Tifa Lockheart


Tifa Lockheart

Une fille au passé ombrageux qui pourtant arrive à se relever et mener une vie normale jusqu'au retour de l'élu de son coeur : Clad Strife. Pourtant, malgré les maintes chances qui se présentent à elle, Tifa n'arrivera jamais à avouer ce qu'elle ressent pour notre héros. Toutefois, elle compense en restant un pilier moral très important pour notre "ex-membre du SOLDAT". Elle l'aidera, mais plus sur un plan psychologique que physique. Préparez vous à pénétrer les profondeurs de son âme.


Tifa, au point de vue physique

Il faut dire que la nature n'a pas été radine avec elle, et les concepteurs non plus, physiquement, il n'y a rien à redire, si ce n'est sa poitrine quelque peu exagérée, bah, sûrement un des fantasmes de Square et des ses gardiens qui ont du se lâcher. Non, je m'intéresserai plus à la symbolique de ses vêtements et de quelques parties de son corps. Déjà, quand je vois cette fille, je ne pense qu'à une chose : L'équilibre. En effet, blanc, noir, cela ne vous rappelle rien ? Le Ying et le Yang pardis ! Bon, rappelons la définition du noir, qui je pense que ce n'est pas inutile : J'écarte déjà les références chrétiennes, car les japonais, eux, ne les connaissent pas, vu qu'ils sont Shintoïste. Je prendrai en compte, la référence indienne : pour eux le noir, est synonyme de pureté originelle, représenté par la divinité immortelle : Krishna. Ici, je vois une petite référence à Tifa, pureté, oui, cette fille ne sait pas, et n'a jamais été éduquée à faire le mal, elle ne sait pas ce qu'est réellement Tuer, tout du moins, jusqu'à Séphiroth, d'ailleurs, si on la regarde, difficile d'imaginer en train de la voir jouer à massacre à la tronçonneuse. Les chinois quant à eux, associent le noir aux mots : Terrestre, instructif, maternel. Des adjectifs qui lui vont bien. Et je pense d'ailleurs, si elle aurait des enfants, bien qu'ayant perdu sa mère, elle saurait parfaitement se débrouiller. Chez les musulmans, il y a un dicton : "Le noir est le symbole de tout ce qui est mal et de tout ce qui est faux, pourtant, une perle noire porte bonheur..." pas mal, non ?
Enfin, si on prend la pensée freudienne, on peut y voir un complexe d'abandon, mais, ça, je le développerai plus bas.
Passons, maintenant au blanc : C'est la couleur, comme vous le douté de la virginité, et de l'innocence. Bon, je ne vous fais pas un dessin. Vous comprenez maintenant pourquoi je parlais de Ying et de Yang. Avec Tifa, ces couleurs ne s'opposent pas, elles se complètent.
Enfin, il reste le rouge pour ses chaussures, ses gants, et son attache cheveux. Banal me direz vous... pas pour moi. Comme pour le rouge de la veste d'Aéris, ce rouge représente une joie de vivre, un très fort optimisme, et surtout une passion qui n'a pas de limite. Il est vrai que par son caractère, elle arrive plus d'une fois à calmer le jeu entre Barret et Clad, et surtout, de remonter le moral à plus d'un membre de l'équipe (Nanaki, avant le temple des anciens). De plus, le rouge, surtout sombre, représente encore l'amour, mais un amour dépassant l’attrait physique, un amour unique, fort, et vous savez sans doute vers qui il est dirigé ? Hmmm ?


Tifa au point de vue moral

Alors, commençons par son passé. Toutefois, je tiens à vous prévenir que mes théories se basent sur Freud, et donc, critiquables. Si on prend son passé : Très jeune, elle perd sa mère, ce qui pour un enfant est un choc, mais pour une fille moins. Car la fixation sur la mère ne se fait que dans la période de 0 à 2 ans maximum, fixation qui disparaît, de façon inconsciente, pour se fixer sur l'image du père. D'ailleurs, on ne sait pas grand chose de lui. Mais, si on se fit à Freud, une fille, recherche dans les hommes, de façon inconsciente les traits de son père. Donc, certainement, le père de Tifa devait avoir un caractère proche de celui de Clad. Pourtant, bien qu'elle reste bien entourée, elle se sent seule, et ses amis n'arrivent pas à l'aider. Elle ne trouve le réconfort que dans la personne de Clad. D'où son nom : Lockheart. La clef du coeur, que détient Clad, et le pire c'est qu'il ne le sait pas. Concernant, son adolescence, on ne sait rien. Toutefois, je pense que c'est grâce à Clad, qu'elle parvient à surmonter la perte de sa mère. En effet, comme je l'ai dit plus haut, Tifa représente pour moi, une balance bien équilibrée. En effet, comme son père était toujours vivant, Clad a montré de part sa gentillesse, et sa promesse, un idéal, qui a aidé Tifa, concernant la perte de sa mère. Concernant sa timidité, je dirai, que c'est un petit traumatisme personnel : Bien, que la mère devienne une rivale, d'un point de vue Freudien, elle reste un exemple pour la petite fille en termes d'élégance, de beauté, de féminité. C'est ce qui lui manque en réalité : Plus de féminité. Ainsi, comme il ne lui restait plus que son père, elle a perdu un peu de sa féminité, et ce qui explique son attrait pour le combat à mains nues, et à son manque de pudeur.
Toutefois, je vous permets de vous faire remarquer que Tifa est une femme, qui contrairement à Aéris et Yuffie, ne peut vivre seule. En effet, à quelque moment dans le jeu, il est rare de la voir seule. Je dirai qu'elle n'est pas encore complètement construite, et, avec les évènements qui lui tombent dessus comme, sauver le monde, elle a besoin d'exemples, comme Clad, ou même Séphiroth, car pour devenir bons, on doit connaître le mal (théorie de la dialectique d'Hegel). De même, je dirai qu'Aéris représente son idéal féminin, elle sait très bien ce qui lui manque, et je pense que la disparition de son idéal l'a marquée, et que finalement, et de façon peu consciente, elle souhaite remplacer et je dirai même compléter l'image d'Aéris dans le coeur de Clad. La fin du jeu n'aide pas beaucoup, peut-être que FFVII AC apportera des réponses, mais son avenir me parait pour moi clair : Dégagé, et au côté de ceux qu'elle aime et surtout au coté de Clad.


- Revenir -

Auteur : Thibault de Mondidier
Date : 23/08/2004               

Flux RSS Valid XHTML 1.0 Hit-Parade des sites francophones