Final Fantasy XV : Game Informer découvre le 1er chapitre
Final Fantasy XV (Versus XIII)>le 06/04/2016 à 1h40 par Skypirate


Final Fantasy XV s'offre un partenariat d'envergure avec le magazine américain Game Informer. En plus de faire la couverture du magazine, FF XV profitera d'un traitement continu durant tout le mois d'avril avec du contenu exclusif et l'intervention de membres éminents de l'équipe de développement. Pour son numéro du mois de mai, Game Informer nous propose une découverte du premier chapitre du jeu qui devrait beaucoup vous plaire ! Découvrons ensemble quelques unes des richesses de ce quinzième opus !



Plusieurs journalistes de Game Informer ont donc eu la chance de pouvoir essayer le jeu dans des conditions privilégiées depuis les bureaux de Square Enix. Ils se sont par ailleurs entretenus longuement avec Hajime Tabata qui a pu leur expliquer sa vision de la série, et de l'industrie du J-RPG en général. Selon le réalisateur, un bon Final Fantasy doit répondre à trois "piliers" qui rendront l'expérience mémorable, des qualités qui font écho au discours d'Hironobu Sakaguchi prononcé lors de l'ouverture d'Uncovered. Selon l'analyse de Tabata, le dernier épisode en date répondant à l'ensemble de ces critères n'est autre que Final Fantasy VII. Une vision sans doute un peu réductrice, mais qui démontre l'envie de Square Enix de supplanter le succès du septième opus.

De Versus XIII à Final Fantasy XV

Au delà du sobriquet, la transition de Versus XIII à Final Fantasy XV est aussi celle d'un changement structurel majeur. L'ensemble des équipes dédiées au développement, aux cinématiques, et au game-design ont commencé à travailler de concert pour créer une expérience cohérente. Final Fantasy XV s'est également détaché de la Fabula Nova Crystallis en supprimant toute sa terminologie. Malgré ces changements, de nombreux éléments liés à Versus XIII ont été préservés comme des trésors qui enrichiraient l'expérience. Le casting principal (à l'exception de Stella), l'aspect open-world, cette idée d'une fantaisie fondée sur la réalité, tous ces éléments ont été choyés par les équipes. Tabata s'est par ailleurs efforcé de conserver au maximum les éléments déjà dévoilés aux joueurs.

Les premiers éléments du script sont désormais beaucoup plus clairs. Final Fantasy XV commence alors que Noctis et ses amis quittent Lucis pour rejoindre Altissia où le jeune prince doit épouser Lunafreya de Tenebrae dont il a fait la connaissance plus jeune. Leur histoire est pleine de pudeur puisque Noctis semble peu enclin à partager ses sentiments, y compris auprès de ses frères d'arme. Ce mariage est surtout une manière de mettre un terme aux hostilités militaires qui mettent les civils en danger. Le monde connaît par ailleurs de grandes difficultés, puisque les nuits se font de plus en plus longues, et seule l'oracle Lunafreya est en mesure de contenir cette malédiction. La suite rappellera des souvenirs aux joueurs qui ont essayé l'Episode Duscae même si les réparations demanderont plus d'efforts au groupe.



Découverte du premier chapitre (risque de spoilers)

Le magazine poursuit ensuite son excursion jusqu'à Altissia et évoque plusieurs embranchements scénaristiques où le joueur peut s'offrir quelques libertés mais aussi quelques bonus s'il flaire le meilleur filon ! Après avoir réparé Regalia, le gang des semelles rouges s'improvise coursier et retrouve la trace d'un chien appelé Umbra, l'un des deux messagers de Luna. C'est à ce moment précis qu'un premier flash-back se déclenche, c'est précisément celui aperçu dans le trailer Uncovered où Noctis et Luna enfants échangent quelques mots autour d'un livre. Nos héros empruntent par la suite un ferry pour rejoindre Altissia avant de croiser la route du chancelier Ardyn mais nous préférons ne pas déflorer davantage le scénario et attendrons patiemment jusqu'au 30 septembre. Quoiqu'il en soit, il semble désormais très clair que les trailers d'Uncovered ne couvraient que le premier chapitre du jeu.



Très loquace, Hajime Tabata précise que FF XV s'ouvrira sur un "chapitre zero" lors d'un combat de boss haletant (il évoque Final Fantasy II comme source d'inspiration). Si cet affrontement fera office de didacticiel, il a aussi pour objectif de démontrer tout le potentiel de FF XV avant que le titre ne s'ouvre plus calmement. Game Informer n'a pas eu l'opportunité de visionner le contenu de l'ouverture, et n'a pris la manette qu'au moment où Noctis est en route pour Altissia. Une fois à bord de Regalia, l'open-world prend tout son sens avec ses interactions, ses quêtes secondaires, et ses paysages immenses. Tout l'enjeu pour les équipes a été de concevoir un univers ouvert sans jamais sacrifier l'histoire. Tabata s'est donc efforcé de moderniser la manière de conter le récit, une nécessité liée à la réception de Final Fantasy XIII "qui a laissé une impression mitigée à beaucoup de joueurs". Lightning a visiblement laissé quelques traces au sein de la BD 2 !

Si Final Fantasy XV n’assène plus à chacune de ses bande-annonces qu'il s'agit d'une fantaisie basée sur la réalité, le concept n'a pourtant jamais changé ! Les journalistes de Game Informer l'ont ressenti dès leurs premiers émois dans l'univers du jeu en découvrant cette césure remarquable entre les éléments semblables à notre monde, et ceux inspirés de la licence. Tomohiro Hasegawa, directeur artistique, précise que FF XV offre une approche et une imagerie différentes des autres opus en ce sens que les instants où la fantaisie reprend ses droits ont été davantage mis en valeur. Le début du jeu devrait paraître familier aux joueurs avec des éléments ancrés dans notre réalité, mais le monde devrait changer de visage au fur et à mesure de notre progression. Cela rejoint d'ailleurs les déclarations qu'Hajime Tabata nous avait faites lors de la Gamescom 2015 à propos des environnements trop "génériques".

Des affrontements fluides et un système flexible

Concernant les affrontements, le magazine semble conquis par le naturel des commandes qui ont gagné en fluidité depuis l'Episode Duscae. Le nouveau système de switch illustré dans Platinum semble bien fonctionner, et les journalistes saluent la grande variété des armes mises à la disposition du joueur, et leurs spécificités qui rendent le gameplay plus technique. Au sujet des sorts élémentaires, Noctis pouvait seulement exploiter l’élément feu et glace dans la version essayée, et leur utilisation demande une certaine dextérité. Game Informer précise qu'une fois maîtrisé, le système offre de superbes effets visuels, même s'il faut s'en méfier puisque le groupe peut également souffrir des retours de flamme ! Fait plus intéressant, le système de stockage semble de plus en plus similaire à celui de Final Fantasy VIII puisque vous devrez renouveler votre stock d'orbes en fouinant dans l'environnement.



Vous pourrez également synthétiser vos orbes pour créer des sorts plus puissants. Dans le même esprit, vous pourrez aussi améliorer vos armes en collectant différents matériaux. Un deuxième type de magie lié à l'anneau des Lucis permettra enfin d'exploiter des sorts non-élémentaires et exclusifs à Noctis. En outre, le système d'évolution vous laissera une totale liberté sur la gestion de l'équipe puisque vous pourrez ou bien améliorer les attributs de prince ou renforcer vos alliés en fonction de l'orientation voulue via les points d’habilité obtenus au combat. Les joueurs moins à l'aise auront tout intérêt à améliorer la constitution défensive des personnages pour avancer plus sereinement. La grande flexibilité du système, et la fluidité des affrontements amène le journaliste à une analogie osée avec Devil May Cry.

Un road-trip dépaysant

Concernant la conduite de Regalia, Game Informer semble également très enthousiaste. Vous devrez penser à alimenter la voiture royale en essence mais les hostilités avec Niflheim ne semblent pas avoir fait exploser le cours du pétrole puisque les tarifs seraient abordables. D'une simple touche, vous pourrez troquer le pilotage automatique contre le mode manuel, et enclencher un morceau issu de la bibliothèque musicale. Les phases de conduite seront ponctuées de nombreuses interactions entre les membres de l'équipe qui promettent d'égayer le voyage. Prompto ne peut quant à lui pas s'empêcher de sortir son smartphone pour prendre un selfie ou immortaliser le paysage (clichés que vous pourrez ensuite partager sur les réseaux sociaux). Chacun des personnages de l'équipe disposera d'ailleurs de ses spécialités qu'il faudra exploiter à bon escient et au bon moment. Ces interactions trouveront d'ailleurs un écho tout particulier lors des affrontements (le doublage français est à cet égard une bénédiction). Le magazine a également eu l'occasion d'apprécier plus en détail la gestion de l'IA des alliés au sein du jeu via les commandes dites spéciales. Certaines actions sont donc allouées à un allié qui s'exécutera sur simple demande. Ignis pourra notamment charger ses dagues de pouvoirs élémentaires (au TGS 2014, on peut le voir manier le sort feu). Certaines actions contextuelles devraient également ponctuer les combats pour lancer de nouvelles attaques en duo. Tabata tenait beaucoup à ce que le joueur puisse coopérer exactement comme il l'entend avec ses alliés pour appuyer cette sensation de fraternité.



Au delà de la trame principale qui devrait nous occuper une cinquantaine d'heures de jeu selon les dernières déclarations, Final Fantasy XV comptera un contenu annexe très conséquent. Hajime Tabata considère qu'il existe quatre types de quêtes au sein du jeu. La première concerne les activités alternatives comme la pêche, les mini-jeux, les courses de chocobos... La deuxième est évidemment liée à la trame principale. La troisième concerne les missions de chasse et la dernière est liée aux différentes missions impulsées par les PNJ que vous croiserez dans les régions du jeu. Le titre comptera au moins 200 quêtes, et l'équipe espère en inclure bien davantage encore. Il faudra ajouter à cela les différents donjons et grottes en périphérie des environnements qui vous permettront d'aborder le jeu avec un nouvel angle. Tabata préfère nous prévenir que le challenge y sera corsé et qu'il faudra bien se préparer avant d'y pénétrer.



Ce long dossier s'achève sur un rappel du rôle des invocations, et de leur lien avec la planète, dont Noctis devra implorer l'aide pour reprendre le trône. Elles disposeront de plusieurs attaques au sein du jeu, et se matérialiseront différemment si vous les invoquez depuis un donjon. Hajime Tabata conclut cette longue présentation par ses principaux objectifs, et notamment celui de retranscrire l'émotion d'un voyage qui donne envie d'en voir toujours plus, et de ne jamais s'arrêter. Espérons qu'après cette lecture, vous aurez vous aussi l'envie de découvrir Eos, le monde de Final Fantasy XV.

Source : Game Informer


Bookmark and Share


Flux RSS Valid XHTML 1.0 Hit-Parade des sites francophones