Final Fantasy V Original Sound Version / ファイナルファンタジー V オリジナル・サウンド・ヴァージョン

Osv Front

Commander

Final Fantasy V Original Sound Version
ファイナルファンタジー V オリジナル・サウンド・ヴァージョン

Compositeur : Nobuo Uematsu
Publié par : NTT Publishing (N33D-013~4) & NTT Publishing (PSCN-5015~6) (réédition)
Distribué par : Americana Records (N33D-013~4) & Polystar (PSCN-5015~6) (réédition)
Enregistré à : Sunrise Studio
Date de sortie : 07 Decembre 1992 (réédité 26 Novembre 1994)
Type d'album: Officiel
Nombre de CD : 2
Nombre de morceaux : 67

Disc 1
01 - Ahead on Our Way Partition
02 - A Presentiment Partition
03 - Four Valiant Hearts
04 - Hurry! Hurry!
05 - Lenna's Theme Partition
06 - Fate in Haze
07 - The Battle
08 - Victory's Fanfare
09 - Requiem
10 - Pirate's Ahoy!
11 - Tenderness in the Air Partition
12 - Good Night!
13 - Sealed Away
14 - Cursed Earth
15 - Deception
16 - Harvest Partition
17 - Walking the Snowy Mountains
18 - Danger!
19 - The Fierce Battle
20 - The Dragon Spreads its Wings
21 - Royal Palace
22 - The Fire Powered Ship
23 - Run!
24 - Nostalgia
25 - The Ancient Library
26 - Reminiscence
27 - Musica Machina
28 - The Day Will Come
29 - What?
30 - Mambo De Chocobo Partition
31 - My Home, Sweet Home Partition
32 - Music Box Partition
33 - The Airship
34 - The Evil Lord Exdeath

  Disc 2
01 - Exdeath's Castle
02 - The Four Warrirors of Dawn
03 - Battle With Gilgamesh Partition
04 - Unknown Lands
05 - Critter Tripper Fritter!? Partition
06 - The Castle of Dawn
07 - Beyond the Deep Blue Seas
08 - As I Feel, You Feel
09 - Waltz Clavier Partition
10 - Go Go Boco!
11 - The Land Unknown
12 - The Book of Sealings
13 - Intention of the Earth
14 - The Prelude of Empty Skies
15 - Searching The Light
16 - The Decisive Battle
17 - The Last Battle
18 - The Silent Beyond
19 - Dear Friends Partition
20 - Final Fantasy
21 - The New Origin Partition
22 - The Prelude
23 - Fanfare 1
24 - Fanfare 2
25 - I'm a Dancer
26 - Piano Lesson 1
27 - Piano Lesson 2
28 - Piano Lesson 3
29 - Piano Lesson 4
30 - Piano Lesson 5
31 - Piano Lesson 6
32 - Piano Lesson 7
33 - Piano Lesson 8





Critique de l'OSV Final Fantasy V

La musique de Final Fantasy V est considérée comme certains comme la plus mauvaise cuvée 16 bits de Uematsu. Cependant, d'autres voient en elle une originalité propre qu'aucun autre Final Fantasy n'a réussi à recréer. D'une qualité sonore meilleure que le quatrième opus (due à une meilleure maîtrise du son 16 bit), les musiques de Final Fantasy V sont, quoiqu'on dise, de toute façon très bonnes, comparées à ce que l'on pouvait nous servir à l'époque. L'OSV se divise en deux CD (les jeux se rallongent de plus en plus donc le nombre de musiques aussi), tout deux remplis et laissant droit à un petit bonus à la fin du deuxième CD, mais je n'en parle pas tout de suite...Commençons donc par le premier CD et sa première piste : le thème de Final Fantasy V.

Disc 1

  1. Ahead on Our Way
    Thème de Final Fantasy V, cette musique est dynamique et légère. Elle montre clairement une amélioration technique par rapport au précédent opus, de par le nombre de sons produits et surtout leur qualité bien supérieure. Ce thème très gai est certainement l'une des meilleures musiques de l'OSV.

  2. A Presentiment
    Cette musique est celle d'une partie de la scène d'introduction où Lena voit son père partir. Tout d'abord très douce, pour symboliser Lena et l'aube, elle s'aggrave quand le roi explique les raisons de son départ. Puis la mélodie devient mélancolique quelques instants, avant de sombrer dans les ténèbres (avec en fond les quelques note principale du thème du jeu) par la répétition de notes graves et longues. On revient enfin sur le thème principal arrangé qui, plus triste, laisse planer le doute sur l'avenir.

  3. Four Vailliant Hearts
    Cette musique n'est autre que le thème principal arrangé en plus doux, pour paraître moins monotone car il s'agit du premier thème de la carte du monde. Uematsu a l'habitude de prendre des musiques de personnages pour faire ceux des cartes de monde. Ici, c'est donc celui de Lena, l'héroïne, qui possède LE thème récurent du jeu (à l'image de Terra dans FF VI).

  4. Hurry! Hurry!
    Musique que l'on retrouve dès qu'il faut se dépêcher dans le jeu, elle a le mérite d'être suffisamment rapide et dynamique pour que l'on comprenne tout de suite qu'il ne faut pas traîner. La répétition des notes, bien qu'un bon choix pour illustrer une fuite, peut cependant énerver très vite de par son manque de variation.

  5. Lenna's Theme
    Thème très doux rappelant le début de "A Presentiment", on ne peut s'empêcher de remarquer qu'il s'agit d'un arrangement du thème principal. Bien moins dynamique, il est plus mélancolique à l'image de la jeune princesse. Uematsu adore arranger une musique qu'il aime. Ici, le thème principal a déjà quatre versions différentes sur cinq musiques, c'est tout de même impressionnant de voir qu'aucun d'eux ne se ressemble.

  6. Fate in Haze
    Première musique de donjon du jeu. La harpe en fond rappelle le thème des cristaux et la musique est assez sereine pour un thème de donjon. Assez originale pour ce qu'elle représente, elle est très intéressante à écouter.

  7. The Battle
    L'introduction du thème de combat n'est pas sans rappeler FF IX (tout comme la spirale qui engendre le combat durant le jeu). Cette musique est tout bonnement excellente. Uematsu a touché à tout dans les thèmes de combat, du plus mauvais au meilleur jamais entendu, celui-là fait parti des 5 meilleurs (thèmes de boss compris). Il est rythmé, pas monotone et très vivifiant. On a envie de se battre quand on l'entend (dans le jeu bien sûr ^^).

  8. Victory's Fanfare
    Le thème de victoire, fidèle à lui-même, toujours aussi entraînant, mais pas très original, car un peu trop semblable aux précédentes versions.

  9. Requiem
    Les thèmes de game over les plus réussi sont ceux qui frustrent. En plus d'avoir perdu, la musique semble dire "c'est bien fait pour toi !". Ce thème en fait partie (avec en tête celui de FF VII) et donne envie de jeter la manette. C'est pour ça que c'est une très bonne musique: elle est magnifique, mais on en veut pas l'entendre.

  10. Pirate's Ahoy!
    La mélodie des pirates et de Faris. Le tambour en fond rappelant celui sur lequel tapent les "rythmeurs" sur les bateaux et la petite mandoline donnent un aspect très maritime à cette musique et c'est bien représenté dans le jeu. Cependant, il faut avouer, qu'à écouter, il est loin d'être intéressant.

  11. Tenderness in the Air
    Magnifique musique de ville. Douce et mélancolique, on ressent une certaine décontraction et un détachement de ce qui se passe à l'extérieur, le temps d'une ballade dans la ville.

  12. Good Night!
    Les musiques de dodo sont là parce qu'il faut en mettre mais elles sont loin de casser trois pattes à un canard. Celle-là ne fait pas exception en se rapprochant plus du bruitage que de la mélodie.

  13. Sealed Away
    Second thème de donjon, beaucoup plus sombre que le précédent, il caractérise une menace omniprésente par la gravité des percussions. Musique très noire donc, pour caractériser les premiers problèmes auxquels sont confrontés les héros.

  14. Cursed Earth
    Encore une musique de donjon, beaucoup moins accrocheur que les deux précédentes mais tout de même agréable à entendre, bien que toujours sombre comme son prédécesseur.

  15. Deception
    Mélodie que l'on entend pour la première fois en haut du temple du vent, son mysticisme n'a d'égal que la scène qu'elle représente. A la fois douce et intrigante, elle nous indique que quelque chose d'anormal ce passe.

  16. Harvest
    Deuxième thème de ville, absolument opposé au premier. Alors que ce dernier était doux et calme, celui-ci joue la carte du festif et de la joie de vivre par des instruments gais et un rythme soutenu. Cette musique collerait très bien  dans "Notre dame de Paris" (Walt Disney) lors de la fête des fous : c'est exactement le genre d'ambiance à laquelle cela fait penser.

  17. Walking the Snowy Moutains
    Encore un thème de donjon qui s'entend pour la première fois lors de l'ascension de la montagne où niche le dragon. Assez rythmée, elle est entraînante et laisse de côté la partie sombre du jeu pour remonter un peu le moral. Cependant, elle n'est pas très intéressante à écouter en dehors du jeu.

  18. Danger!
    Musique présente lors d'un danger (elle a bien trouvé son titre), elle est assez sombre, même si elle ne joue pas trop sur la gravité des notes, mais plutôt sur le stress de la répétition. Elle est plus variée que "Hurry! Hurry!" ce qui en fait une meilleure musique.

  19. The Fierce Battle
    Thème de boss dont le titre a été repris dans d'autres FF, il impose une certaine grandeur par le nombre d'instruments et leur force. Bien que moins entraînante que la musique de combat, elle garde une certaine majesté que l'on attribue qu'aux boss.

  20. The Dragon Spreads its Wings
    Autant Uematsu varie dans ses musiques de combat autant celles des moyens de transports sont toujours bien. Celle-ci ne déroge pas à la règle en donnant une sensation de liberté (à la fois pour le joueur et pour le dragon) et donne envie d'aller découvrir de nouveaux horizons. Le genre de musique très plaisant à écouter même en dehors du jeu.

  21. Royal Palace
    Autant le dire tout de suite : cette musique est l'une des moins originaux du jeu puisque Uematsu nous offre une recette basique qui marche à tous les coup : la musique de château par excellence. Reprenant les codes des classiques en nous servant une musique du XVIII siècle, elle a beau être jolie c'est du déjà entendu plusieurs fois. Dommage.

  22. The Fire Powered Ship
    Encore une musique de donjon. Comme les autres elle n'est pas inoubliable mais dans les deux catégories, elle se place dans la musique sympa et pas sombre.

  23. Run!
    Encore une musique qui se fait entendre quand il y a un problème. Assez vive comme les deux autres, elle combine le stress de la première avec la variété de la deuxième pour faire une musique très acceptable malgré un style qui commence à se répéter au bout troisième morceau

  24. Nostalgia
    C'est exactement le genre de musiques qui prouve que Uematsu sais ce qu'il fait. C'est une complainte qui accompagne les morts durant la partie. Très triste, par la présence d'une harpe et de quelques instruments (dont les violons en fond) qui, par la douceur et la lenteur, touchent notre sensibilité, même en dehors du jeu.

  25. The Ancient Library
    Cette musique est très mystérieuse tout comme la bibliothèque qu'elle représente. Certainement la meilleure symbiose entre une musique et ce qu'elle est censée évoquer, c'est un véritable coup de coeur pour ce premier CD, pour une musique qui ne paie pas de mine (et qui peut même en agasser certains) mais qui dans le fond est très réussie.

  26. Reminiscence
    Premier morceau où l'on entend des choeurs, et qui plus est, des choeurs très bien modélisés, cette musique triste n'a pas la puissance émotionnelle de "Nostalgia" mais reste tout de même très agréable à écouter.

  27. Musica Machina
    Encore une musique de donjon. Celle-là a pour but de retranscrire un univers technologique et la présence de nombreux bruits ajoutés à la musique (qui, dans le fond, ne serait rien sans ces bruits) donnent cette sensation de froideur technologique  très représentative des univers dominés par la science.

  28. The Day Will Come
    Arrangement du thème de Lena et donc du thème principal, c'est une version encore plus douce jouée par deux instruments en sourdine. Plus triste que le thème de Lena, il est utilisé pour comprendre ses sentiments.

  29. What?
    La chasse au chocobo est ouverte avec cette musique ou l'on chasse le chocobo violet. Très sympa, voire drôle si elle est couplé à l'image de Bartz qui essaye de capturer le chocobo rétif. Mais musicalement, elle ne vaut pas grand chose.

  30. Mambo De Chocobo
    Arrangement version hispanique du thème bien connu des chocobos. On aime ou on aime pas mais l'originalité est de mise dans cette version rythmée et dansante d'un thème qui avait besoin d'un peu de renouveau.

  31. My Home, Sweet Home
    Il faut attendre longtemps avant d'entendre le thème de Bartz, le héro du jeu. Le voici dans toute sa splendeur, quand on se rend dans sa ville natale. A la fois simple et calme, il reflète la personnalité du héro, troublé par son enfance. Une très bonne musique donc, comme la plupart des thèmes de personnages chez Uematsu.

  32. Music Box
    Thème que l'on entend lors des souvenirs d'un héro (Lena ou Bartz), là style très enfantin permet de coller à l'image d'enfance de ces derniers. Il rappelle une boîte à musique (d'où son titre) que l'on offre aux enfants. Intéressant mais pas très prenante.

  33. The Airship
    Comme dit précédemment,  Uematsu sais faire des thèmes des moyens de transport. Celui de l'airship ne déroge pas à la règle. Entraînant, il procure une sensation de liberté et donne envie de voyager, tout comme le thème du dragon.

  34. The Evil Lord Exdeath
    Le thème du méchant du jeu. Pas très original (il faudra attendre FFVI pour avoir des thèmes de méchant vraiment marquant), il reprend une recette classique. Sympa durant le jeu, mais pas intéressant à écouter en dehors de celui-ci.


Disc 2

  1. Exdeath's Castle
    Il était inévitable que le thème du château d'Exdeath reprenne le thème de son dirigeant éponyme. Assez différent de l'originale, on note plus de percussions et de l'orgue pour donner une dimension de grandeur, ce qui est bien évidemment le meilleur moyen de retranscrire l'ambiance d'un château.

  2. The Four Warriors of Dawn
    Le thème de quatre guerriers de l'aube est vraiment bien rythmé de par ses nombreuses percussions et ses trompettes ajoutant une touche d'héroïsme, ce qui n'est absolument pas de refus pour les guerriers qu'il représentent.

  3. Battle With Gilgamesh
    Première claque du second CD, cette musique de boss que l'on entend uniquement lors des batailles contre Gilgamesh. Très rythmée et vive, elle est à l'image de l'ennemi que l'on combat. On dénote d'ailleurs une petite touche d'incertitude à la fin du morceau, qui représente un possible retour de Gilgamesh...

  4. Unknown Lands
    Certainement l'un des meilleurs arrangements du thème principal. A la fois doux et mystérieux, le thème du monde de Galuf vous transporte dans cet inconnu dans lequel vous vous retrouvez mais avec une présence réconfortante près de vous (Galuf en l'occurrence) qui vous indique que vous n'êtes pas perdu. Elle est donc réconfortante mais aussi perturbante, tout comme votre sensation lorsque vous êtes dans ce monde.

  5. Cripper Tripper Fritter!?
    Repris plus tard dans FF VI et IX, LE thème des Mogs joue sur l'espièglerie et le bon vivant de ces petites créatures. Seul FF, où l'on voit des Mogs dans leur habitat d'origine, les instruments ont une sonorité boisée comme le lieu où ils se cachent. Cependant, c'est quand même la version la plus affreuse des toutes celles qui existent...

  6. The Castle of Dawn
    Le thème du château de Galuf est assez rythmé et les trompettes sont là pour donner une touche de patriotisme qui rend ce thème vraiment opposé à celui d'Exdeath tout en gardant une dimension d'importance et de splendeur.

  7. Beyond the Deep Blue Seas
    Thème du monde sous marin, on remarque qu'Uematsu est plus à l'aise dans les airs que sous l'eau. En effet, bien que remarquablement représenté, ce monde sous-marin emprunte des codes bien célèbres qui en font une musique certes agréable mais déjà entendue.

  8. As I Feel, You Feel
    Assez mélodieuse et mélancolique, cette musique est magnifique, mais souffre de la technologie de l'époque. Certains peuvent y voir une musique répétitive mais elle reste tout de même agréable à écouter.

  9. Waltz Clavier
    Encore une musique très "classique" mettant en scène le bal après le retour dans le monde de Bartz. Bien choisie pour les circonstances qu'elle illustre, elle ressemble à une valse assez banale (waltz signifie valse).

  10. Go Go Boco!
    Tous ceux qui étaient fâchés avec la version arrangée du thème des chocobos vont être réconciliés avec celui-là, qui est tout simplement le squelette de la musique sans aucun rajout superflu. Bref, c'est très simple mais on en redemande...

  11. The Land Unknown
    Mon deuxième coup de coeur de l'album. Encore plus doux que le thème du monde de Galuf, ce thème du monde de Bartz modifié est tout bonnement excellent. Il est apaisant et réconfortant, mais aussi mystérieux pour que l'on garde en mémoire que le monde dans lequel on est, n'est plus le même qu'avant.

  12. The Book of Sealings
    Deuxième musique utilisant des choeurs mais dans un aspect beaucoup plus inquiétant que la première. Ici, la présence de peu d'instruments ainsi que des quelques notes jouée à la guitare rendent le ton très sombre et grave, ce qui est en totale opposition avec les dernière musiques que l'on a entendu.

  13. Intention of Earth
    Un thème de donjon, qui est ici la pyramide dans le désert. C'est avec cette corrélation que l'on comprend que le thème a des assonances égyptiennes. Très bien réussi pour représenter cette pyramide, il reste cependant assez moyen à écouter.

  14. The Prelude of Empty Skies
    Musique inquiétante, présente dans les derniers moments du jeu, c'est une reprise des thèmes de Giglamesh et d'Exdeath. Si le mariage peut paraître prometteur, il en résulte une musique de fond pas très agréable à écouter en dehors du jeu.

  15. Searching The Light
    Uematsu avait fait une très bonne musique de donjon final dans FF IV, il a réitéré son exploit dans FF V. Tour à tour héroïque, entraînante et inquiétante, elle combine très bien le sentiment dans lequel se retrouve le joueur et les héros à ce moment du jeu.

  16. The Decisive Battle
    Thème de la première forme d'Exdeath, elle est stressante par les répétitions de percussions (ce qui est le but d'une musique de boss de fin). Cependant, elle adopte un schéma bien plus long qu'une musique de combat ordinaire à l'image de celui de Gilgmesh. On a donc le droit à une musique très variée, qui laisse à chaque note une noirceur entrainante et rythmées.

  17. The Last Battle
    Le thème de la forme Ultime d'Exdeath, les violons du début sont là pour inquiéter, puis la musique adopte un schéma hybride, entre le côté sombre d'une part et les quatre héros de l'autre. On a donc droit à quelque chose d'assez confus, contrairement à la musique précédente qui montrait clairement ses intentions.

  18. The Silent Beyond
    FF IV nous avait donné un "Epilogue" de 11 minutes, ici, c'est plusieurs musiques d'affilée, dont le style différent varie au long de la scène de fin. Celle-ci est la première. La seule harpe jouée au début instaure un sentiment de douceur mêlé à de la confusion. Puis lorsque la musique reprend le thème principal (encore une fois), de façon très douce, on est apaisé.  Puis une fois repris de façon un peu plus rythmé, il donne une certaine tonicité à la musique qu'elle n'avait pas au début, comme lorsque l'on vient de traverser un tunnel et qu'on en sort.

  19. Dear Friends
    LA partie importante du thème final. D'une simplicité affligeante, elle reprend le thème de Bartz tout en dénotant une bonne dose de nostalgie dans ses accords pour jouer sur l'émotion du joueur. Pari réussi, cette musique simple et douce est tout simplement mon troisième coup de coeur car elle réussi a retranscrire ce sentiment de nostalgie que l'on a à la fin d'une partie (surtout d'un FF).

  20. Final Fantasy
    LE thème de Final Fantasy, que l'on entend dans chaques opus. Ici, c'est une version à la sauce FF V, aussi bien par le choix des instruments que par le rythme. Une très belle version donc, pour une musique d'anthologie.

  21. The New Origin
    Reprenant le thème de l'airship dans deux versions (la première, rythmée et enjouée, la seconde, bien plus douce), elle enchaîne avec un réarrangement du thème principal assez proche de l'original. Bien que fan de ce genre d'arrangement musical, ici, il n'y a que deux thèmes exposés alors qu'en 8 minutes Uematsu aurait pu en proposer d'autres. On se retrouve avec quelque chose d'asse répétitif au final.

  22. The Prelude
    Le fameux prélude de Final Fantasy ne déroge pas à la règle en se proposant doux et mélancolique comme à l'accoutumée.

  23. Fanfare 1
    C'est plus du domaine du divertissement que de la musique : il s'agit de l'acquisition d'un objet important.

  24. Fanfare 2
    Du même genre que la précédente, on l'entend quand on collecte ou réalise une action d'importante.

  25. I'm a Dancer
    Musique que l'on entend quand on danse avec les danseuses dans les tavernes.

  26. Piano Lesson 1
    Vous avez sûrement remarqué que Bartz apprend le piano au fil des tavernes visitées. Seulement le piano et de mieux en mieux caché, et voici les huit morceaux de piano retraçant le parcours initiatique de Bartz. Celui-ci est désespérant : c'est sa première fois.

  27. Piano Lesson 2
    Une gamme pas très réussie mais il y a de l'amélioration dans l'air.

  28. Piano Lesson 3
    Un exercice plus difficile, plein de fausses notes. Peut mieux faire.

  29. Piano Lesson 4
    Bien que l'exercice soit très facile. Il s'en tire avec brio, sans aucune fausse notes et un rythme soutenu.

  30. Piano Lesson 5
    Il commence à toucher aux morceaux connus. Dommage que la fin soit ratée.

  31. Piano Lesson 6
    Augmentation de difficulté et parcours sans fausse notes : il commence à maîtriser.

  32. Piano Lesson 7
    Etonnant de rapidité pour un morceau bien plus compliqué que les précédent, il commence à avoir un très bon niveau.

  33. Piano Lesson 8
    Magnifique morceau pour nous prouver qu'il mérite le rang de virtuose...


Conclusion :

Beaucoup de musiques moyennes pour cet album qui présente tout de même quelques uns des meilleurs morceaux jamais écrit par Uematsu. Malgré certaines musiques un peu trop classiques, l'originalité est de mise avec un style assez marginal. Certains adoreront, d'autres détesteront, une chose est sûre, ce double album est le tremplin de FF VI qui est pour beaucoup, sa meilleure OST jamais écrite. Confirmant son talent et sa maîtrise du son 16 bits, Uematsu nous signe là, un album que tout fan se doit d'avoir dans son audiothèque.

(Auteur : Ark)


Si vous avez apprécié les musiques vous pouvez acheter l'ost sur le site de notre partenaire.


- Revenir aux Musiques -

Flux RSS Valid XHTML 1.0