Alors qu’on apprenait hier la mise à mort du deuxième épisode de la série World of Final Fantasy, World of Final Fantasy: Meli-Melo sur iOS/Android, c’est par le biais d’une version un peu améliorée que la série retentera sa chance, avant une potentielle véritable suite, dès le 6 novembre et sur un maximum de plateformes (moins la PSVita).

WoffMaxima logo.jpg

 

Il s’agit globalement du même jeu paru en octobre 2016 sur PS4 et PSVita, puis porté sur PC, agrémenté

  • de la possibilité d’incarner les Champions (les héros de FF rencontrés dans le monde de Grymoire)
  • de nouveaux Champions (voir liste plus bas)
  • de nouveaux Myrages (les créatures à capturer et à empiler en combat)
  • et d’un nouveau mini-jeu de pêche en compagnie de Noctis
checkit_point3.png
Illustration du jeu de pêche et de Noctis.

Bande-annonce :

 

Illustration du système de changement d’avatar :

Liste des nouveaux Champions

    • Garland de

Final Fantasy

    • Firion de

Final Fantasy II

    • Cécil Harvey de

Final Fantasy IV

    • Zack Fair de

Final Fantasy VII

    • Serah Farron de

Final Fantasy XIII-2

    • Y’shtola Rhul de

Final Fantasy XIV

    • Noctis Lucis Caelum de

Final Fantasy XV

On remarque que chaque Final Fantasy est à présent dûment représenté, corrigeant ainsi l’absence de FFII et FFXIV à l’époque, tout en incluant FFXV sorti peu après WoFF. Voilà qui est parfait pour un jeu pensé pour célébrer le trentième anniversaire de la série, rinçant les fans avec des clins d’œil et tentant de séduire de jeunes nouveaux venus avec ses charmants atours.

dlc woffm.JPG

À noter que les possesseurs du jeu original sur PS4 ou PC pourront mettre à niveau leur version vers Maxima contre ce qu’on imagine une vingtaine d’euros (prix à confirmer).
Autrement, les autres pourront se rabattre au choix sur l’édition PS4, Xbox One, Switch ou PC de World of Final Fantasy Maxima dès le 6 novembre 2018.

Y'shtola (FFXIV)
Y'shtola (FFXIV)
Firion (FFII)
Firion (FFII)
Serah Farron (FFXIII-2)
Serah Farron (FFXIII-2)
Cécil Harvey (FFIV)
Cécil Harvey (FFIV)
Zack Fair (FFVII)
Zack Fair (FFVII)

 

 

Ce qu’on en pense :

World of Final Fantasy joue le rappel général à l’occasion d’un portage bienvenu sur Nintendo Switch. La disparition de la Vita dans les ambitions de l’éditeur laisse donc à l’hybride de Nintendo l’exclusivité du potentiel nomade. World of Final Fantasy se prêtant superbement au format portable, la Switch devrait logiquement s’épargner les compromis techniques liés aux limitations de la Vita et se rapprocher de l’expérience console pour une immersion plus aisée. Les propriétaires de Xbox One et les joueurs PC pourront à leur tour se réjouir de voir une exclusivité Sony atterrir dans leur catalogue. C’est une bonne nouvelle dans le fond car SQEX aurait pu largement se contenter d’un portage Switch forcément plus opportuniste sur le papier. La possibilité de mettre à niveau la version originale vers le contenu inédit est un autre signe évident de bonne volonté même si le potentiel de la démarche reste très incertain.

World of Final Fantasy semble plus que jamais en quête d’une base solide pour pouvoir envisager plus sereinement une suite. Les tribulations sur mobile de la licence au Japon n’ayant guère passionné les joueurs, tout reste à prouver pour Hiroki Chiba et ses équipes. Les performances de cette version « Maxima » seront donc logiquement scrutées avec beaucoup d’intérêt. Puisque tout semble se vendre sur Nintendo Switch, on pourrait penser que Square Enix tire là une très belle carte mais les choses ne sont pas toujours aussi simples, d’autant plus pour les titres multi-plateformes. La marque Final Fantasy semble en tout cas bien décidée à se faire une place chez Nintendo avant, peut-être, des ambitions rehaussées via un ou plusieurs titres dédiés ?