TGS 2014 : Nos impressions sur Final Fantasy Explorers
Final Fantasy Explorers>le 30/09/2014 à 19h18 par Skypirate
TGS 2014 : Nos impressions sur Final Fantasy Explorers


Aux côtés des bornes de Type-0 ou bien encore de Bravely Second, qui tournaient à plein régime, se tenait un stand ambitieux, celui de Final Fantasy Explorers. Cet Action-RPG prévu pour la fin d'année au Japon a en effet profité du TGS pour véritablement se dévoiler. Les promesses affichées sur le papier sont-elles aussi reluisantes une fois la 3DS en main ? Voici quelques éléments de réponse après avoir essayé cette première démo.

TGS 2014 : Nos impressions sur Final Fantasy Explorers


De prime abord, ce qui frappe est évidemment cette patte artistique colorée et attrayante. Sur le plan technique, l'ensemble est très agréable, même si moins inspiré qu'un Bravely Second essayé quelques minutes auparavant, et l'ensemble se révèle fluide, même sous le poids de nos doigts bourrus et impatients d'en découdre. Après avoir arpenté succinctement un village côtier, vous êtes invité à sélectionner votre première mission, et vous voilà prêt à en découdre avec vos adversaires. La démo propose d'évoluer dans une caverne au level-design daté, et qu'on espère plus inspiré dans les niveaux plus évolués. La mine de souffre du huitième opus a encore de beaux jours devant elle, qu'on se le dise...

Épaulés notamment par un Chocobo et un autre allié, nous sommes allés taquiner quelques succubes et vérifier ce que le gameplay avait à nous proposer. L'ensemble est extrêmement dynamique, et la prise en main rapide. Le joueur enchaîne les assauts, et esquive au moment opportun avant d'achever les mobs. A ce propos, le titre se réclame régulièrement d'un certain Monster Hunter autrement plus exigeant. La parenté reste encore à prouver, et il faudra notamment vérifier la variété des pièces d'équipement proposées. La rencontre avec le maître des lieux, à savoir Ifrit, obligera heureusement à varier les assauts, et à mieux profiter du gameplay.

TGS 2014 : Nos impressions sur Final Fantasy Explorers


La grande attraction de cette version d'essai était évidemment la possibilité d'invoquer l'âme du grand Cloud Strife pour prendre le dessus sur Ifrit. À ce propos, il suffit d'une simple pression sur l'écran tactile pour se grimer en SOLDAT. C'est assez amusant la première fois, mais cela ne change pas fondamentalement les choses in-game. Les coups sont heureusement plus puissants, et l'adversaire souffre davantage le temps de cette courte transformation. Les animations d'Ifrit étaient en tout cas très impressionnantes, et l'invocation rendait coup pour coup dans un déluge d'effets visuels. Sa puissance oblige à anticiper ses réactions pour ne pas trop souffrir, et l'IA a d'ailleurs trop tendance à prendre la pose alors qu'il prépare son attaque ultime.

TGS 2014 : Nos impressions sur Final Fantasy Explorers


Square Enix mettait aussi à notre disposition plusieurs tables pour tester le titre en coopération. À en croire les réactions enjouées, le jeu semble prendre une dimension autrement plus amusante, et demeure avant tout pensé pour ce mode de jeu. Chacun peut alors élaborer sa stratégie, et enrôler le job qui sied le mieux à son style.

Difficile en l'état de juger un titre à peine effleuré, et dont le potentiel ne pourra se vérifier que sur la longueur. Si la partie solo ne devrait pas faire beaucoup d'étincelles, des joutes endiablées s'annoncent malgré tout en coopération. De même que si le challenge est à la hauteur, et que les possibilités de personnalisation suivent les belles promesses formulées par l'éditeur, la Nintendo 3DS tiendra ici un titre hautement addictif ! Il faudra attendre le 18 décembre prochain, date de commercialisation japonaise, pour émettre un verdict plus définitif.

Retrouvez ci-après notre vidéo maison du combat contre Ifrit !



Bookmark and Share


Flux RSS Valid XHTML 1.0