MAJ 18/06/2019 : Une traduction officielle

Pour la postérité : profitez de la traduction officielle de la déclaration de Yoshinori Kitase, producteur du jeu, sur les ambitions de FFVIIR et des plans pour la suite. Espérons que les vents leur soient favorables !

« Pendant que l’équipe de développement termine le premier jeu du projet, nous continuons de planifier et de définir le volume général du contenu du deuxième jeu.

En raison du travail déjà effectué sur le premier jeu, nous prévoyons un développement bien plus efficace sur le deuxième. Nous avons déjà notre plan, même si pour l’instant nous souhaitons concentrer toutes nos informations sur le premier jeu. »
— Yoshinori Kitase


MAJ 16/06/2019 : Une clarification s’impose

Avec la parution d’interviews relativement contradictoire, précisons les déclarations de Yoshinori Kitase. D’abord interrogé par Game Informer, le producteur évoquait qu’en dépit de ce qui avait été conçu grâce à la première partie, le travail nécessaire pour créer les nouveaux environnements serait malgré tout très important et augurait d’un développement à peine écourté en comparaison avec la première partie.

« Je ne m’attends pas à ce que [la durée de développement de la deuxième partie] soit considérablement plus courte. »
— Yoshinori Kitase chez Game Informer avant la correction de ses propos.

Il n’est pas anormal de croire qu’il faudrait sans doute autant de temps à l’équipe pour livrer une deuxième partie aussi riche que la première, malgré les propos corrigés par le service de communication de Square Enix. Surtout qu’une fois Midgar franchie, les choses sérieuses commencent et beaucoup de casse-têtes ludiques pour retranscrire un monde plus ouvert et des décors bien plus éclectiques.
Pour rappel, SQEX a rapatrié le développement en interne depuis 2017, on pouvait donc théoriquement imaginer une période de développement avoisinant 3 ans pour la suite avant que la rectification en urgence fasse disparaître tout éclaircissement gênant sur ce sujet.


Il faudra sans doute autant de temps à l’équipe pour délivrer la deuxième partie que cette introduction à la réinvention du jeu, malgré les propos corrigés par le service de communication de Square Enix. Surtout qu’une fois Midgar franchie, les choses sérieuses commencent et beaucoup de casse-têtes ludiques pour retranscrire un monde plus ouvert et des décors bien plus éclectiques.
Pour rappel, SQEX a rapatrié le développement en interne depuis 2017, on peut donc théoriquement imaginer une période de développement avoisinant 3 ans pour la suite.

Il faudra sans doute autant de temps à l’équipe pour délivrer la deuxième partie que cette introduction à la réinvention du jeu. Surtout qu’une fois Midgar franchie, les choses sérieuses commencent et beaucoup de casse-têtes ludiques pour retranscrire un monde plus ouvert et des décors bien plus éclectiques.
Pour rappel, SQEX a rapatrié le développement en interne depuis 2017, donc au moins 3 ans comme base de référence en se basant sur une prévision disons… optimiste ?

Si la dernière bande-annonce de Final Fantasy VII Remake est encore dans toutes les têtes, et a su ravir bon nombre de journalistes (les retours provenant de l’E3 sont très enthousiastes !), d’autres questions et inquiétudes émergent naturellement et notamment celle du « découpage » et donc nécessairement du nombre d’épisodes qui permettront de couvrir toute l’intrigue.

Si le terme épisodique paraît inapproprié puisque Square Enix promet que chacune desdites parties correspondra à l’expérience d’un jeu complet (cela reste naturellement à vérifier, l’illusion d’un double blu-ray n’est pas un gage suffisant), Yoshinori Kitase s’est retrouvé quelque peu piégé face aux questions d’un journaliste de Kotaku en précisant très maladroitement que l’équipe du jeu n’était elle-même pas en mesure de répondre à la question du cisèlement de l’histoire. La déclaration était au mieux légère, sinon un peu inquiétante, et cela a naturellement obligé SQEX à reprendre en main la communication en précisant que l’équipe était justement en train de déterminer ce que la partie 2 serait en mesure de couvrir. En bref, les plans évolueraient très régulièrement et Kitase préfère prévenir qu’il faudrait faire preuve de patience et ne pas espérer la prochaine partie avant quelques années. Il est à cet égard intéressant de rapprocher cette déclaration de celles assénées il y a bien des années, avant même que le projet ne se concrétise, où SQEX imaginait (avec clairvoyance) qu’il faudrait bien une décennie pour tout reproduire dans de bonnes conditions.

« Final Fantasy VII Remake approfondira le monde et les personnages de Final Fantasy VII comme jamais auparavant. Cela implique un travail colossal pour repenser ce monde. Chaque jeu constituant ce projet sera d’un volume comparable à celui d’un vrai Final Fantasy. Tandis que l’équipe est en train de peaufiner le premier jeu du projet, nous poursuivons nos efforts pour délimiter le contenu du second. Avec le travail déjà accompli sur la première partie, nous devrions développer la suite plus efficacement. Nous avons défini notre calendrier et notre programme en interne, mais pour l’instant nous allons concentrer la communication sur le premier jeu du projet. Ce dernier prend place dans la ville éclectique qu’est Midgar. Nous avons choisi cette destination car elle représente plus que toute autre ce qu’est le monde de FFVII. Midgar déborde de créativité avec ses nombreuses influences et surprises en tous genres à chaque coin de rue. » — Yoshinori Kitase

MAJ : Final Fantasy VII Remake écartelé : à quoi s'attendre ?

Nous espérons en tout cas très sincèrement que cette première partie offrira une expérience satisfaisante, complète, et sans l’affreux goût amer d’un titre tronqué et vendu à plein tarif. Les enjeux semblent en tout cas importants puisque la réaction des fans promet d’être particulièrement épidermique ! Pourvu que la réécriture offre à l’arc Midgar un nouveau souffle, et qu’on y voit le résultat d’une direction claire et maîtrisée.