Mythe de Bibi


Dossiers, idées et recherches appartenant à messieurs Grouard Georges, Damien Mecheri - membres de la rédaction de Background, société Phoenix Publishing. Publiés sur le site FFDream.com avec autorisation de leurs auteurs respectifs.


Maître des Marionnettes ?

On en vient ensuite au personnage principal, le plus intéressant du jeu (outre Kuja) : Bibi. Malgré son statut d'enfant de 9 ans, il est celui qui se pose le plus de questions existentielles, tentant une approche réfléchie de tout ce qui l'entoure. Et devant l'absence de vie qui se dégage de ses confrères les mages noirs, il ira jusqu'à se demander si : "Vivre, c'est prouver qu'on vit ?". Une question pleine de sens qui prend racine dans l'expression de l'identité et du "moi". On en revient d'ailleurs au statut de Steiner : on ne peut prouver qu'on vit tant qu'on ne s'affirme pas, tant que l'on reste aliéné, manipulé comme des coquilles vides (à l'image des mages noirs contrôlés par Kuja). Les mages noirs sont issus de la Brume qui représente, en fait, les âmes de la planète. Et, tandis que ces sorciers ne sont, au final, qu’une sorte d’"écran de fumée" qui peut se mouvoir, Bibi sera le premier a présenter des symptômes "humains" et à transcender son statut de simple création en s'accaparant une personnalité propre. Il en arrivera a avoir peur de la mort (chose que les mages noirs ne peuvent comprendre) comme tout être réellement vivant. Mais, son heure venue (on le comprend lors du dialogue en blanc sur noir à la fin, juste avant les retrouvailles), il aura réussi à outrepasser cette peur (lors du combat contre Darkness) et l'accueillera avec aisance et sérénité (la sagesse à neuf ans ?), remerciant alors ceux qui l’ont aidé à prouver qu’il vit et donc à comprendre le sens réel de l'existence.

Flux RSS Valid XHTML 1.0 Hit-Parade des sites francophones