Sony revend ses actions Square Enix !
Square-Enix>le 16/04/2014 à 13h54 par PandaDono
Sony n'est plus actionnaire de Square Enix, l'information est tombée ce matin dans un communiqué officiel .

Sony revend ses actions Square Enix !


9.520.000 . C'est le nombres d'actions "Square Enix Holdings Co. LTD" que possédait la multinationale Sony, au travers de sa filiale Sony Computer Entertainment. Ce matin, l'entreprise annonce en avoir revendu la totalité à SMBC Nikko Securities Inc., et espère percevoir 34 millions d'euros (4,8 milliards de yens).

Les deux multinationales s’étaient rapprochées dès 1995, suite au conflit entre Square et Nintendo, qui perdit alors l'exclusivité des jeux Final Fantasy .
Sony était actionnaire de Square Enix depuis octobre 2001, et le troisième actionnaire principal à ce jour, avec 8,23% des parts. Chaque nouveau Final Fantasy, alors exclusif aux consoles de Sony, est un succès commercial : que ce soit les épisodes VII, VIII et IX sur Playstation ou les épisodes X, X-2 et XII sur Playstation 2. De plus, nous pouvons aussi souligner d'autres succès de ce partenariat, à savoir la sortie de Kingdom Hearts sur Playstation 2, ainsi que Final Fantasy VII : Crisis Core et Dissidia : Final Fantasy sur Playstation Portable.

En 2009, Square Enix crée la surprise en décidant de se rapprocher de Microsoft, principal rival de Sony, pour sortir Final Fantasy XIII à la fois sur Xbox 360 et Playstation 3. C'est la fin de l'exclusivité Playstation.

Square Enix a désormais le champ libre, même si l'entreprise avait déjà annoncé en juin 2013 une sortie à la fois sur Playstation 4 et Xbox ONE de Final Fantasy XV (anciennement appelé Versus XIII, et ancienne exclusivité Playstation 3).

Final Fantasy Versus XIII, l'exclusivité qui n'a jamais vu le jour sur PS3.
Final Fantasy Versus XIII, l'exclusivité qui n'a jamais vu le jour sur PS3.



Ce rachat d'actions par l'une des plus grandes institutions financières mondiale pourrait être un coup de pouce à Square Enix, qui fonctionne en autofinancement depuis 2008. Le prix des actions rachetées par SMBC devrait être connu dès demain,17 avril. En ce qui concerne Square Enix, depuis ce matin 8h, le cours de l'action "Square Enix Holdings Co. LTD" a chuté de 3,03%.




Source : Sony


Bookmark and Share


2 commentaires
Poster un commentaire - Poster votre propre news

ValFanHeart25/05/2015 à 19h10
Pas tout à fait d'accord avec toi Nox. Au-delà de l'idéologie de "vexation" de Sony à l'égard de Square Enix, je pense surtout qu'il est - en effet - question de libération d'un certain capital monétaire pour investir sur quelque chose de novateur et porteur d'avenir ! Par exemple le développement plus pousser de leur "occulus Rift". Sony le sait bien : Les Final Fantasy sont devenu au grand GLOBAL une série inter-plateforme. Donc dans tous les cas, revendre ou non leurs actions SE n'est en quelque sorte pas une stratégie de bouderie : simplement qu'il n'était pas utile qu'ils les gardent étant donné que de toutes les façons la politique de Square Enix est de s'universaliser sur toutes les plate-forme. Tu me suis ?

Ensuite, dire que tu parles promesses non tenues... Oui et non. Concernant Final Fantasy VS XIII qui est devenu FFXV, les créateurs du soft (surtout Nomura Himself) expliquent que la pression dans la réalisation sur ce jeu est tellement grande, qu'ils n'ont plus droit à l'erreur. Ils sont même arrivés au même point que Diablo III, tant qu'à faire et vu les dépenses faites jusqu'à présent dans le temps de dev', autant rendre le tout le plus perfectible possible en prenant son temps. Je le rappel : Diablo III a mit 10 ans avant de sortir ! Au final, c'est devenu l'un des jeux les plus appréciés de notre époque : l'attente était donc récompensée !

Pour Final Fantasy XIII, par contre, je suis d'accord, mais pas sur les mêmes raisons que toi. En effet, Final Fantasy XIII était un jeu ayant un énorme potentiel. Cependant, il est l'ultime argument - pour ma part - que Yoshinari Kitase et Motomu Toriyama sont de "bons" commerciaux, mais de mauvais concepteurs de jeu. Je m'explique...
Outre les thématiques de base que l'on retrouve dans masse de mangas/comics/films (l'amitié, la fatalité du destin et ses responsabilités, etc.), le jeu n'est pas fouillé et se carre uniquement sur l'essentiel ! En effet, l'univers de Final Fantasy XIII était - sur le papier - d'une richesse égale au X ou au VIII par exemple. Cependant, ils se sont contenté de la narration allant à l'essentielle, détruisant ainsi l'un des fondements capital des jeux de rôle : le côté humain de l'univers ! Alors que dans Final Fantasy X, nous avions la vie de croyants qui était démontré par divers PNJ, dans le XIII, nous avons pas ces PNJ qui subissent - par exemple - la ploutocratie des L'Cie ou des Fal Cie. Ce qui - au final - plombe tout crédits au jeu !
De ce fait, H. Sakaguchi, est pour moi, le plus grand scénariste de jeux de rôle de notre époque. Car il entame des réflexions au-delà du jeu et de sa trame principale ! Par exemple, Final Fantasy IX : beaucoup pensent que cela se finit bien... SAUF que, quand on réfléchis dans la globalité de l’œuvre et sa thématique, nous nous rendons compte d'une chose : Terra fusionne BIEN avec Héra, quoi que fasse les héros ! LE PLUS VISCIEUX : c'est surtout venant que Garland, qui "aide et guide" le groupe pour abattre Kuja ! Le type n'a plus de corps, plus de raisons techniques de s'imposer dans l'histoire... Alors pourquoi s'adresse-t-il toujours à Djidane pour vaincre Kuja ?! Autre élément : il est dit à la fin, que quoi qu'ils fassent l'Ifa est devenu "fou"... Tu vois où je veux en venir ? Garland à remplit sa mission, évidemment ! Au final Djidane se pensant libre, à remplit sa mission de Génome ! BIM BAM BOUM ! Après avoir réfléchis à cela, j'ai pourrit votre enfance ! :D *non, je dec' ;)*
Voilà, le soucis... Mais dans FFX, nous avons aussi ce genre de réflexion. Yu Yevon est-il un gros connard ? Au final non ! Il faisait en sorte que l'équilibre de Spira soit respecté, à sa manière certes, mais tout de même ! A sa destruction, il se passe quoi ? La technologie reprend ses droits, puis le final... Il est entendu par Kitase et dans le Last Mission : Shinra et ses descendants, développe un moyen de retirer toutes "ressources" du monde, allant jusqu'à le détruire et puis le quitter vers une autre planete (Ultimania FFX-2 inter et FFVII le plus récent.), Gaia ;)
Au final, je dirai que le duo Kitase-Sakaguchi était bien fait. Un duo qui marchait bien au final. Même si au niveau management d'équipe et gestion globale, sans parler de la scénarisation, Sakaguchi est au dessus.
Nox17/04/2014 à 14h55
Et oui, c'est ce qui arrive quand on cherche à sodomiser Sony sans vaseline. C'est un enchainement classique (quoi qu'un peu puéril) : Vouloir partager ses jeux avec le "rival" de Sony, mais à quoi ils pensaient ... du coup, les FF sortant sur les consoles de Microsoft, ça fait potentiellement moins d'acheteurs de consoles Sony.
De plus, faut dire qu'après FF 12 ... Ben c'etait carrément à chier. Que des promesses non-tenues. FF Versus 13 en développement depuis 2006, EXCLU PS3. L'année passée on nous annonce PS4-One. Sinon, il y a aussi pléthore de Kingdom Hearts sur consoles portables, alors que les joueurs n'en ont rien à faire, ils veulent un Kingdom Hearts 3, qui n'est pas encore prêt. Mais la palme revient évidement à FF 13. Le premier n'etait pas bien, faut dire ce qui est, les joueurs n'ont pas aimé, ils auraient dû s'arrêter là. Et bien, même pas, ils nous ont pondu un 13-2, que les joueurs ont encore moins aimé, et puis l'apothéose avec Lightning Returns, un jeu entièrement sous chronomètre. Rien qu'un coup d'oeil sur les ventes des titres aurait dû leur mettre la puce à l'oreille : arrêtons de faire de la merde.

Bref, on ne peut qu'en conclure que Sony a pris la bonne décision.

Poster un commentaire - Voir les commentaires plus anciens

Flux RSS Valid XHTML 1.0