FF XIV : A Realm Reborn : Interview de Naoki Yoshida
Final Fantasy XIV>le 27/08/2013 à 6h42 par Skypirate
A bien des égards, rencontrer Naoki Yoshida en personne fut une expérience particulièrement grisante et mémorable. En quelques heures, l'occasion nous était offerte de rencontrer tour à tour Mrs Yoshida, Kitase, Toriyama, et Nomura. Pourtant, il faut bien admettre que Yoshida-san s'est assez nettement détaché du ton habituel relatif à cet exercice. Particulièrement à l'aise, il nous a accueilli avec une grande générosité, et s'est prêté au sempiternel jeu des questions/réponses mais amené (espérons-le!) plus ludiquement grâce au jeu de cartes que nous avions confectionné pour lui.
Nous connaissions l'amour de Yoshida-san pour le Redbull, et nous avons donc naturellement trinqué avec lui autour de cette boisson énergisante à la gloire d'Eorzéa, à l'image des aventuriers itinérants qui trinquent leur choppe d’élixir dans les tavernes de Gridania.
Alors que les serveurs de Final Fantasy XIV ont officiellement ouvert leurs portes en ce 27 août 2013, nous sommes convaincus que vous trouverez dans les propos de l'artiste des pistes de reflexion intéressantes. Il s'est en effet assez longuement étendu sur le futur de FF XIV : ARR, le contenu end-game et les prochaines mises à jour et extensions. Une chose semble en tout cas certaine, les premiers frémissements du titre augurent définitivement du meilleur.
Une fois encore, un grand merci à Square Enix France pour ces moments exceptionnels.

Image
De gauche à droite : Arsène de Finaland, Gilles de Finaland, Naoki Yoshida, Skypirate, Marie, et Idir.


INTERVIEW DE NAOKI YOSHIDA :




FFDream & Finaland : Nous croyons savoir que vous vous êtes particulièrement illustré sur Dark Age of Camelot. Pensez-vous que ce titre vous a inspiré dans le développement de FF XIV : ARR, et de quelle manière ?

Naoki Yoshida : La plus grosse influence qu’a eue ce jeu est le fait d’avoir trois grandes forces distinctes. Exactement comme lorsque vous jouez à Pierre-feuille-ciseaux, avoir trois pouvoirs qui s’opposent les uns les autres offre un équilibre vraiment plus intéressant et aussi plus facile à gérer. Dans le cas où nous avons une force contre une autre, nous avons souvent l’impression qu’il y en a toujours une qui domine l’autre.
Ce modèle basé sur trois puissances m’a vraiment inspiré, par exemple dans FFXIV: ARR vous trouverez trois grandes compagnies et, par la suite, nous allons également intégrer lors d’une mise à jour le nouveau système de JcJ (Joueur contre Joueur). C’est un système JcJ de grande envergure et, lorsque nous l’avons imaginé, j’avais le système Royaume VS Royaume de Dark Age of Camelot à l’esprit.

FFDream & Finaland : Après la sortie du jeu, à quel rythme allez-vous mettre le jeu à jour ? Dragon Quest X par exemple propose quasiment deux nouvelles quêtes par semaine et des gros patchs environ tous les deux mois. Allez-vous suivre un plan aussi régulier pour FFXIV ?

Naoki Yoshida : Pour Final Fantasy XIV, nous prévoyons de sortir de très grosses mises à jour tous les deux mois et demi. Il y aura vraiment beaucoup de contenu supplémentaire dans chacune d’elles. Evidemment s’il y a des soucis qui ont besoin d’être corrigés, ce sera fait le plus tôt possible entre les grosses mises à jour.
Tout le nouveau contenu sera donc ajouté au rythme de deux mois et demi.
Le design du jeu est assez différent par rapport à Dragon Quest X qui lui désire conserver le côté traditionnel de la série des Dragon Quest.
Comme ils l’ont fait avec Dragon Quest IX, ils ajoutent plein de petits scénarios et de quêtes annexes très fréquemment mais pour le XIV nous voulons ajouter du GROS contenu d’un seul coup.
Déjà lors de la sortie du jeu, il y aura plusieurs centaines de quêtes disponibles et avec la première grosse mise à jour nous prévoyons également d’énormes ajouts. Donc au lieu d’apporter quelques ajouts de façon fréquente nous avons choisi d’apporter une masse de contenus d’un seul coup et ce tous les deux mois et demi.

FFDream & Finaland : De nombreux joueurs de MMORPG apprécient de pouvoir combattre contre d'autres joueurs. Nous savons que vous êtes vous-même amateur de JcJ (Joueur contre Joueur). Que pouvez-vous nous dire sur le mode JcJ de Final Fantasy XIV ?

Naoki Yoshida : En fait, c’est la toute première fois que l’on va introduire CE type de JcJ dans la série Final Fantasy et je pense qu’il y a pas mal de fans de la série qui n’aiment pas combattre les uns contre les autres, ils préfèrent généralement combattre des monstres et n’apprécient pas le système JcJ.
Même si personnellement j’aime le JcJ, je ne veux pas forcer les joueurs à devoir en faire dans le jeu. Ce ne sera donc pas un mode de jeu obligatoire dans Final Fantasy XIV, ce sera vraiment optionnel et les joueurs seront libres de l’essayer. Si vous préférez combattre des monstres et monter des équipes pour tenter les combats de boss ou si vous appréciez les raids et les donjons instanciés, en bref tout le contenu JcE, alors pas de soucis, mais si vous aimez le jeu en JcJ alors vous aurez aussi de quoi faire dans le jeu. Nous voulons toucher tous les publics qui aiment les MMORPG, je pense que c’est important d’avoir des gens qui apprécient différents types de contenus. Nous avons mis beaucoup d’efforts là-dedans alors si vous appréciez le JcJ, je souhaite vraiment que vous vous amusiez.
Comme je le disais, ça restera une option pour les joueurs, je m’assure que les objets soient équilibrés et vraiment différents d’un contenu à l’autre. Si vous souhaitez vous focaliser sur le contenu JcE et tentez de devenir un Guerrier de la Lumière, vous pourrez le faire mais cela ne sera pas forcément faisable avec les objets spéciaux que vous auriez pu gagner lors du JcJ. A l’inverse, avoir terminé l’histoire principale ne veut pas dire que votre super équipement gagné au cours de votre épopée vous sera utile en JcJ. Ce sont deux types de contenu bien différents.
Donc oui, si vous appréciez ce type de jeu, vous aurez la possibilité d’y participer et j’espère que vous l’apprécierez.
J’ai hâte que les joueurs viennent et combattent contre moi ! Je serai sur les serveurs des joueurs.



FFDream & Finaland : A l’E3 vous avez dévoilé officiellement la classe d’Arcaniste ainsi que l’Invocateur et l’Érudit qui sont les deux jobs liés à cette classe. Pouvez-vous nous dire si d’autres jobs liés à des classes déjà existantes sont en cours de préparation ?

Naoki Yoshida : Nous avons déjà commencé à discuter à propos des plans pour les futures mises à jour et les packs d’extension, donc bien entendu, nous avons aussi commencé à évoquer de nouvelles classes et de nouveaux jobs.
Certaines classes déjà présentes dans le jeu auront de nouveaux jobs qui leur sont liés mais je ne peux pas garantir que TOUTES les classes du jeu auront deux jobs, peut-être d’ici cinq ans oui mais, pour le moment, je ne peux pas le promettre. Je ne sais pas ni quand ni si ça va se faire mais certaines d’entre elles auront de nouveaux jobs.
Quant à savoir quels types de classe ou quels types de jobs nous allons ajouter, nous recevons beaucoup de demandes de la part des joueurs et les médias nous posent souvent la question ! Beaucoup de gens veulent le Ninja, le Samourai, d’autres veulent le Mage bleu et le Mage rouge. Nous sommes bien conscients qu’il y a une grosse demande pour différents types de classe et de job.
Pour le moment, nous ajoutons la classe d’Arcaniste ainsi que les jobs Erudit et Invocateur qui sont tous basés sur un sytème de compagnon et nous devons faire en sorte que le système soit plus équilibré que jamais. Je pense qu’il faut vraiment que je m’assure que toutes les classes et tous les jobs soient parfaitement équilibrés avant de pouvoir répondre aux différentes requêtes, donc une fois que les classes, les combats et tout le reste seront équilibrés, alors nous serons plus aptes à introduire des classes et des jobs que nous demandent les joueurs.

FFDream & Finaland : Nous avons adoré la version bêta PS3 ! Quels ont été les premiers retours qui vous avez reçu spécifiquement sur cette version ?

Naoki Yoshida : Ce qui me surprend le plus, c’est que beaucoup de joueurs utilisent encore le clavier virtuel de la PS3, c’est très surprenant !
Avec cette version PS3, nous avons vraiment travaillé d’arrache-pied pour atteindre les limites de la machine et nous pensons qu’en termes de graphismes, de vitesse au niveau de l’interface utilisateur mais surtout le fait de pouvoir vraiment jouer à un MMORPG sur PS3, nous pensons que seul FFXIV a réussi à atteindre ces limites. Donc lorsque nous lisons les retours de nos joueurs disant que le jeu est vraiment agréable et qu’ils passent vraiment de bons moments dessus, tout cela nous motive grandement et nous sommes très heureux de lire ce genre de retours.
Ceci étant dit, nous avons aussi des joueurs qui disent que la vitesse de lecture est encore assez lente, donc nous travaillons actuellement sur une nouvelle forme d’optimisation avant la sortie pour essayer de la rendre un peu plus rapide. Cela dit, il s’agit de la PS3, alors le système est forcément plus lent.
L’équipe de développement se concentre actuellement sur la qualité, donc beaucoup de personnes travaillent sur la version PC pour vraiment pousser les limites et la qualité globale du jeu, mais je m’assure personnellement que la version PS3 tourne aussi bien qu’elle peut le faire, donc ne vous inquiétez pas la qualité ne sera pas inférieure à ce qu’elle peut être. Je m’assure que la qualité sur PS3 reste impressionnante, soyez confiants.

INTERLUDE autour d'un apéritif à base de Redbull. Un moment si délectable qu'on préfère vous en laisser le plaisir de la découverte dans une vidéo publiée prochainement .



FFDream & Finaland : Final Fantasy XIV: A Realm Reborn sort dans moins de deux mois, comment est l’ambiance au sein de l’équipe avec la sortie si proche et les phases de bêta tests qui s’enchaînent ?

Naoki Yoshida : Cela va faire deux ans et demi que l’on a commencé à travailler sur ce nouveau projet. Notre motivation est au beau fixe surtout lorsque nous consultons les données des bêta tests phase 3 qui se déroulent actuellement. Comme vous le savez, les données vont être effacées mais les joueurs continuent toujours d’apprécier le jeu.
En règle générale pour les autres MMO en bêta fermée, après deux jours les gens arrêtent de jouer car ils savent que les données vont être effacées à la fin, alors à quoi bon continuer à jouer et découvrir le gameplay et tout le reste. Cependant ce qu’on constate sur Final Fantasy XIV lors de cette phase 3, c’est que les gens continuent de se connecter et continuent d’essayer les différents types de contenu et ce MÊME si les données vont être supprimées, donc c’est qu’ils apprécient vraiment. Tout ceci nous fait vraiment plaisir et nous pousse à continuer, cela nous donne beaucoup de motivation, c’est vraiment agréable de les voir apprécier le jeu comme cela.
Bien sûr, notre planning est de plus en plus serré jour après jour, donc c’est vraiment bien d’avoir cette motivation et cette bonne ambiance au sein de l’équipe.
Notre motivation est donc bien au rendez-vous, mais comme il s’agit d’un MMO, lorsque nous allons sortir le jeu au 27 août, cela ne signifiera pas la fin du projet, mais ce sera son commencement. Nous avons déjà commencé à travailler sur les patchs 2.01 et 2.02. Les scénarios et les histoires des packs d’extension sont en cours d’écriture par certaines équipes donc nous continuons d’aller de l’avant. La sortie du jeu n’est pas une fin, c’est juste un événement et nous allons continuer de communiquer avec les communautés et d’écouter vos retours, nous avons vraiment hâte et sommes vraiment motivés.
C’est sûr, il n’y a pas le temps de souffler et si on nous l’accorde, nous aimerions bien prendre quelques vacances en été, il faut qu’on y pense (rires).
Nous avons une grande motivation et nous avons vraiment envie que les joueurs s’y plaisent donc nous allons rester concentrés sur les mises à jour futures.
Personnellement je ne pense pas que j’aurai l’opportunité de partir en vacances cet été (rires).

FFDream & Finaland : Quels sont vos plans concernant les futures extensions du jeu ?

Naoki Yoshida : Dans le monde d’Hydaelin et la région d’Éorzéa, il y a une grande zone dans laquelle les joueurs n’ont jamais été, même lors de la version 1.0. Je pense notamment à Ishgard qui est la région des Dragons et des Chevaliers dragons. L’histoire autour d’Ishgard commence à prendre forme et nous pensons vraiment qu’il y a vraiment du potentiel à créer une histoire digne de FF autour de cette région. Donc avant de venir ici, j’ai donné le synopsis aux équipes de développement pour qu’ils puissent réfléchir dessus. J’ai vraiment envie qu’on se concentre sur “comment aider Ishgard” et faire en sorte qu’il y ait des événements où les joueurs devront venir en aide au peuple de cette région. Peut-être pourrions-nous aller à Ishgard lors d’une mise à jour du jeu et puis par la suite l’extension pourrait l’ouvrir davantage et enfin elle pourrait aussi être une ouverture sur d’autres zones plus éloignées.

FFDream & Finaland : Final Fantasy XIV a été annoncé sur PS4 à l’E3 mais avez-vous envisagé une compatibilité avec la PS Vita qui, avec ses fonctionnalités tactiles, pourrait faciliter le gameplay ?


Naoki Yoshida : Du côté de Sony, ils aimeraient vraiment que nous puissions utiliser le Remote Play sur cette console, donc c’est quelque chose qu’on va surêment devoir ajouter.

FFDream & Finaland : Que pouvez-vous nous dire sur les bonus que vous avez annoncés comme par exemple le Gold Saucer ou le jeu de cartes ?

Naoki Yoshida : Comme nous le disions plus tôt, nous avons déjà entamé les discussions concernant nos plans pour les mises à jour et les packs d’extension. Dès mon retour au Japon et avant que je ne parte pour la Gamescom, nous allons continuer à réfléchir sur ces idées.
Je ne peux pas vraiment vous dire quand ce sera lancé, cela pourrait voir le jour lors d’une mise à jour mais c’est plus proche du pack d’extension en termes de volume avec tous les mini-jeux, je ne peux pas vous donner de date pour le moment.
Puisque cela va s’appeler Gold Saucer, je veux vraiment m’assurer que les joueurs sentent qu’ils jouent à des jeux typiques de Final Fantasy, que cela soit pour les mini-jeux ou les jeux de casino. Nous allons avoir une équipe dédiée sur cette zone et ses particularités. Personnellement j’aime le snowboard, alors j’ai vraiment envie que le jeu de snowboard y soit !



FDream & Finaland : Quelle est votre région préférée d’Éorzéa et pourquoi?

Naoki Yoshida : C’est une question vraiment difficile parce que j’ai travaillé de façon très proche avec les équipes chargées de l’environnement et du level design. Lorsque nous avons commencé à créer ARR, je leur disais à quoi les choses devaient ressembler. Par exemple si l’on monte sur une colline et qu’on regarde autour de soi à 360°, je leur disais ce que j’espérais y voir et ce pour TOUTES les zones, donc j’ai vraiment beaucoup de souvenirs liés à chacune des zones.
Cependant si je devais en choisir une seule, je dirais les plaines de Thanalan. J’ai un souvenir bien particulier ici, je marchais du côté ouest à un endroit d’où l’on peut voir Ul’dah au loin, on y voit le sable qui s’écoule et les plaines qui s’étendent à perte de vue. C’était à une très belle heure de la journée et cela m’a vraiment fait ressentir que ARR allait être beau, et que tout irait bien. Cela représente vraiment beaucoup pour moi, donc je suppose que cela rend ce moment spécial.


*’interview devait prendre fin à ce moment mais...

Naoki Yoshida : Puisque vous m’avez offert une Red Bull je peux répondre à quelques questions supplémentaires ?

FFDream & Finaland : Évidemment, avec grand plaisir !
FFXIV contient beaucoup d’éléments des anciens Final Fantasy. Une fois que le jeu sera sorti, allez-vous continuer à insérer encore plus de références à la série Final Fantasy ou allez-vous vous concentrer sur la création de l’identité propre à l’univers de FFXIV ?


Naoki Yoshida : Pour ce qui est du scénario principal, je vais vraiment m’assurer qu’il y ait quelque chose de vraiment spécial et unique au XIV, quelque chose qui ne pourra être vécu et apprécié que dans le XIV. Ceci étant dit, peut-être l’avez-vous déjà remarqué dans la bêta, lorsque vous rencontrez les Héritiers de la Septième Aube, le mot de passe pour leur parler est “Églantine”. Ce passage de l’histoire est un indice quant aux autres références des précédents jeux. Nous faisons en sorte qu’il y ait ces deux types d’élément dans le jeu. Nous nous concentrons sur le contenu propre au XIV par le biais de l’histoire et nous ajoutons également des éléments issus des précédents opus de la saga, par exemple avez-vous vu l’annonce de Lightning que nous avons faite hier ?
Il y aura les deux types de contenu, soyez attentifs à nos prochaines annonces.


FFDream & Finaland : En jouant à FFXIV ARR, nous avons vraiment l’impression de jouer à un Final Fantasy Offline. Était-ce l’un des objectifs de l’équipe de développement pour cette nouvelle version du jeu ?

Naoki Yoshida : Oui, nous voulions vraiment que tous les fans de FF puissent apprécier ce jeu et parce qu’il se joue en ligne, parce que c’est un MMORPG, nous ne voulions pas que les gens soient effrayés et pensent que c’est difficilement accessible, donc je suis vraiment content d’apprendre que vous ressentez les bons éléments inspirés des précédents volets de la série.
Quand vous en parlez autour de vous à vos amis, soyez sûrs de leur dire qu’il ne faut pas être effrayé et que c’est vraiment comme n’importe quel autre Final Fantasy et que c’est même peut-être encore plus Final Fantasy. C’est quelque chose que nous avions toujours en tête, nous voulions faire un vrai jeu Final Fantasy que tout le monde puisse apprécier même si cette fois-ci, c’est un MMORPG.

L’interivew a du se finir sans que nous n’ayons le temps de poser toutes les questions à Naoki Yoshida. Celui-ci nous à très gentiment proposé de les lui envoyer par mail avec les cartes associées et a promis d’y répondre.
Voici donc les cinq dernières questions et réponses. Celles-ci ne sont donc pas filmées.
Encore Merci à Naoki Yoshida pour sa générosité.





FFDream & Finaland : Qu'avez-vous à répondre à ceux qui ont le sentiment que la difficulté des jeux est revue à la baisse, et fustigent un certain manque de challenge ?

Naoki Yoshida : Les jeux vidéo sont une forme de divertissement et les besoins des joueurs évoluent avec le temps. Dans un sens, je pense que c’est normal.
Les jeux vidéo ont été joués en utilisant des machines et des logiciels mais ils ont évolué, désormais on peut jouer sur plein d’appareils périphériques. Les limites sont de moins en moins définies
Cela veut dire que les jeux vidéo, qui étaient auparavant regardés comme un loisir avec un public bien défini, devient de plus en plus casualisé et accepté par un public beaucoup plus large, et je ne pense pas que cela soit une mauvaise chose.
En d’autres termes, les gens qui créent et vendent des jeux vidéo sont dans une époque où ils doivent garder à l’esprit qu’il faut “un jeu facile et accessible pour les joueurs pour s’assurer qu’ils puissent y jouer rapidement et qu’ils y prennent du plaisir tout de suite.”
C’est un sujet bien différent de celui de “baisser la difficulté”. C’est quelque chose qu’il faut avoir en tête lors du début du jeu et des premiers niveaux mais cela ne veut pas forcément dire qu’il faut que cela soit le cas pour tous les niveaux du jeu. FFXIV : ARR est pensé de façon à être relativement facile au début du jeu et lors des phases de leveling. Les MMORPG ont la réputation d’être peu accesibles, mais en faisant comme on le fait nous pensons pouvoir intéresser plus de joueurs et faire en sorte qu’ils aient envie d’essayer le jeu. Lorsqu’ils seront prêts à s’attaquer au contenu de fin de jeu, ces joueurs auront une transition fluide pour pouvoir s’essayer à des challenges vraiment difficiles.
Ce genre de raffinement est toujours requis et pris en considération et je pense qu'il est vraiment important.

FF Dream & Finaland : Le Moomba de Final Fantasy VIII est la mascotte de Finaland. Sera-t-il possible de voir cette créature dans Final Fantasy XIV ?

Naoki Yoshida : Nous espérons que FFXIV: ARR tournera pendant de longues années et nous ajouterons toujours plus d’éléments FF, des éléments que les fans nous ont demandé et qui pourraient aller avec l’histoire principale.
Votre souhait pourrait bien se réaliser un jour.

FFDream & Finaland : Quelle est votre classe préférée dans FF XIV ?

Naoki Yoshida : Ma classe préférée est l’Occultiste et le job associé Mage Noir. J’ai toujours été un lanceur de sorts depuis que j’ai commencé à jouer aux MMORPG il y plusieurs années et c’est pareil pour FFXIV !
C’est vraiment excitant de lancer une rafale de sorts à distance avec sa puissance au maximum. (Bien sûr faites attention de ne me pas générer trop d’aggro !)

FFDream & Finaland : Une fois la quête principale achevée, comment comptez-vous captiver l'attention des joueurs.

Naoki Yoshida : Il y aura bien entendu l’élevage et l’apprentissage de votre chocobo compagnon, des hauts faits liés à toutes sortes de contenus mais il y aura également divers contenus comme par exemple : les quêtes pour faire revivre les armes légendaires, les combats contre les Primordiaux au maximum de leur puissance, le grand labyrinthe de Bahamut, le développement des Compagnies Libres, gagner de l’équipement dans chaque instance, s’attaquer à la Tour de Cristal avec plusieurs équipes. Le Patch 2.1 verra l’arrivée des différents types de logement et du PvP, de nouvelles batailles et également l’ajout de quêtes journalières.
La quête principale ne se terminera pas avec le générique de fin puisque l’histoire continuera par la suite avec des mises à jour

FFDream & Finaland : Y'aura t-il d'autres clins d’œil aux personnages de la saga numérotée, à l'instar de Lightning ?


Naoki Yoshida : Pour le moment, nous nous concentrons sur Lightning et sur comment l’intégrer dans le jeu. Nous ne pouvons rien dire pour d’autres personnages à l’heure actuelle.
Les fans ont beaucoup d’attachement émotionnel pour les personnages emblématiques de la saga Final Fantasy et nous ne pouvons pas simplement prendre quelqu’un comme cela. Nous devons prendre en considération la vie, la personnalité, la philosophie, l’épisode de chaque personnage, réfléchir à comment ils pourraient atterrir en Éorzéa et si oui ou non cela aurait une histoire de type Final Fantasy. Si jamais certaines idées se matérialisent, soyez sûrs que nous vous préviendrons !

Interview réalisée par Grégory SENECHAL, Idir-Alexandre OULD BRAHAM, Hatsuki SATO, Wilfried BIGOT, Gilles KLEIN et Arsène CORREIA pour les sites FINAL FANTASY DREAM (http://FFDREAM.COM), FINALAND.COM et JEUXCAPT.COM . Un remerciement tout particulier à Benoit AURES pour le travail de traduction et de transcription. Toute reproduction de l'interview nécessite un lien vers notre site. Aucune autre demande particulière est requise. Merci !


Bookmark and Share


Flux RSS Valid XHTML 1.0