moment de dire au revoir à nos deux héroïnes lors de ces fins aussi attendues que redoutées.

LiS est pour moi une réussite, il s’agit même d’une de mes plus belles expériences vidéoludique de cette année 2015 ! Ce n’était pas simple pour DONTNOD de se lancer dans ce segment très compétitif mené, en quelque sorte, par Telltale Games. Pourtant, cette saison 1 fait rentrer le petit studio français dans la cours des grands « raconteurs d’histoire » ! Alors, quid d’une saison 2 ? Personnellement, je signe des deux mains pour renouveler l’expérience !



L'avis de myst6re :

Life is Strange est un bijou de par son univers envoûtant, j'ai pris grand plaisir à attendre les épisodes suivants, un par un, à échafauder mille théories et à réécouter ses musiques pour patienter. Le jeu tout entier fut un vraiment plaisant à parcourir, plusieurs fois. L'ambiance visuelle et sonore y contribue beaucoup. Couplé avec le scénario qui joue sur l'émotion, on obtient des moments (vraiment très) forts renouvelés à chaque épisode, comme pour nous prendre par surprise.

Pour être tatillons, notons que la jouabilité est un peu pauvre, les choix que l'ont fait ont rarement des impacts forts sur la suite des événements (à de rares exceptions), mais finalement est-ce qu'un jeu comme The Walking Dead a fait mieux ? DONTNOD tacle Telltate sur son propre terrain, et s'en sort parfaitement. Non, ma seule vraie déception concerne la fin de l'aventure, qui ne cherche pas à expliquer les pouvoir de Max, mais qui cherche plutôt à nous culpabiliser de les avoir utilisés (ça a du sens, non ?). Mais qu'importe cette fin qu'au moins une de nos théories farfelues prédisait, qu'importe que l'histoire soit basée sur un paradoxe, puisque sans ce paradoxe, cette expérience n'existerait pas. Et finalement ce qui compte, n'est-ce pas le chemin parcouru et le plaisir qu'on a pris en le parcourant ?



L'avis de Skypirate :

Pour être tout à fait sincère, j'ai d'abord eu toutes les difficultés du monde à m'imprégner de l'univers de Life is Strange. Le premier épisode reste à mes yeux une distraction sympathique, mais j'avais quelques difficultés à entrevoir là où les développeurs souhaitaient exactement en venir. Il faut dire que le format épisodique me laisse toujours assez perplexe, et que le gameplay minimaliste m'empêche souvent de m'investir complètement. J'ai revu mon jugement à la fin de l'épisode 2, face à mes échecs et au final morbide justement liés à mon manque d'investissement. À cause de mon désintérêt, Max avait négligé son amie, et la sentence m'a sidéré. J'ai ensuite suivi avec plaisir les aventures de Chloé et Max, un duo terriblement attachant, et j'ai savouré une mise en scène parfaitement maîtrisée, servie par une ambiance indescriptible.

Contrairement à beaucoup de joueurs, le cinquième épisode est à mes yeux le meilleur d'entre tous, et si tout n'est pas maîtrisé, j'ai eu le sentiment que les développeurs essayaient enfin d'offrir de nouvelles distractions. Deux conclusions au développement inégal, mais un vrai tourbillon émotionnel.

CONCLUSION LIS.png


mis à jour le 19/12/2015

Flux RSS Valid XHTML 1.0 Hit-Parade des sites francophones