Les dessous d'une compilation : Brotherhood, Kingsglaive...
Final Fantasy XV : Kingsglaive>le 04/04/2016 à 12h55 par Skypirate
Quelques jours après Uncovered Final Fantasy XV, les informations continuent d'affluer et les médias relaient peu à peu les nombreuses confidences obtenues auprès d'Hajime Tabata. L'occasion de mieux comprendre les problèmes techniques qui entachent la démo Platinum, mais aussi de cerner les grands enjeux de l'Univers FF XV.



- Hajime Tabata est conscient des problèmes de frame-rate qui impactent la démo. Il précise d'ailleurs qu'une nouvelle approche technique est actuellement expérimentée (il s'agit probablement de la collaboration avec le studio Umbra officialisée un peu avant l’événement) pour obtenir de meilleurs résultats. Le titre sera évidemment optimisé jusqu'à la sortie du jeu.

- Si l'Episode Duscae a mobilisé toute l'équipe du jeu pendant plusieurs mois, la conception de Platinum n'a sollicité qu'une équipe réduite depuis le début de l'année 2016. Cela explique l'ampleur différente des deux projets au delà de leurs objectifs respectifs.

- SQEX admet ne pas s'être trop concentré sur l'optimisation de Platinum Démo et de s'être plutôt intéressé à l'expérience délivrée aux joueurs. A ce propos, la version d'essai propose une résolution dynamique qui tourne autour des 900p sur PS4 contre 792p pour la Xbox One. Hajime Tabata a précisé par le passé que la résolution du jeu n'était pas une priorité pour l'équipe à l'inverse du frame-rate.



- Faute de temps, l'équipe du jeu ne prévoit pas d'updater Platinum Démo et encore moins de proposer une autre version d'essai au grand public. En revanche, l'équipe prépare du contenu jouable inédit pour les grands salons et notamment l'E3 où les joueurs pourront se faire une idée plus précise des ambitions de FF XV. Croisons les doigts pour que la Japan Expo dispose de ces versions d'essai !

- A propos du jeu complet, celui-ci proposera des DLC gratuits ou payants, mais aussi du contenu scénaristique additionnel pour que les joueurs aient envie de poursuivre l'aventure au delà de la trame principale. Hajime Tabata dévoilera ses plans plus tard à ce sujet.



- La série comptera 5 épisodes, dont un sixième exclusif à l'édition Ultimate du jeu mais qui sera essentiellement composé de scènes additionnelles destinées aux fans qui souhaitent aller plus loin. Une version physique de l'animé sera également produite au Japon très friand de ces produits.

- La suite de Brotherhood est en pleine conception, et le prochain épisode sera proposé durant le mois de juin quand les autres suivront à un mois d'intervalle jusqu'à la sortie de Final Fantasy XV.

- Brotherhood Final Fantasy XV est conçu par le studo A-1 Pictures avec l'étroite collaboration de Square Enix dont les talents créatifs veillent à la bonne cohérence de l'animé. Le projet est chapeauté par Soichi Masui, Yuniko Ayana s'affaire sur le scénario, et c'est Susumu Akizuki et Yasuhisa Inoue qui s'occupent de la bande originale.

Les dessous d'une compilation : Brotherhood, Kingsglaive...


- La gestation de Kingsglaive Final Fantasy XV a débuté en 2013 avec la collaboration des équipes ayant œuvré sur Final Fantasy VII : Advent Children. SQEX s'est également entouré du studio Digic Pictures pour progresser plus rapidement sur ce projet colossal qui occupe déjà une bonne partie des meilleurs éléments de Takeshi Nozue.

- Le scénario du film est écrit par Takashi Hasegawa qui s'est notamment assuré de la portée universelle du script, et la bande-originale est essentiellement dirigée par John R. Graham bien que Yoko Shimomura ait composé le morceau du premier teaser. Les équipes de Nozue ont été directement intégrées à la Business Division II, ne soyez donc pas surpris si Visual Works n'est pas crédité sur le projet !



- De gros moyens ont été déployés pour faire de Kingsglaive un produit parfaitement calibré pour le marché occidental. Des doubleurs de renom assureront ainsi les rôles principaux (Aaron Paul/Nyx Ulric, Sean Bean/Regis Lucis Caelum, et Lena Headey/Lunafreya Nox Fleuret). Un casting si prestigieux qu'il sera exclusif au film pour des raisons budgétaires et de disponibilité des acteurs. Le casting japonais suivra lui aussi le même modèle, et l'enregistrement des doublages est à ce propos quasiment achevé.

- Des partenariats tout aussi luxueux ont même été conclus avec Audi qui propose dans Kingsglaive une version revisitée de son sublime modèle R8, quand d'autres placements publicitaires sont d'ores et déjà programmés. A l'instar de FF XV et de ses collaborations avec Roen (couturier) ou Coleman (équipementier de produits de camping), on retrouvera, par exemple, dans Kingsglaive des références à Japan Air Lines. Des partenariats qui s'inscrivent dans la même logique de réalisme exacerbé, et qui ont très probablement aidé au financement du projet.


Bookmark and Share


Flux RSS Valid XHTML 1.0