FF XIV : Yoshida dénonce l'obsession pour la technique
Final Fantasy XIV>le 20/03/2014 à 13h54 par Skypirate
FF XIV : Yoshida dénonce l'obsession pour la technique


Le GDC se tient actuellement et si les annonces se font rares, quelques développeurs ont fait le déplacement pour aborder certains pans méconnus de leur travail. Naoki Yoshida est justement de la partie pour revenir sur le cas Final Fantasy XIV, et son historique si particulier. Final Fantasy XI fut le premier épisode de la série à tenter l'expérience du MMO, et malgré les réticences de la communauté, l'expérience fut concluante. Particulièrement rentable, le titre a su, au gré de ses mises à jour, fidéliser sa communauté, et faire face à une concurrence féroce.

FF XIV : Yoshida dénonce l'obsession pour la technique


Le marché du MMORPG a beaucoup évolué dans les années 2000, avec la densité de l'offre , et l’émergence du F2P. C'est donc tout naturellement que SE a souhaité réitérer l'expérience en lançant le développement de Final Fantasy XIV.
Les choses ne sont pas passées comme prévu, puisque la première version fut un échec. Un fiasco qui ébranla l'industrie japonaise dans sa globalité, essuyant un profond revers. Pour ne pas écorner davantage sa poule aux œufs d'or, SE a rapidement confié à Yoshida-san la gestation d'une version 2.0, mais la tâche fut difficile car le temps manquait. A peine trois ans pour refonder le jeu, avec les critères de qualité et la pression associées. Pour y parvenir, l'équipe s'est agrandie, et le cahier des charges a rapidement déterminé les grandes priorités et les orientations à suivre. La suite, vous la connaissez puisque A Realm Reborn est un beau succès depuis sa sortie en août dernier.

FF XIV : Yoshida dénonce l'obsession pour la technique


Yoshida évoque par ailleurs les principales raisons pour lesquelles Final Fantasy XIV a fait fausse route. Il met en garde contre l'obsession maladive de la technique, au détriment du plaisir. Le producteur se méfie également des équipes inexpérimentées et sans véritable attrait pour le MMO. Ce genre unique doit être pensé différemment, et doit rester en alerte par rapport aux réalités du marché. Enfin, il croit néfaste d'imaginer que tous les problèmes pourront être réglés plus tard, par le biais d'un patch. Il faut viser juste au premier essai, puisque les joueurs n'offrent pas toujours de seconde chance.

FF XIV : Yoshida dénonce l'obsession pour la technique


Pour rappel, la mise à jour 2.2 sera disponible 27 mars prochain, et la version PS4 sera commercialisée dès le 14 avril.


Bookmark and Share


1 commentaire
Poster un commentaire - Poster votre propre news

Arkann20/03/2014 à 15h22
Je viens de lire d'horribles choses concernant de futures micro-transactions, notamment pour avoir des servants supplémentaires. Vous avez des infos là-dessus ? C'est typiquement le genre de truc qui me ferait quitter le jeu. Payer 11 euros par mois et devoir allonger encore du fric pour avoir un inventaire plus grand (d'autant que les servants vont avoir plus d'options comme la récolte automatique), non merci. Pareil pour de nouvelles montures ou mascottes, puisque ça veut dire que celles dispo dans le jeu seront nulles et celles payantes classieuses à souhait.

Poster un commentaire - Voir les commentaires plus anciens

Flux RSS Valid XHTML 1.0