E3 2013 : Nos Anticipations (Versus, Agito, LR...)L'E3 : nos anticipations
Quand nos espoirs et fantasmatiques subissent l'épreuve du feu

A bien des égards, cette session 2013 de l’E3 est scrutée avec une ferveur et un enthousiasme absolument délectables. Deux générations sont en passe de se passer le flambeau, les éditeurs affinent leurs stratégies pour certains, changent complètement de fusil d’épaule pour d’autres. Il sera intéressant de vérifier si le changement se fera finalement dans la continuité, ou si Microsoft et Sony auront le courage de soutenir plusieurs nouvelles IP. Microsoft semble se diriger vers ce chemin, on doit aujourd’hui se contenter de les croire sur parole, l’E3 nous apportera forcément des éléments de réponse plus concrets.
Du reste, Square Enix est actuellement scruté avec émotion par ses admirateurs. La société traverse une période de turbulences dix ans après la fusion des géants Squaresoft et Enix dont le mariage fut contesté à l’époque, mais dont les joueurs s’accommoderont rapidement. La domination totale de ces mastodontes sur le J-RPG tout entier aurait-elle fini par jouer un bien vilain tour à ses actionnaires ? Les choses s’auguraient pourtant fort bien quand SE dévoila en 2006, non sans fierté, sa nouvelle compilation (après l’exploitation tonitruante de la Compilation of FF VII) : Fabula Nova Crystallis. Le projet semblait bien rodé sur le papier, une usine à rêves, trois trailers absolument époustouflants, une nouvelle mythologie du Cristal, la matérialisation du rêve FF sur Next Gen. Personne n’imaginait à ce moment, et sûrement pas SE, que ce prodigieux idéal ne serait qu’un doux mirage, source de bien des frustrations, et dont la communication disparate camouflera à peine des tergiversations internes de grande ampleur.

Skypirate

Fabula Nova Crystallis avait tout pour plaire sur le papier… Des années plus tard, Square Enix tiendrait-il enfin sa revanche ?

A quelques jours de l’E3, les tensions s’apaisent et laissent place à l’espoir. Les plus curieux vérifient avec minutie l’activité de SE, les noms déposés, voient en chaque tweet un message providentiel, dans chaque fragrance les notes aromatiques de l’espoir, quand les plus échaudés se refusent à la rêverie, et réclament de la source étayée et vérifiable, comme on les comprend ! Depuis plusieurs années, beaucoup se sont risqués à de l’intox à la viralité étourdissante, renforçant l’agacement des joueurs, et n’apportant qu’un peu plus de confusion dans un contexte hautement électrique.
Kotaku a pourtant frappé très fort il y a quelques mois en clamant très officiellement que Square Enix avait fini par jeter l’éponge, que Versus XIII s’enlisait depuis trop longtemps, et que les joueurs n’avaient plus rien à en attendre. L’affolement prit des proportions si démesurées que SE fut contraint pour la première fois depuis longtemps de sortir enfin de son mutisme, par un tweet à la fois anodin et rassurant : une réunion de travail autour de Versus XIII venait de s’achever avec des résultats encourageants et enthousiasmants.
Aujourd’hui, toutes les pistes convergent vers une annonce officielle en plein salon de l’E3, les pistes "bien informées" dont l’évocation agace se rejoignent toutes sur ce point, mais qu’est devenu finalement Final Fantasy Versus XIII ? Voici quelques pistes de réflexion, allant de l’analyse rationnelle, à la réflexion purement personnelle et subjective. Elles sont réservées à un public averti, et apportent quelques pistes de réflexion, mais il nous semblait intéressant de revenir calmement sur le cas Versus XIII dont l’évocation suscite toujours autant d’enthousiasme sur nos pages communautaires.

Final Fantasy Versus XIII : Un trailer à l’E3 ?

Je ne crois pas beaucoup m’avancer en écrivant que Versus XIII fera l’objet d’un trailer au salon de l’E3. Julien Merceron, sous le micro d’Idir, nous expliquait il y a quelques mois que notre patience finirait par être récompensée, et qu’il nous faudrait attendre l’E3 pour découvrir le nouveau visage de la série.
Pendant longtemps, Versus XIII a été mis de côté pour laisser FF XIII, puis FF XIII-2, mais aussi Lightning Returns s’épanouir sans interférences. L’essentiel pour SE semblait d’assurer à l’opus numéroté et ses déclinaisons une mise en lumière sans anicroches, quitte à réduire au silence Nomura et sa clique pourtant très appréciés des joueurs.
Stratégie gagnante ? Difficile de répondre objectivement à cette question, même si la première réponse me venant à l’esprit est un non marqué au fer rouge, tout en relief, emprunt de frustration. Pendant longtemps, FF XIII et Versus XIII ont évolué main dans la main, présentés à tour de rôle, Noctis s’était même payé le luxe d’une apparition remarquée sur la démo du treizième opus dans un trailer inédit version (très) longue. Nous avions compris que tous les efforts s’étaient concentrés sur FF XIII lors de la dernière phase de son développement, sans jamais vraiment comprendre comment les équipes ont repris le fil de leurs activités après sa commercialisation. Faut-il croire que les critiques formulées à propos du treizième opus, et notamment sa linéarité décriée, aient poussé Nomura à reconsidérer sérieusement sa copie ?

Bien que rares, toutes les apparitions de Noctis ont été auréolées de succès, le personnage affichant un charisme insolent, parfaitement dans la continuité des travaux de Nomura.

Versus XIII ne serait plus un A-RPG

Une chose semble acquise : Versus XIII n’est plus celui que l’on croit (ou croyions connaître). Au delà de la forme (le long entretien avec Stella si longtemps mis en avant aurait été transposé en CG, par souci de dynamisme et cohérence narrative, selon les dires de Nomura himself), le fond et notamment le système de jeu posent question. Beaucoup d’informations convergent vers l’idée que Versus XIII serait devenu un RPG beaucoup plus traditionnel, lorgnant davantage vers un système en semi-temps réel à la FF XII qu’un véritable A-RPG dynamique façon Kingdom Hearts. Plusieurs éléments expliqueraient cela, et notamment l’incrémentation du titre au cœur de la saga attachée à sa dimension tactique. Du reste, il faut bien dire que les rares phases de gameplay présentées, bien que visuellement satisfaisantes, ne paraissaient pas complètement abouties.

Versus XIII n'a véritablement dévoilé ses intentions qu'une seule et unique fois. Aujourd'hui, il est probable que ces images n'aient plus rien à voir avec le résultat final.

Se pourrait-il qu’on puisse déjà l’appeler Final Fantasy XV ?

Je balaye cette information d’un revers de la main, et sans remords. Cette hypothèse farfelue est complètement ubuesque. Dans l’esprit des joueurs, Versus XIII reste fondamentalement attaché à la compilation FNC, comme un épisode "à part" et dont la singularité lui permettrait justement de s’affranchir de certains codes redondants de la série. Aussi, comment Square Enix pourrait-il tabler sur une arlésienne vieille de 7 ans pour matérialiser le futur de sa série. Noctis en serait une parfaite égérie, mais le projet Agni’s Philosophy semble mieux se prêter à l’exercice.

ou même … Versus !

Cette hypothèse tient la route, et suivrait la mouvance d’Agito XIII, le projet s’étant complètement désolidarisé de la "mythologie" FNC après s’en être beaucoup trop éloigné. Versus XIII pourrait s’être à son tour laissé tenté par le pêché ultime en voguant vers d’autres codes, loin d’une mythologie finalement peu encensée, une page que SE souhaiterait peut être définitivement tourner avec Lightning Returns.
Dans le même temps, ce serait un terrible constat d’échec pour SE, dont l’ambition démesurée s’écroulerait comme un véritable château de cartes.

ag 2.jpg ag 3.jpg
Qu'on l'appelle Versus XIII, ou Versus tout simplement, il paraît peu vraisemblable que FF XV se compromette si facilement. Quant à Agni's Philosophy, c'est une autre affaire..

Versus XIII, ou Versus, une exclusivité Sony ?

Il semble acquis que Sony et Square Enix souhaitent mener ensemble la communication autour du titre. Ainsi, il ne serait pas étonnant que Versus XIII fasse d’abord parler de lui lors de la conférence Sony via un clin d’œil très appuyé, voire un teaser, avant d’être plus amplement présenté par Sony. Aussi, Versus XIII ne devrait pas sortir exclusivement sur PS4, et devrait s’épanouir sur le parc très confortable de la PS3. Il serait extrêmement étonnant que Versus XIII s’aventure sur Xbox One, il devrait véritablement s’agir d’une exclusivité, au moins temporaire.


Au delà de Versus XIII, cet E3 devrait être l’occasion pour Square Enix de mettre en avant ses titres vedette actuellement en gestation et dont la sortie prévue en fin d’année devrait permettre de renouer avec les bénéfices. Il y a tout d’abord les remakes HD de FF X et FF X-2 dont les premiers visuels publiés récemment ont remporté nos suffrages. Ce lissage HD apporte un vrai gain visuel, sans dénaturer ces deux monuments déjà bien connus des joueurs. En revanche, quelques inconnues subsistent, comme l’implémentation des bonus liés aux versions International et notamment "The Last Mission", qui n’a jamais franchi nos latitudes, et dont la présence apporterait une vraie valeur-ajoutée pour celles et ceux ayant déjà arpenté le titre de fond en comble. Les développeurs semblent néanmoins s’adresser plutôt aux nouveaux joueurs (consulter notre inteview exclusive à ce sujet), ceux-là même pour qui l’évocation de "Sin" ou "Yunalesca" ne signifie rien. Aussi, si nos doléances étaient entendues, prendraient-elles plus sûrement le chemin du DLC que du bonus intégré d’office.
Lightning Returns, comme vu plus haut, devrait faire un nouveau passage remarqué, avec un nouveau trailer, et une explication plus minutieuse de son système de combat. On peut également espérer des précisions sur les dates de sortie du jeu, les joueurs occidentaux devraient selon toute vraisemblance disposer du titre pour Noël.
Enfin, le cas FF Type-0 refait surface quelques heures avant l’ouverture du salon, et de surcroit d’une manière surprenante ! Square Enix vient en effet de déposer la marque "Agito", il n’en fallait pas plus pour attiser la fantasmatique des fans voyant en cette annonce le présage d’une sortie internationale, sur PS3 et PSVita, on aimerait tellement qu’ils aient raison !

L'E3 sera aussi ( et surtout ) l'occasion pour Square Enix de mettre en avant les titres qui feront son actualité en fin d'année.

Plus que jamais, ce nouveau salon de l’E3 se montrera attractif, et SE nous permettra de ne rien rater de son actualité grâce à la mise en place de chaînes communautaires dédiées, un dispositif assez exceptionnel, nous laissant au moins la certitude que des annonces importantes y seront faites. Aussi, SE devrait plus que jamais mettre en exergue ses aspirations pour le jeu mobile avec l’arrivée de titres d’envergure sur tablettes et smarphones, un marché en plein essor qu’il ne doit pas négliger.
Un nouveau chemin s’ouvre pour SE, qui devra faire des choix majeurs dans une industrie mouvante, ou même les plus grands se retrouvent en danger. En faisant le choix de choyer la cible qui a fait son succès et en délaissant certaines IP plus grand public, et dont la rentabilité hasardeuse a produit les résultats que l’on connaît, SE pourrait alors renaître de ses cendres, et ouvrir un chemin plus lumineux pour notre genre adoré : le J-RPG.