Aéris Gainsborough


Aéris Gainsborough

Avant même d'extrapoler des théories sur les motivations d'Aéris, pourquoi ne pas se contenter de ce que nous voyons : Commençons par son physique.


Le physique d'Aéris Gainsborough

Voilà une image qui diffère un peu de ce que nous avons l'habitude de voir. Alors, commençons par le haut. Toutefois, je tiens à préciser que chaque couleur a une signification différente selon les régions du globe. Mais heureusement, dans le cas d'Aéris, hormis une, elles lui correspondent.
Le brun pour la couleur de ses cheveux et ses chaussures : Cette couleur correspond à la couleur de la terre, symbole de la mort. Dans la religion chrétienne le brun, mélange de la couleur noire et celle du rouge a pour signification un amour infernal qui sous entend une trahison. Donc pour moi, cela ne correspond en rien à notre héroïne.
Le vert pour la couleur de ses yeux : cette couleur correspond à la renaissance de la nature, à la croissance de la jeunesse. C'est l'éveil de la vie et une nature restant accueillante. Elle met en relief la connaissance, donc peut-être une certaine forme de justice. Sur ce point, cela concorde avec Aéris, par sa nature Cetras, elle acquiert à 22 ans une certaine forme de sagesse, ce qui fait que ses décisions sont rarement contestables. Dans la religion chrétienne, le vert représente la régénération de l'âme, la charité, la sagesse. Elle correspond à la couleur du Christ après sa crucifixion. Dans les préceptes du roi Arthur, le vert est la manifestation de l'Amour et de la Sagesse divine. Donc beauté, jeunesse, vigueur. Donc, pour l'instant, on dépasse la coïncidence...
Le rouge par la couleur de sa veste : En Grèce, la couleur du rouge représente un amour divin, mais aussi l'innocence et la virginité. Par contre, pour l'innocence, je suis d'accord. Malgré les évènements qu'elle a subit dans son enfance, elle n'a jamais eu l'idée de vengeance ou un semblant de sentiment "négatif". En Inde, le rouge porte la même signification. Toutefois, Aéris ne porte pas une veste d'un rouge éclatant, un rouge sombre, qui a pour une signification qu'elle peut entraîner quelqu'un avec elle, encourager cette personne, la provoquer. Ici, ne voit on pas une référence à la relation qu'elle entretient avec Clad ? Il est vrai qu'elle fait tout pour le taquiner. Toutefois elle reste un soutien non négligeable pour notre héros. Au Japon, le rouge est lié à un symbole de fidélité à la patrie et en chine, le rouge reste le symbole de vie. Ici, le mot patrie reste très fort, puisque sa patrie est la planète elle même. A la fin, quand Aéris dirige la rivière de la vie, c'est au nom de la planète. Dans la religion chrétienne, le rouge a pour concept l'Amour et la Charité...sur ce point, on peut dire que parfois, Aéris dépasse les limites de la générosité. Et encore une fois, pour les Egyptiens de l'Antiquité, le rouge est synonyme d'un Amour dépassant l'entendement.
Le rose pour le reste du corps : représente l'emblème de la sagesse divine et de l'amour. Puisque le rose est le résultat du mélange entre le rouge et le blanc. Associé à Vénus, c'est le symbole de la tendresse et de la jeunesse. Egalement, le rose est symbole de séduction, pureté et de fidélité...tout à fait notre héroïne, non ?
En conclusion, malgré le petit problème de la couleur brune, tout son physique veut faire passer un message unique : L'Amour avec un grand "A". Celui de l'humanité.


Les sentiments d'Aéris Gainsborough

Ici, je vais faire mes théories au fur et à mesure de son histoire.
Aéris est née de l'union d'Ifalna et du professeur Gast. Bien que tout le monde le soutient, Aéris n'est, selon moi qu'à demi-Cetra. Jusqu'à preuve du contraire, Gast est comme on dit un 100 % humain. Et je me permets d'attirer votre attention : Ce sont bien les Cetras qui ont enfermé JENOVA, donc, ils devaient avoir une force conséquente. Et bien qu'Aéris soit la dernière de "son espèce", on dirait que ses pouvoirs se limitent qu'à la communication avec les morts. Les premières années de son existence, se passent dans la joie. Jusqu'à l'arrivée de la Shin-Ra et de notre sympathique petit Hojo. Pendant 7 ans, Aéris et sa mère vivent ensemble, passant certainement leur temps à essayer d'échapper à la Shin-Ra. Sur ce point, on peut observer une chose : Son père étant mort, comment se fait-il que son complexe d'Oedipe se soit passé normalement ? Je rappelle que ce complexe est l'attirance pendant l'enfance de l'enfant envers le parent de Sexe opposé. Hôjo n'a pas pu, avec son sale caractère, jouer le rôle d'un père. Et même si sa mère lui a raconté ce qu'il s'était passé, le complexe peut subsister. Je ne vois qu'une seule solution restante : Aéris a pu continuer à communiquer avec son père par le biais de la rivière de la vie.
Donc, à 7 ans, elle et sa mère arrivent à s'échapper. Sans doute blessée, la mère d'Aéris aux portes de la mort confiera sa fille à Elmyra. Ici aussi, je glisse une remarque. A 7 ans, on commence à comprendre l'idée de mort. Et quand sa mère décéda, elle comprit ce qui se passait. Et c'est avec beaucoup de force qu'elle surmonta cette épreuve. Et là, je dis Bravo. Une petite fille orpheline réussissant à garder un équilibre psychique et ce malgré la mort du premier être qu'elle a connu, on ne voit pas cela tous les jours. Toutefois, je pense que sa réussite est dans son pouvoir, et que, grâce à la planète, elle put trouver une réponse à ses questions. Elle sait à présent qu'elle est différente, et avec les flash-back du jeu, on peut dire que son enfance est un monde de solitude. Elle grandit et échappe plus d'une fois aux Turks. Elle devient marchande de fleurs, la seule dans tout le Taudis qui arrive à faire pousser des fleurs sur cette terre stérile. Pour moi, comme elle peut communiquer avec la rivière de la vie, et que celle-ci n'est qu'un ensemble d'esprit, ceux-ci lui ont fait une faveur, essayant de la consoler par des fleurs.
Elle finit par tomber amoureuse de Zax, son premier amour, mais de courte durée. Elle rencontre ensuite Clad dans le Taudis, puis, celui-ci la revoit dans l'Eglise. Avec lui, Aéris reste franche, elle se montre telle qu'elle est, ce qui dérangera un peu notre héros au moment du sauvetage de Tifa. Peut-être voit-elle en Clad, l'image de son premier amour. Bientôt, elle sera l'ami de tout le groupe. Ici, on ne peut qu'admirer son humanité. Elle n'a pas de préjugés envers les membres, elle aide Tifa alors qu'elle ne la connaît pas et sauve Marlène pour Barret. Elle comprend Nanaki, par des gestes d'affections.

Très vite, l'ennemi principal se révèle sous les traits de Séphiroth. S'en suit une longue course poursuite. Pourtant, sa solitude ne l'a pas quittée, et elle reste comme une épée de Damocles. A Cosmo Canyon, elle le révèlera à Clad. Mais avec la révélation de la Matéria Noire, son destin de Cétra reprend le dessus et devient de plus en plus clair. Laissant les autres, elle se rend seule dans la cité Cétra et apprend le moyen de sauver le monde. Ici, elle prend conscience que la mort l'attend au bout du chemin. Et malgré cela, elle ne faiblit pas, et ne doute pas. Pour ses amis, elle se sacrifiera. Par Clad, c'est tout son amour qu'elle donnera pour l'humanité, sans se soucier de ce que pensent les gens. Ce sacrifice me fit penser à Andromède, la reine d'Ethiopie qui pour son peuple se sacrifiera à l'empereur des mers. Mais ce sacrifice, révèle également toute sa sagesse, elle prend en toute conscience la portée de ses actes, et on dirait que son vécu, 22 ans de vie, lui suffit, car pour moi, elle a tout connu. La joie, la tristesse, parfois la peur, mais surtout l'amour pour Clad qu'elle a. Son esprit est si vivace que son fantôme réapparaît dans l'église ce qui pour moi n'a pas de sens. Car si effectivement elle se sacrifie, c'est qu'elle n'a pas d'oeuvre inachevée, alors pourquoi son esprit ne trouverait pas la paix ? Enfin, son sacrifice est un message universel. Tout comme le Christ, elle accepte la souffrance du monde, et en échange, elle ne demande qu'une chose aux peuples : VIVRE.


- Revenir -

Auteur : Thibault de Mondidier
Date : 23/08/2004               

Flux RSS Valid XHTML 1.0 Hit-Parade des sites francophones