Japan Expo 2016 : Interview d'Akio Ôfuji (Final Fantasy XV)
Final Fantasy XV (Versus XIII)>le 02/08/2016 à 21h11 par Skypirate


Une fois n’est pas coutume, Square Enix France avait prévu un programme princier pour la Japan Expo 2016. En marge de la présentation de Final Fantasy XV Universe et des 10 premières minutes de Kingsglaive en exclusivité mondiale, Akio Ôfuji a pris le temps de répondre à nos questions sous l’œil attentif de Takeshi Nozue. L’occasion d’en apprendre davantage sur Brotherhood, d’aborder les choix de communication de l'éditeur, et de se détendre quelques instants en compagnie de Kumamon. Cette entrevue a été réalisée conjointement avec la communauté Finaland.

Japan Expo 2016 : Interview d'Akio Ôfuji (Final Fantasy XV)



Finaland et Final Fantasy Dream : Dans l’épisode 2 de Brotherhood, Luna a l'air vraiment adulte comparée à Noctis qui fait bien plus jeune. Même s’ils n’ont que 4 ans d’écart, la différence est très nette. Est-ce un choix délibéré ? Nous avons remarqué la même chose avec Gladiolus dans l’épisode 3. Une autre remarqué, même si nous l’avons vue rapidement à l’E3 2013, Gentiana n’a pas vraiment vieilli entre Brotherhood et le jeu. Que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

Akio Ôfuji : Vous avez raison pour Luna, elle est effectivement plus âgée que Noctis de quatre ans et nous avons longuement discuté en interne à ce sujet et sur le fait, qu’à cet âge, les filles grandissent et deviennent mâtures plus vite. Son apparence à ses différents âges a donc été minutieusement choisie par notre directeur artistique, Mr. Yusuke Naora, en prenant en compte toutes ces discussions. Je comprends malgré tout que son apparence donne une impression de “grande soeur” par rapport à Noctis plutôt que de réellement représenter son âge.

"Il y a une raison précise au fait que Gentiana n'ait pas vieilli entre Brotherhood et FF XV. Je vous invite à essayer d'en imaginer la signification".


En ce qui concerne Gentiana, son apparence est fortement liée à l’histoire de son personnage et à comment elle a été conçue, donc je vous invite à essayer d’imaginer ce que cela peut signifier, et s’il y aurait une raison particulière derrière ce choix.

Pourquoi avez-vous décidé d’utiliser un format de 15 minutes au lieu des 23 minutes habituelles ?

Akio Ôfuji : Vous avez raison, si nous avions conçu cette série dans une optique de la diffuser à la télévision, nous serions très certainement partis sur un format standard d’épisode d’anime de 23 minutes, cependant depuis le début nous savions que nous voulions faire quelque chose que les gens pouvaient regarder gratuitement, en ligne, sans se fatiguer. C’est pour cette raison que les 10 minutes par épisode nous ont semblé idéales. L’idée de base, c’était 10 minutes, mais avec tous les éléments que nous voulions montrer et raconter dans l’histoire, cette durée a augmenté petit à petit au fil du développement (rires). Mais oui, l’idée de base était vraiment de faire des épisodes de 10 minutes pour que le public puisse les regarder et les apprécier sans s’ennuyer ou se fatiguer.



Depuis FFXIV, la communication de Square Enix a changé. Beaucoup de jeux de l’entreprise utilisent maintenant la diffusion en direct. Pour FFXV, les Active Time Report sont enregistrés. Pourquoi ce choix ?

Akio Ôfuji : La raison est très simple, nous voulons faire les annonces dans différentes langues pour pouvoir donner les informations au même moment partout dans le monde. La seule façon de pouvoir faire ceci, c’est en sous-titrant les ATR et cela demande pas mal de temps de le faire dans les différentes langues, avec toute la préparation technique que cela implique puis de tout diffuser d’un seul coup. C’est vraiment la seule raison pour laquelle nous avons fait ce choix, nous voulons que l’information arrive à tout le monde en même temps.

Lors d’Uncovered, c’était en direct et la traduction se faisait en même temps, alors pourquoi ne pas avoir choisi cette solution ?

Akio Ôfuji : Là encore la raison est très simple, c’est que cela coûterait vraiment beaucoup d’argent ! (rires). Pour un gros événement exceptionnel comme Uncovered, nous avons pu le faire mais si on devait faire cela pour chaque ATR, on épuiserait le budget ! Nous pensons cependant que les faire en direct est vraiment la meilleure façon de les proposer et si nous pouvons le faire, nous le faisons. Par exemple quand nous pensons que les informations que nous allons révéler ne seront pertinentes que pour le public japonais, nous essayons dans la mesure du possible de les faire en direct comme ce fut le cas pour le dernier il y a quelques jours, mais quand les informations sont importantes pour tout le monde nous l’enregistrons et y ajoutons des sous-titres.

Allez-vous faire plus d’épisodes de Brotherhood ou utiliser ce concept pour un autre Final Fantasy, ou une autre licence comme Kingdom Hearts?

Akio Ôfuji : Pour le moment, le planning que nous avons est de terminer les 5 épisodes de Brotherhood ainsi que l’épisode spécial qui sera disponible sur le disque, c’est un épisode supplémentaire, mais en l'état nous n’avons pas pour projet d’en faire davantage par la suite. J’aimerais beaucoup pouvoir le faire d’une façon ou d’une autre, il faudrait que je réfléchisse à comment procéder, et quels projets seraient plus adéquats pour que cela fonctionne. Je tiens à préciser qu'il s'agit d'un souhait personnel, il n’y a rien de concret à ce niveau-là au sein de l’équipe.

La différence de culture entre l’Occident et le Japon empêche-t-elle une communication homogène ?

Akio Ôfuji : Nous pensons réellement qu’une sortie simultanée du jeu, partout dans le monde, est vraiment l’idéal, malheureusement par le passé Square Enix n’a pas sorti beaucoup de jeux de cette façon et nous manquons de connaissances sur comment préparer une telle sortie. Mais comme je l’ai déjà précisé, nous sommes persuadés qu’une sortie mondiale pour FFXV Universe est ce qu’il y a de mieux pour le projet. Même si parfois c’est difficile et que nous sommes confrontés à des difficultés imprévues, nous nous accrochons et avançons malgré tout, nous apprenons également énormément sur cette nouvelle façon de faire.


"Nous manquons d'expérience sur la préparation des sorties mondiales. Le défi était colossal mais nous nous sommes accrochés".


Pour cela, nous devons communiquer avec les communautés dans le monde entier, avec des personnes comme vous, et les communautés occidentales. Cette interview fait partie de cet objectif. Bien sûr, c’est difficile, mais je pense que cela en vaut la peine et que c'est la meilleure façon de procéder.

Toujours à propos de cette différence de culture, en Europe par exemple, nous n’aimons pas être spoilés lorsque cela concerne quelque chose que l’on attend et qui nous donne envie. Nous avons le sentiment qu’au Japon, vous n’avez pas la même vision et que le spoil ne vous gêne pas. Nous avons le sentiment que la communication va trop loin et en montre trop lorsque la sortie se rapproche.
Le Famitsu a révélé que l’homme mystérieux à capuche était le frère de Luna, Ravus, et même si c’est un magazine japonais, nous sommes à l’ère d’Internet et le monde entier connait maintenant le personnage. Nous nous souvenons également que le boss final de Lightning Returns a été révélé dans un magazine juste avant la sortie du jeu. Quel est votre ressenti à ce sujet ? Est-ce que vous n’avez pas peur de trop spoiler les joueurs ?


Akio Ôfuji : Alors tout d’abord, vis-à-vis de Ravus, si nous l’avons dévoilé, c’est pour une raison toute simple. Le film Kingsglaive est désormais sorti au Japon et ce personnage apparaît dans le film et la relation qu’il partage avec les personnages est également connue à travers le film, donc il n’y avait plus vraiment de raison de cacher cette information. C’est la raison pour laquelle nous avons dévoilé Ravus ainsi que le fait qu’il est le grand frère de Luna.

Pour le sujet même de votre question, est-ce que les Japonais ont une plus grande tolérance vis-à-vis des spoilers, je ne sais pas, je ne pense pas que cela soit une caractéristique des fans japonais. Certains le sont sans doute. Je pense plutôt que les fans japonais ont cette envie d’avoir beaucoup d’informations dévoilées sur une longue durée. Par exemple le magazine Famitsu est un magazine hebdomadaire et, tous les mois, ils nous consacrent une rubrique pour dévoiler de nouvelles informations. Proposer des petites bribes d’informations dévoilées petit à petit, régulièrement et sur une longue durée, leur apporte peut-être un sentiment de confiance et les rassure vis-à-vis du développement.

"Il est devenu beaucoup plus complexe de travailler avec la presse écrite japonaise".


À l’inverse, les fans occidentaux préfèrent peut-être avoir beaucoup d’informations dévoilées d’un seul coup et prendre le temps de les apprécier. Je pense donc que le ressenti que vous avez vient sans doute de la différence qu’ont ces deux communautés vis-à-vis de la façon dont elles ont l’habitude de recevoir les informations.




Cependant, et dans toutes les activités promotionnelles que nous avons faites autour de Final Fantasy XV, j’ai toujours gardé un œil attentif et je pense que nous avons pas mal évolué vers une communication à l’occidentale vis-à-vis des informations que nous communiquons. Et l’une des conséquences de cette évolution est que nous avons un peu plus de mal à travailler avec la presse écrite parce qu’ils ont besoin de recevoir les informations beaucoup plus tôt. Il nous faut donc créer les différents éléments, images et textes qu’ils vont publier bien en amont de la publication du magazine. C’est assez difficile car cela ralentit quelque peu la vitesse à laquelle nous donnons les informations et faisons la promotion du jeu. C’est devenu un peu plus difficile de travailler avec eux (rires).

Le jeu principal va profiter des voix françaises, tout comme Kingsglaive. Avez-vous prévu de localiser Brotherhood ?

Akio Ôfuji : Malheureusement il n’y a rien de prévu à ce niveau. Nous n’avons pas l’intention de faire d’autres doublages que le japonais pour Brotherhood. La série est proposée exclusivement avec les voix japonaises et une localisation dans différentes langues via les sous-titres.

Dans l’épisode 2, nous voyons évoluer Prompto lors de sa jeunesse. Qu’est-il arrivé à ses parents ? Voir un enfant vivre seul et en complète autonomie est étrange...

Akio Ôfuji : C’est intéressant que vous me posiez cette question car il y a quelques jours j’ai publié sur le blog japonais de Final Fantasy XV un bulletin parlant de Prompto et de sa famille, de ses parents. L’histoire derrière les parents de Prompto est qu’ils sont très occupés. Ils travaillent tous les deux très dur pour que Prompto ne manque de rien et ils sont donc rarement à la maison. Quand il rentrait de l’école, quand il était enfant, ils n’étaient jamais là pour l’accueillir. Puisque Brotherhood propose un format assez court d’une dizaine de minutes par épisode, nous nous demandions si nous devions montrer les parents de Prompto ou bien utiliser ce temps pour le développer davantage en tant que personnage. Nous avons pris la décision qu’ils n'apparaîtraient pas dans l’anime mais rassurez-vous, il a bien des parents, ils sont juste vraiment très occupés.



Cela aide également à développer la profondeur des personnages, il y a des classes sociales, par exemple dans le troisième épisode sorti récemment, on peut voir la maison de Gladiolus et la comparer à l’endroit où vit Prompto. La maison de Prompto est relativement petite alors que Gladio vit dans une sorte de manoir. Cela montre que la famille de ce dernier est relativement riche alors que les parents de Prompto doivent travailler très dur et ne sont pas forcément fortunés. Le sujet des parents de Prompto a été beaucoup débattu sur Internet, je lisais pas mal de commentaires sur ce que les gens en disaient et il y a une personne qui a dit “Tout ce qu’ils avaient à faire, c’était de laisser une lettre de ses parents, faire que Prompto la prenne et la lise et toute la situation aurait été claire”, et c’est vrai, c’est ma faute, je le reconnais, cela aurait été une très bonne idée et je me dis que j’aurais dû le faire.

Pendant cette interview, un Kumamon sauvage est apparu derrière la fenêtre pour venir nous saluer !

Akio Ôfuji : C’est amusant parce qu'il était en coulisses lorsqu'on se préparait pour la présentation sur scène, il devait sans doute participer au programme suivant ! Il a gardé son masque y compris derrière la scène et jouait son personnage jusqu’au bout ! La plupart du temps, les acteurs s'empressent d'enlever leur masque lorsqu'ils arrivent en coulisse en criant “il fait trop chaud là-dedans” ou quelque chose comme cela, mais pas lui ! C’est un vrai pro ! Je respecte vraiment ce type ! (rires)

Rui Kawada-san, Akio Ôfuji-san et Takeshi Nozue-san ont décidé de se prendre en photo avec cet ours mignon avant de terminer l’interview !

Japan Expo 2016 : Interview d'Akio Ôfuji (Final Fantasy XV)


Cela fait plus de 10 ans que FFXV a été annoncé en tant que Versus XIII. C’était une longue aventure et elle touche à sa fin. Nous vous souhaitons le meilleur et bonne chance pour la fin du développement et pour les mois qui arrivent !

Akio Ôfuji : Nous continuerons à faire de notre mieux. C’est vrai que cela fait très longtemps que certains membres de l'équipe travaillent sur ce projet. C’était très difficile pour eux de ne pas voir leurs efforts prendre forme, mais nous arrivons dans une période galvanisante où Brotherhood est diffusé dans le monde entier, Kingsglaive est projeté dans les salles japonaises, et des publicités pour Final Fantasy XV sont montrées à la télévision. C'est un vrai bonheur de voir enfin le fruit de leur travail prendre forme et être montré au monde entier.

Alors de venir ici rencontrer des gens comme vous qui nous témoignent leur soutien et nous encouragent, entendre ce genre de messages est formidable alors, s’il vous plaît, continuez à nous soutenir, ces personnes apprécient vraiment beaucoup cela et en ont vraiment besoin ! Merci !

Interview réalisée par Bastien ARNAUD et Nicolas TE pour les sites FINAL FANTASY DREAM (http://FFDREAM.COM) et FINALAND (http://FINALAND.COM). Traduction réalisée par le site FINALAND. Toute reproduction de l'interview nécessite un lien vers notre site. Aucune autre demande particulière est requise. Merci !


Bookmark and Share


Flux RSS Valid XHTML 1.0