Japan Expo 2009: FFCC: the Crystal Bearers

Final Fantasy Crystal Chronicles: the Crystal Bearers

Image


Dans le stand Nintendo, à l’abri d’une foule ambiante et du vacarme constant...Il était là.

Clair comme un cristal
Premier constat : visuellement, le jeu – sur Wii, je vous le rappelle – passe très bien sur une TV HD et ne connaît pas les méfaits de l’aliasing. Son grain net est agréable à l’œil, et change de l’aspect un peu cartoon de son aîné, épisode sorti sur le GameCube, à l’époque. Aussi, le character design particulier de l’univers Crystal Chronicles, que l’on doit à Toshiyuki Itahana, est assez bien respecté. Les races bien connues de l’univers (Clavat, Lilty, etc.) sont de retours, bien que les Yukes aient disparus et que les Selkies n’étaient pas présent dans la démo.
La bande son était malheureusement "inécoutable", dû au vacarme de la convention et de la mauvaise qualité des écouteurs qui étaient offerts aux visiteurs du stand.
Les cinématiques, très accès action, sont assez impressionnantes et bien réalisés grâce à des effets graphiques remarquables.
Mais il serait bête d'en rester là. Quand on y regarde de plus près, on peut voir que certaines textures sont assez mal réalisés. C'est dommage car les (la) villes présentés dans la démo sont très ouvertes et font grandement pensés à l'architecture des cités de Final Fantasy XII.
Aussi, ceci n'est qu'un détail, mais les mouvements du héros sont assez rigides.

Votre arme ? Votre main droite
Ce héros, Layle, est un personnage spontané, agile et bien parti pour aider son prochain. C'est aussi un Crystal Bearer, un porteur de cristal. Cela lui adjoint des pouvoirs anti-gravitationnels. En effet, par un simple coup de main ou de Wii-mote –mais nous en reparlerons plus tard-, il peut déplacer, jeter ou tout simplement porter, quasiment toute objet ou personne lui faisant face.
Avec le bouton B, vous ciblerez le monstre/objet/simple PNJ et d’un simple mouvement, vous le ferez voltiger dans les airs. Pour les monstres lambdas, cela paraît évident, mais pour les gros boss, les dragons et autres créatures gigantesques …Nous ne savons pas comment cela se passera. Ajouté au fait que Layle n’a pas d’armes, le doute persiste.
Et cela m’a parut bien étrange, mais dans la démo, aucune phase de combat -à proprement parler-, ne fut montrée. D’ailleurs, n’espérez pas de combats en tour par tour : tout sera fait à la wii-mote dans un système très action. Je n’ai d’ailleurs pas (encore) vu d’aspect vraiment RPG.

Et les ennuies commencent
Comme dit précédemment, les PNJ peuvent être déplacés/jetés grâce au pouvoir de Layle. Même en villes, les enfants, les adultes, les gardes et les civils sont tous jetables comme un simple pot de fleur. Mais voilà bien le souci. En jetant par-dessus un pont un simple passant…rien ne se passe. Il pourra revenir vous voir avec un simple « ? » au dessus de la tête et c’est tout. Mais vous venez pourtant de le jeter dans les airs comme un simple animal ! Sinon, les gardes vous fonceront parfois dessus si vous les avez jetés précédemment. Vous volerez en arrière et ça en restera là. L’I.A. ne semble pas être d’importance dans cet épisode vu le comportement des PNJ dans le jeu.
Passons maintenant aux phases d’actions. Après des scènes cinématiques, assez impressionnantes -il faut l’avouer-, vous voilà avec votre Wii-mote, armé et paré. Le premier mini-jeu se déroule après que Layle se jette dans les airs. Layle est armé d’une mitrailleuse et vous, de votre manette. Il s’agit en fait d’un simple shooter –même pas sur rails- où vous devrez tirer sur des sortes de griffons qui se déplaceront à l’écran.

013.jpg
Un mini-jeu captivant...ou pas.

Quelques temps après, après une belle cinématique bien sûr, vous devrez diriger un grand navire volant. Ce navire est assez simple à conduire, car pour vous déplacer, le stick analogique suffira. Mais le gameplay ne suit pas. Vous vous retrouvez dans un canyon en couloir où les obstacles ne sont même pas présents. Il est ici simplement question d’éviter les bords du canyon. Mais l’envie n’y est même pas, car il n’y a pas de danger. En effet, la barre de vie est ici inexistante (comme dans toute la démo, finalement). Vous pourriez finalement ne pas toucher à la manette, c’eût été de même.
En avançant un peu, vous tomberez sur un autre (et dernier) mini-jeu. A dos d’un chariot conduit par des Chocobos, vous voilà en fuite contre des soldats Lilties. Heureusement que Layle est là ! Grâce à votre pouvoir, la mission consistera à se débarrasser des soldats en les faisant valdinguer dans le sens que vous le désirer. Ponctué de quelques Quick Time Event, la scène ressemble finalement (encore!) à un shooter sur rail. Peut-être y trouverait-vous votre bonheur…Car nous n'y n’avons pas réussi.

Avec ça...
Le jeu, dans cette démo, ne nous a pas offert tout son potentiel, malheureusement. Une phase d'exploration dans les plaines aurait pu être très intéressant. Et j'attends vraiment des combats contre les boss.
Pour moi, l'univers de Crystal Chronicles a une très bonne base et donne à être exploiter. Avec une ellipse de plusieurs milliers d'années dans l'histoire, espérons donc que l'équipe de Toshiyuki Itahana ne faillisse pas (non plus) sur le scénario.

amida.jpg
La race Yuke a disparu depuis des millénaires ! Alors... Qui peut bien être cet individu ?


Site officiel : http://www.crystalbearers.com/

Jeu prévu pour Fin 2009 en Europe.
A noter aussi que le jeu se terminera en une bonne quinzaine d'heures et que des personnages de Final Fantasy IX feront probablement leurs apparitions en tant que guest-stars dans cet opus.

Ecrit par Tomberry
mis à jour le 07/07/2009

Flux RSS Valid XHTML 1.0