Histoire de Square Enix


Mes amis… tout au long de ce dossier je vais essayer de vous expliquer comment une si petite entreprise du nom de Squaresoft à réussi a devenir la meilleur entreprise de RPG en devenant Square Enix et par quels moyens, elle a réussi a faire rêver tant de fan…

Squaresoft


L’histoire de FINAL FANTASY

En 1986, une petite société du nom de Squareltd est au bord du gouffre financier.
Spécialisée dans la conception de jeux vidéo vendu sur Famicom, sans réelle implication sur le marché comme tant d’autre a cette époque, elle marque les premier vrai pas dans le monde du jeu vidéo console. Square est alors proche de déposer le bilan. C’est alors que Hironobu Sakaguchi, directeur du planning et du développement, refuse de baisser les bras et décide qu’il faut absolument tenter de faire un dernier jeu, pour ne pas avoir de regrets. Il pense tout d’abord à un jeu d’action mais il abandonne l’idée. Il se dit alors qu’il a envi de raconter des histoires et se sert d’un titre qui fait fureur à l’époque, Dragon Quest, pour avoir une idée. Les autres membres retiennent leur souffle mais font confiance à leur petit génie. Sakaguchi prend en charge le projet et déclare qu’il va faire une vraie histoire épique, avec des chevaliers et des dragons. Apres des mois de travail, Sakagushi et sa bande sont fier d’accoucher un potentiel concurrent de Dragon Quest baptisé pour l’occasion FINAL FANTASY (ou la fantasy finale…qui tient le nom de son statut de dernière chance).

Final Fantasy ~ MapFinal Fantasy ~ CombatFinal Fantasy ~ Artwork

A l’époque, l’équipe n’est compose que de cinq personnes :
A la programmation, Nasir Gebelli
Au scénario, Kenji Terada

Mais les trois personnes les plus importantes sont bien évidemment Nobuo Uematsu qui s’occupe de la musique, Yoshitaka Amano qui lui s’occupe du design et pour finir au concept, bien évidemment Hironobu Sakaguchi.


Uematsu

Amano

Sakaguchi

Le jeu est lancé sur le marché le 19 décembre 1987, peu avant noël. Le résultat est au-delà de toute espérance. Le jeu cartonne et en plus de sauver Square, il permet à la société de devenir un nouveau symbole dans le monde du jeu vidéo. Un an plus tard, pour démontrer que Square a des ambition, Sakagushi et son équipe (a laquelle on rajoute Akitoshi Kawasu en tant que game designer notamment) pondent un deuxième épisode qui surprend d’avantage. Le 27 avril 1990 le troisième épisode sort. Quelques mois plus tard, Final Fantasy arrive au Etats Unis. C’est une première dans le monde du ‘RPG’, Dragon Quest n’ayant jamais franchi le Japon.

Final Fantasy II ~ MapFinal Fantasy II ~ CombatFinal Fantasy II ~ Artwork

L’année suivante, un premier évènement secoue la dimension du jeu vidéo : l’arrivée de la Super Famicom (Super Nintendo), une machine 16 Bits extrêmement puissante pour l’époque. Le second choc se nomme Final Fantasy 4 ; ce jeu c’est vendu a plus de 2 millions d’exemplaire.
Dans ce FF, Cécil et ses compagnons affrontent Golbez, un serviteur de l’empire qui tente de réunir comme toujours dans les premier FF, des cristaux symboles de puissance. Et comme toujours, nos héros s’apercevront vers la fin qu’une menace bien plus grande pèse sur l’avenir du monde.

Final Fantasy IV ~ CouvertureFinal Fantasy IV ~ Combat

La même année (1991), square s’affaire a un nouveau support : le Game Boy et sort Final Fantasy Legend.
A ce moment là, la société crée sans le savoir une nouvelle série : Les Romancing Saga.

Final Fantasy Legend

1991 marque à tout jamais le mouvement en avant de la société : En effet, Square sort le 4ème volet de Final Fantasy sur la Super Famicom, continue sa série Romancing Saga avec Final Fantasy Legend 2 toujours sur Game Boy, mais surtout, donne naissance à une autre série culte, les Seiken Densetsu, en créant Final Fantasy Adventure sur Game Boy.
En 1992, Square adapte son T-RPG Hanjuku Hero sur Super Famicom et donne également un troisième épisode à Final Fantasy Legend, toujours sur Game Boy. La même année sortent Final Fantasy 5 (qui sera vendu à 2450000 exemplaires !), Final Fantasy Mystic Quest et le tout premier Romancing Saga, sur Super Famicom.

Personnellement FF5 est un de mes jeux préféré mais je vais vous en parler d’un point de vue tout a fait neutre. C’est un jeu qui a pas mal évolué graphiquement comparé au 4. Une nouvelle façon d’apprendre les compétences des personnages a été créée avec un système de job qui permettent d’attendre des classes spécifique. En ce qui concerne la musique, on sent que Nobuo Uematsu commence à progresser et compose maintenant plus de 80 thèmes pour un même jeu.

Final Fantasy V

1993 marque également un palier important puisque Square réalise le meilleur A-RPG du moment, Secret of Mana (Seiken Densetsu 2) et concurrence ainsi le maître du genre, j’ai nommé Nintendo avec The Legend Of Zelda. On note également l'apparition de Romancing Saga 2.
En 1994, Squaresoft sort le meilleur RPG jamais réalisé pour beaucoup de fan (si ce n'est pas lui, alors il arrive l'année suivante), j'ai nommé Final Fantasy 6. Live a live, plutôt innovant (vous devez prendre en main une flopée de personnages) pointe également le bout de son nez.

La série des Final Fantasy est mythique mais si l’on devait ne retenir qu’un seul épisode, se serait sans doute celui-la. En effet, FF6 réussit parfaitement une chose unique et presque magique : faire passer l’émotion. C’est un jeu avec une réelle histoire très prenante et des personnages très attachants tels que Terra ou Locke et mystérieux tels que Shadow. Chaques personnages a sa propre histoire personnelle que le joueur devra découvrir tout au long du jeu.
Le méchant du nom de Kefca, a une réelle importance dans le jeu. En ce qui concerne la musique, Uematsu a été tout simplement fabuleux avec la création de plus de 120 thèmes tous aussi agréable les uns que les autres avec notamment le très célèbre thème de l’opéra ; pour résumer, une OST que tout fans se doit de posséder.

1995 marque la sortie du fabuleux Chrono Trigger et de l'incroyable Seiken Densetsu 3, considéré par beaucoup comme le meilleur A-RPG jamais sorti. On note également la sortie de Romancing Saga 3 et l'apparition de Front Mission et de Breath of Fire (même si Square ne continuera pas la distribution des autres volets).
En 1996, on pourra également retenir les sorties de Bahamut Lagoon (un trés bon T-RPG), Mario RPG, Treasure Hunter G et Rudra no Hinou. Cette année là, on peut également découvrir les premières planches de Final Fantasy 7, qui à l'époque doit sortir sur Nintendo 64.

Dix années se sont écoulées depuis la création de Final Fantasy. Dix années au cours desquelles le dernier espoir de Squaresoft à, petit a petit, quitté sa chrysalide pour devenir la plus célèbre saga des jeux vidéo.

Playstation ~ LogoUn nouveau tournant dans l'histoire de Squaresoft se déroule à la fin de l'année 1996, avec la séparation de Nintendo ! Square se plaint des piètres qualités de la future Nintendo 64 (notamment de son support cartouche) et décide donc de passer un accord avec Sony, qui lui, sort une console avec un support CD. Le premier jeu Square sur Playstation ne tarde d'ailleurs pas à arriver : Tobal sort à la fin de l'année 1996, mais bon c'est pas un RPG.
L'année
1997 est marquée par la sortie de Final Fantasy 7 (au Japon, il se vend à 2,3 millions d'exemplaires en 3 jours ! Au total il s'en vendra 7 millions à travers le monde), Saga Frontier, le fabuleux Final Fantasy Tactics, l'adaptation PSX de Front Mission 2 : Front mission Alternative et d'un nouveau concept Bushido Blade (un jeu de baston).

Final Fantasy 7 fut une vraie révolution au niveau des graphismes. Il est le premier Final Fantasy en vrai 3D. L’histoire se passe dans une époque futuriste où un groupe d’écologiste nommé Avalanche, combat la Shinra qui se sert de l’énergie de la planète pour accomplir des actes terroristes. Clad et ses amis vont tout faire pour les arrêter et sauver la planète qui est en grand danger. On découvre ici un méchant super classe et terriblement puissant, qui, j’en suis sur est rester graver dans la tête de tout les fan comme le maître a la puissance ultime : Séphiroth
Uematsu à adopter un nouveau style de musique pour cet épisode et à cette fois composé une OST de 4 cd. On peut donc dire qu’il nous a une fois de plus gâtés.

Final Fantasy VII ~ SephirothFinal Fantasy VII ~ Tifa

Fort de ces succès, Square multiplie les projets en 1998 : Parasite Eve, Brave Fencer Musashinden, Chocobo Dungeon et surtout Xenogears, qui marque par son scénario exceptionnel.
En
1999, Square continue son avalanche de titres, avec Saga Frontier 2, Final Fantasy 8, Chocobo Dungeon 2, Legend of Mana (Seiken Densetsu 4), Dew Prism, Front Mission 3, un T-RPG trés réussi Parasite Eve 2 et 2 conversions issues de la super Famicom : Final Fantasy Anthology et Chrono Trigger.
Final Fantasy 8 ne se contente pas de suivre la voie ouverte par ses prédécesseurs. Remaniement en profondeur de son système de jeu, scénario plus envahissant et histoire d’amour riche en rebondissement constituent ainsi les racines de cette inoubliable aventure plus romantique qu’épique. Dans le jeu, squall est un étudiant dans une université qui passe un ultime test d’aptitude pour finir ses études. Apres avoir réussi le test pour devenir "Seed", Il vas se rendre compte que la Terre est menacée par une sorcière du nom d’Edéa. En se qui concerne les musique, Nobuo Uematsu nous à, cette fois ci un peu déçu mais ses thèmes restent comme même inoubliable notamment avec Liberti Fatali.

Final Fantasy VIII

En 2000, le nombre de jeux sortis est moins important, mais quels jeux ! Vagrant Story, Chrono Cross, Final Fantasy 9, Threads of Fate. Ces jeux sont 4 pures bombes et je le cri haut et fort.
Final fantasy 9, une pure merveille qui en à, j’en suis sur, fait rêver plus d’un avec une histoire se passant a une époque moyenâgeuse ou Djidane et ses amis veulent enlever une princesse et compromettre les plan d’un méchant, une fois de plus super classe : Kuja. En se qui concerne la musique, Uematsu nous a encore composé 4 cd de pure bonheur avec des thèmes tous aussi merveilleux les uns que les autres.

Final Fantasy IX ~ TitreFinal Fantasy IX ~ CombatFinal Fantasy XI ~ Personnages

 

En 2001(sortie Japonnaise),Square voulant, une fois de plus, innover, sort le premier Final Fantasy on-line : Final Fantasy XI, se qui fut un grand choc pour les fans de la série. Un FF totalement nouveau avec des graphismes différent bien que très jolis, une système de combat n’ayant rien a voir avec les précédents.
Cette fois si, on est ravie de retrouver Uematsu, qui composera deux cd de grandes qualités.
Pour résumer, un FF totalement différent des autres de la série mais qui peux s’avouer excellent si l’ont exclu le fait que l’ont doit payer chaque mois pour pouvoir jouer.

C’est en 2002 que Squaresoft sort ses deux premier jeux sur la nouvelle console de Sony : The Bouncer et le très attendu Final Fantasy X.
Final Fantasy X fut une vraie révolution et l’est toujours. FFX est actuellement considéré comme le jeu le plus beau jamais sorti. Les cinématiques sont somptueuses et les musiques sublime. Uematsu s’est entouré cette fois ci de deux génies de la musique : Nakano et Hamauzu.
Résultat ? Une OST magnifique qui regroupe comme à l'habitude 4 cd.

Final Fantasy X ~ Equipe de BlitzballFinal Fantasy X ~ Tidus

Le 19 février 2004, la suite de ce fabuleux RPG sort sous le nom de Final Fantasy X-2. En se qui concerne les graphismes, se sont les mêmes que ceux d'FFX. Pour les musiques, Square n’a pas pris Uematsu pour la composition et on le sent. Si vous écoutez l’OST, qui ne fait d’ailleurs que 2 cd, en première musique vous trouverez un thème magnifique qui fait presque rêver. Vous passer a la deuxième piste, c’est le thème ou Yuna chante qui est je dois l’admettre, pas mal du tout. En ce qui concerne le reste des 2 cd, se ne sont que des musique style hard rock qui n’ont absolument rien a voir avec Final Fantasy. Pour résumer, c’est un jeu destiné plus au grand public, qu’aux fans.

Final Fantasy X-2 ~ ArtworkFinal Fantasy X-2 ~ Combat

 

Square a aussi sorti deux Final Fantasy Tactique, un sur Playstation et le dernier sur Game Boy Advance. Ce fut, bien évidement, deux énormes succès.

En moins de 20 ans, Square s'est imposé comme un géant incontesté du jeu vidéo et demeure à l'or actuel le plus grand développeur (plus de 10% des parts de marché) mondial. La "fièvre Final Fantasy" est née.

FINAL FANTASY : les Créatures de l'EspritEn 2002, Square a voulu faire passer sa série fétiche sur grand écran ce qui donna FINAL FANTASY : les Créatures de l'Esprit. Le résultat fut décevant pour tous les fans. Ce film possède une qualité graphique magnifique ainsi qu’une OST excellente. Mais ou est le problème me dirais vous ? Le problème est que c’est un film d’action qui n’a AUCUN lien direct avec Final Fantasy, pas de combat ressemblant, pas de Chocobo ni de Moogle, pas de prélude qu’il y a normalement au début de chaque FF… Il n’y a rien de tout ça et c’est vraiment dommage. Ce film fut créé pour le grand public et non pour les fans.

En 2003, Squaresoft, fusionne avec son concurrent juré, son ennemie de toujours, j’ai nommé Enix.
Après moultes réflexions et discussions, les deux géants du RPG décident de sunir pour ravir les fans et ne sortir que des tueries. Au programme, Final Fantasy XII, Dragon Quest VIII, Kingdom Hearts 2… Je vous l’avait dit, que des tueries.

En 2004 sortira Final Fantasy Crystal Chronicle, une rencontre entre Seiken Densetsu et FF. C’est un A-RPG bien sympathique La plupart des décors sont sublimes, accompagnés de nombreux effets spéciaux, mais d’autres sont vides et celà n'à pas de réel intérêt visuel. L’ambiance sonore de FFCC est extraordinaire. Elle contribue grandement à l’intérêt que l’on porte au jeu. Les thèmes musicaux sont de petits bijoux. Le seul problème, est, qu’il n’y a pas de scénario se qui diminue nettement l’intérêt du jeu. Mais c’est un jeu que tout fan se doit de posséder.

Final Fantasy CCFinal Fantasy CC ~ Combat

Nous sommes en 2004 et Square n’a pas fini de nous combler et nous prépare le très attendu Final Fantasy XII et Final Fantasy VII Advent children.
Final Fantasy VII Advent Children est un film entièrement en images de synthèse. Cette petite merveille racontera les aventures de Clad, deux ans après le FFVII d’origine. Le film marquera bien évidemment le grand retour de Séphiroth. Un torrent d’effets visuel serra au rendez-vous. En ce qui concerne la musique, c’est notre très cher Uematsu qui s’y colle, donc, on ne serra pas déçu.

En ce qui concerne FFXII, on sait pas mal de chose, les graphismes seront somptueux. Selon l’histoire, il y a une guerre entre Arcadia et Rosaria qui sont deux empires colossaux et Ivalice, une toute petite ville, tente de trouver son équilibre politique. Le héros du nom de Ashe, va, bien entendu, devoir arranger tout ça. Selon les dires, maître Uematsu serrai en pleine concentration pour une composition aussi magnifique que les précédentes si ce n’est plus.
Ce jeu est probablement une future bombe qui fera beaucoup de bruit à sa sortie.

Final Fantasy XII ~ Artwork


Auteur : Shiriu
Date : 22/03/2004

Flux RSS Valid XHTML 1.0